elephant-1915654_640

La Pleine Lune en Scorpion du 18 mai 2019

La Pleine Lune du 18 mai 2019 nous entraîne dans une énergie assez collante qui ramollit un peu l’atmosphère. Elle est propice à faire les choses concrètes que nous avons à faire, à nous occuper de notre matérialité et à faire une pause sur les élans et les débats. On se repose la tête en binant le jardin en famille.

pleine-lune-du-18-mai-2019

  1. Partons d’une observation de base sur l’équilibre des éléments pour étudier la Pleine Lune du 18 mai 2019 en Scorpion. C’est une observation riche d’enseignements pour comprendre l’ambiance dans laquelle nous baignons en ce moment. Nous retrouvons un équilibre proche de celui de début septembre 2018 avec une stimulation qui porte essentiellement sur des énergies de réalisation concrète (élément Terre) auxquelles s’associent des énergies de ressenti (élément Eau). C’est un mélange de Terre et d’Eau qui donne une ambiance globale assez pâteuse, assez collante.
    Ce côté collant vient du fait que les énergies de Terre sont deux fois plus fortes que les énergies d’eau. Si on fait une pâte avec beaucoup de matière et peu d’eau, cela colle beaucoup. Plus que si on mettait beaucoup d’eau et peu de matière, ce qui rendrait le mélange plus fluide. Nous pouvons donc sentir dans cette ambiance du moment un aspect très pataud, lourdaud, avec des difficultés certaines à nous mettre en mouvements, à actionner les choses.
    Dans des ambiances comme cela, nous pouvons nous sentir assez lourds, avoir assez peu d’entrain pour nous lancer dans des initiatives nouvelles, et peu de stimulation pour réfléchir et échanger. Le temps n’est pas aux plans, ni aux élans. Ce sont des formes d’énergies peu stimulées en ce moment.

    En ce moment la dominante est donc celle des énergies Yin ou féminines (attention on ne parle pas du genre ici) qui sont plus statiques et plus intériorisées.
    Nous sommes très sensibles à nos semblables, nous pouvons nous faire prendre dans des énergies qui ne nous appartiennent pas, dans des émotions qui viennent d’ailleurs et qui nous collent à la peau, ou plus simplement se sentir un peu lourd. Il y a comme cela un petit côté collant dont il est peu aisé de se défaire.
    Peut être que cette ambiance un peu pâteuse fera de ce prochain samedi une journée assez calme, car c’est une ambiance peu propice à la violence. Nous verrons.
  2. Une autre singularité de cette Pleine Lune du 18 mai 2019 en Scorpion, c’est qu’il n’y a aucune stimulation d’énergie intellectuelle. Les énergies qui stimulent les concepts, les idées, les échanges intellectuels ou de langage, sont complètement absentes de cette Pleine Lune et de cette période. Vous avez peut-être aussi remarqué ces derniers temps que nous ne sommes pas très stimulés dans la communication. Il y a des petits ralentissements dans les réponses aux SMS et autres e-mails. Je le remarque autour de moi. Personnellement écrire aujourd’hui a été un effort assez important. Je n’avais pas tellement envie de m’y mettre. Nous avons eu un atelier d’astrologie et de la même manière, je dirais que je n’ai pas eu une grande stimulation intellectuelle. Les choses se sont plus passé dans le ressenti et dans une approche méthodique. 
    Dans quelques jours, nous commencerons à retrouver une énergie un peu plus légère plus enlevée et plus joyeuse avec l’arrivée du Soleil dans les Gémeaux. Elle devrait stimuler à nouveau notre curiosité et notre joie de vivre.
  3. L’ambiance globale pour une Pleine Lune est plutôt collaborative. On ne trouve pas beaucoup d’aspects de tension, mais majoritairement des relations harmoniques entre les différentes énergies. Cela crée des ambiances avec peu de tensions au global, ce qui n’empêche pas d’avoir des émotions parfois lourdes à porter.  
  4. Le désir peut se porter en ce moment sur l’envie de créer des liens de protection à caractères familiaux. C’est un changement récent de l’énergie du désir qui est entrée dans cette part du zodiaque où nous créons des relations, où nous stimulons des liens de protection qui ressemblent aux rapports sociaux que l’on connait dans une famille.
    C’est une bonne nouvelle dans le cadre de notre chemin d’évolution collectif, car cette énergie va stimuler et entretenir le désir d’atteindre ou de conquérir de nouveaux territoires relationnels, basés sur la confiance et le caractère humain. Cela contrebalancera un peu les crispations sur les structures vermoulues et la peur de perdre le contrôle que nous connaissons depuis des mois.
    Avec cette énergie très « Gilets Jaunes », nous pouvons imaginer que le mois de juin et le mois de juillet vont voir s’élargir le mouvement sur la base originelle de la convivialité et du besoin de faire famille. On voit déjà cela apparaître avec les déclarations d’artistes et d’autres déclarations collectives. Cette tendance devrait prendre sa place pendant quelques mois.
    Dans notre vie intime et personnelle, si nous regardons où se trouve le Cancer, nous pouvons voir vers quel champ d’expérience se manifeste notre désir de cocooning et de protection. Chez moi il s’agit de la maison XII, et j’avoue qu’en ce moment, je rêve de passer une semaine sous la couette.
  5. Il est possible que nous ayons été heurtés récemment dans notre sensibilité au point que notre tranquillité ait été un temps bousculée. C’est lié au fait qu’en ce moment, l’énergie de la sensualité qui se trouve dans une ambiance de jouissance paisible et gourmande de la vie, rencontre une énergie explosive et bouleversante. Cela peut donner quelque chose comme une expérience subite qui vient perturber notre tranquillité et notre jouissance paisible du moment d’une manière que nous n’imaginions pas. Cela peut être en lien avec une figure masculine (non paternelle), avec laquelle nous avons un lien de protection. Cela ne durera pas mais peut créer des petits chocs émotionnels. Dans la fenêtre de cette Pleine Lune, cela peut se produire.

Après les mois de violence et d’excitations que nous avons connus, la période de cette Pleine Lune est une fenêtre qui nous permet de revenir aux choses concrètes pour les réaliser. Si nous avons un tempérament très excitable ou volontaire, c’est une période qui peut nous faire du bien en refroidissant un peu notre machine. Pour d’autres, qui comme moi ont un tempérament plus terrestre et dans la reliance, cela donne un côté pieds de plombs. On peut se prendre la tête avec cela ou se dire que nous traversons notre période bain de boue, un bon moment pour prendre soin de soi et se détendre un peu comme une éléphanteau dans une marre.  

La roue tourne et il en faut pour tous les tempéraments. Nous sommes à chaque moment de l’existence stimulés d’une manière différente. Rien n’est permanent à part le changement (je ne sais plus qui disait cela, il me semble bien qu’il s’agit d’une citation). Alors profitons de ce refroidissement ou attendons que cela se réchauffe selon qui nous sommes. Vive la diversité  et les bains de boue !

Très belle quinzaine à tous et à toutes et à très bientôt pour la Nouvelle Lune en Gémeaux en 2019 !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

5 commentaires

DAISY 25 mai 2019 at 20 h 10 min

Bonsoir Tristan, du retard pour l’inscription des anniversaires des gémeaux?
Bon aujourd’hui c’est mon anniversaire, je me souhaite un excellent anniversaire, je me souhaite le meilleur pour cette année.
Bon anniversaire à tous les gémeaux merci de m’inscrire au plaisir de vous lire
DAISY

Répondre
Nath 27 20 mai 2019 at 8 h 46 min

Bonjour Tristan,

Cela faisait un moment que je n’avais pas passé beaucoup de temps dans mon jardin, et cela c’est imposé à moi ce weekend, comme si je ne pouvais rien faire d’autre et j’ai aimé !!!
Idem pour la communication, je suis très en lien avec quelqu’un et uniquement par SMS (distance oblige), et je sens comme une lourdeur dans nos échanges, quelque chose de différent mais qui n’entrave en rien notre lien, effectivement c’est l’effet bain de boue !!!

Belle semaine.

Répondre
cath 19 mai 2019 at 6 h 44 min

Bonjour Tristan, merci pour votre analyse. J’aime toujours beaucoup vos métaphores.
Avec 6 planètes en signes de feu dans ma carte natale, cette période est assez ‘molle’ pour moi, mais j’y trouve des tas de petits événements constructifs.
Le bilan est en tout cas positif, même si j’ai dû passer d’abord par la case ‘je ne suis nulle part dans ma vie’.

Répondre
Enya 18 mai 2019 at 15 h 20 min

Pour info, voici la citation exacte de Héraclite d’Ephèse : “Rien n’est permanent, sauf le changement.”

Merci beaucoup Tristan pour cette publication sur la Pleine Lune en Scorpion, avec votre analyse toujours aussi percutante et juste d’une ambiance globale assez pâteuse, assez collante que je ressens également en ce moment. Bon week-end à tous, à biner dans le jardin (ou ailleurs 😉 ) pour se vider la tête.

Répondre
Françoise 18 mai 2019 at 8 h 20 min

Bonjour Tristan,
Celui qui a dit rien n est permanent à part le changement, c est Bouddha!!
C est toute la base de l enseignement sur la dualité.
Belle journée!

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement