La Pleine Lune du 10 mai 2017

pleine-lune-du-10-mai-2017 La Pleine Lune du 10 mai 2017 marque un tournant dans l'énergie de notre chemin de vie collectif. Nous allons découvrir cette nouvelle énergie d'évolution collective qui va animer nos vies pendant 18 mois à partir de maintenant.

  1. Mais d'abord, faisons un petit tour pour voir quel est l'équilibre des éléments qui nous entourent. En ce moment ce sont encore les énergies de la volonté qui dominent. Quand une énergie est plus importante que les autres, cela agit dans deux sens : d'une part, nous pouvons plus facilement la mobiliser même si elle est faible dans notre structure personnelle. La période est donc propice à ce que nous allions au bout de notre volonté personnelle, que nous initions des choses que nous n'aurions pas initiées facilement en d'autres temps, comme vouloir par exemple changer quelque chose chez nous, dans notre vie professionnelle, notre vie de famille, affective, peu importe le sujet. Se lancer sur un sujet ou un projet, faire un achat qui est en attente depuis des mois parce que l'on hésitait, engager quelque chose de neuf, sont des mouvements favorisés par cette énergie. Cette énergie de volonté peut aussi stimuler en ce moment des initiatives spontanées inattendues comme celles des manifestations d'étudiants qui s'exprimèrent dans la rue récemment. Explications
  2. Quand une énergie est forte, elle est aussi collective et devient une vague porteuse du moment. Cela se traduit cette fois-ci dans le courant des événements collectifs. Les événements collectifs concernent ceux qui affectent la collectivité comme par exemple l'élection de Macron. Il est le candidat qui a le plus manifesté la volonté personnelle d'être président et de gouverner. L'élection a consacré le plus volontaire des candidats, celui qui s'accordait le plus à la vague porteuse de cette énergie pour gouverner. Les autres candidats voulaient aussi gouverner (quoique pour certains ce n'est pas totalement évident), mais leur volonté "personnelle" était probablement moins puissante. L'adéquation d'intentions personnelles avec l'énergie du moment donne un avantage. Macron avec son affirmation d'indépendance forte et son indéfectible volonté de gouverner et d'accéder au pouvoir pour réaliser son PROOJJJEEEEEETTTTT !!!  l'a peut être emporté non pas sur des arguments intellectuels construits, mais sur une force de conviction très en phase avec l'énergie du moment. Explications
  3. Les autres énergies du moment sont équilibrées entre elles, on trouve de manière égale pour cette Pleine Lune du 10 mai 2017 autant d'astres stimulant la concrétisation, la pensée et le lien émotionnel aux autres. Peut-être faut-il noter que la plus éphémère de ces énergies reste celle du ressenti et du lien émotionnel. Elle reste la plus faible en ce moment et peut faire que nous avons assez peu de compassion pour les autres. C'est un manque dans la période que nous traversons.Explications
  4. On peut en ce moment avoir le sentiment d'être légitime à suivre des désirs un peu légers ou futiles, ou tout simplement à picorer un peu à droite à gauche au grès de nos envies sans se soucier d'où cela nous mène. Cette énergie un peu particulière et la légitimité qui l'amplifie peut faire émerger de manière inattendue un événement ou quelque chose qui révèle une zone d'ombre dans nos buts ou notre quête. C'est une forme de désir insouciant soutenu par un sentiment de légitimité, qui soulève en fait un truc que nous devrons régler dans nos buts. Un événement me fait penser à cette énergie. C'est la mésaventure de Manuel Valls qui s'est déclaré candidat "En marche" un peu à la légère avec un sentiment de légitimité tel qu'on pouvait le croire assuré de son investiture. Cela révèle alors un problème d'attachement de lien au PS qui le remercie tandis que "En marche" le refoule. Il y  un petit vent de légèreté et d'insouciance que l'on pense légitime qui peut nous pousser à agir sans conséquence et à soulever des lièvres au final. Explications
  5. Notre évolution collective qui est en train de changer d'énergie. Dans la période précédente, nous partions de la confusion émotionnelle qui nous rendait sensible à tout sans limites claires, pour aller vers le discernement par des actes concrets que nous avions à réaliser dans la matière. La période qui s'ouvre va stimuler chez nous la tendance communautaire, la tendance à l'idéalisation, la tendance à aller nous protéger derrière des groupes et des mouvements d'idées dont on espérera qu'ils nous sauvent. On se sentira plus fort dans la masse que seul. J'ai l'impression que cette énergie est déjà très en place. Ce faisant, on aura tendance à s'en remettre à la communauté en s'effaçant nous-mêmes. Au bout d'un certain temps cela pourra générer une frustration de ne pas arriver à imprimer ou exprimer notre volonté. La période vers laquelle on va, nous demandera alors de croire en nous, de croire en notre pouvoir créateur, de nous recentrer sur notre volonté et d'aller au bout de cette volonté. Sinon, nous resterons dans la frustration de la réduction de nos forces créatives aux attentes collectives qui ne peuvent pas donner un terrain d'expression suffisant. C'est une période où nous serons appelés à renouer avec notre force intérieure, celle qui est dans l'individu plutôt que de laisser notre énergie se disperser dans l'illusion que le collectif va nous sauver. On pourrait voir dans ce cheminement une forme d'égoïsme ou d'égocentrisme, mais ce n'est pas le cas. Le changement du monde ne passera pas par un homme providentiel mais par le fait que les individus forts et convaincus de leurs pouvoirs personnels sauront oser des créations nouvelles, des gestes nouveaux, des positionnements nouveaux qui n'auront pas été dictés par la pensée collective d'une communauté, mais par leur cœur. "Que te dit ton cœur de faire?" sera la grande question à se rappeler durant les 18 mois à venir. Peu importe les vents et les marées, il sera important de rouvrir notre cœur à nos rêves, à nos désirs, à nos envies et de ne pas se sentir diminué par le sentiment d'impuissance qui nous envahit quand on croit que c'est impossible parce que tout seul on n'y arrivera pas. La citation de Gandhi "Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde" sera notre mantra pour ne pas laisser notre énergie absorbée par les appels de sirènes à marcher dans un sens qui ne résonne pas avec ce que nous sentons au fond de nous. Observer ce qui se passe autour de nous sur un plan plus général nous aide à comprendre cette énergie. Le repli sur les communautés est engendré par la peur des personnes qui expriment une puissance forte et excessive. Par exemple en ce moment, Poutine inspire le repli communautaire Européen. Daesh, inspire le repli communautaire chrétien occidental... En plus local, on voit la course des députés à l'investiture. Effrayés par le nouveau Roi Soleil, ils sont en plein dans cette énergie, chacun essaie de trouver la bonne communauté où s'insérer. Donc à la base, c'est la peur d'une force qui fait rejoindre les communautés, mais notre chemin de vie collectif sera de retrouver en nous la confiance dans notre force individuelle, d'y croire et d'agir selon ce que notre cœur nous dicte, de faire acte de bravoure et de courage. Explications

Nous avons plein de bonnes raisons de croire que nous n'arriverons pas à réaliser nos rêves et que nous sommes impuissants à changer le monde. Ceux qui partagent une sensibilité écologique forte peuvent se sentir tristes et dépités et baisser les bras parce que le collectif n'a pas choisi cette sensibilité. C'est exactement l'énergie qu'il faut apprendre à dépasser, ce sentiment que la communauté nous écraserait de tout son poids. Notre action individuelle reste dotée de pouvoirs incroyables. L'être humain est incroyable. Notre pouvoir créateur est infini et égal pour chacun de nous. Et plus nous agissons avec un cœur pur, plus fort est notre rayonnement. Ne perdons pas espoir, le monde se construit dans les coeurs de chacun de nous individuellement.

Très belle quinzaine à tous et à toutes, et à très bientôt pour la Nouvelle Lune en Gémeaux !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La Pleine Lune du 10 mai 2017 — 20 commentaires

  1. On ne voit bien qu’avec le coeur, merci Tristan de nous le rappeler. Allez hop, en route pour s’entrainer à ce nouvel exercice salvateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*