La Pleine Lune du 03 décembre 2017

pleine-lune-du-3-decembre-2017 C’est aujourd’hui la Pleine Lune du 3 décembre 2017 qui voit revenir une période où la volonté est dominante. Cette énergie est forte depuis des mois et la Pleine Lune peut aider à la contrebalancer un peu ce qui pourrait mettre un peu de lumière pour Noël qui se prépare. Allons voir cela.

  1. La période actuelle revoit l’énergie de la volonté dominer les autres modes de fonctionnement de manière forte. A lui seul le mode de fonctionnement de la volonté est aussi stimulé que les trois autres réunis. Cette fois la forme de volonté qui est principalement stimulée est celle d’atteindre un but, une quête personnelle ou de donner une direction particulière à sa vie. J’en ai vécu un exemple ce week-end avec les ateliers sur le chemin de vie à Toulouse. Ils étaient pleins avec plus de demandes que de places et des personnes qui étaient vraiment désolées de ne pouvoir venir. L’énergie du moment nous mettait en quête de nous-mêmes dans une démarche d’approfondissement et d’engagement. Je m'attendais au départ à ce que la conférence soit pleine et les ateliers moins pleins, mais en fait c'est l'inverse qui c'est passé. C’est une forme d’illustration in vivo de l’opposition entre l’énergie de la volonté et l’énergie de la conceptualisation. Ecouter une conférence est plus dans l'énergie des idées alors que participer à des ateliers est plus dans l'action. L’énergie de la volonté engage la personne dans une action où elle s’implique personnellement dans le mouvement, il y a impulsion et engagement. Alors que les énergies de conceptualisation ne nous demandent pas un mouvement, ni un engagement dans une action personnelle. Elles nous proposent de nous amuser avec les idées et les concepts et de concevoir par la pensée ce qui nous passe par la tête. Voyons cela plus en détail. Explications
  2. La Pleine Lune d'aujourd’hui oppose une énergie vitale stimulée par un mode de fonctionnement basé sur la volonté, à des émotions qui traversent un mode de fonctionnement plus léger et pétillant. C'est un peu comme si on l'on sentait une stimulation de notre cœur vers la réalisation des grands buts et d'objectifs importants, tandis que d'un autre côté, nos émotions, plus pétillantes et joyeuses, avaient envie de laisser un peu tout cela de côté pour butiner la vie et ces petites distractions plaisantes. Je vais illustrer cela par une image un peu de circonstance. Disons que si on était dans la préparation de Noël ce dimanche, on pourrait être tendu entre deux énergies. On pourrait d'un côté avoir envie de voir un grand but se réaliser en se disant par exemple que c'est le jour de dresser un grand sapin au milieu du salon. Alors on déciderait de partir à la recherche de notre grand sapin, mais en chemin, on s'arrêterait sur toutes les petites décorations et les animations de Noël des magasins. A la fin de la journée, on n'aurait peut-être pas notre sapin, mais on aurait acheté trois guirlandes et une dizaine de décorations de Noël ce qui créerait une sorte de tension intérieure. Ou l'inverse, on aurait bien le sapin, mais on serait frustré de ne pas avoir pu s'amuser à regarder les décorations et les animations de Noël. Il y a en ce moment une tension entre la légèreté et la poursuite des buts d'envergure. C'est l'énergie de la Pleine Lune. Peut-être que l'on peut imaginer un moyen de suivre nos grands desseins dans la joie et la légèreté, et inversement de faire de nos jeux une part de nos grands desseins. Peut-être que l'on peut résoudre cela de cette manière.  C'est ce que je fais en ce moment car je n'avais pas du tout envie de me plonger dans l'écriture aujourd'hui, j'avais envie de me distraire un peu en famille, et finalement, je m'amuse à écrire. Explications
  3. L'énergie de la Pleine Lune peut mettre en tension quelque chose en nous qui est en rapport avec la foi et le sentiment profond de la reliance spirituelle et universelle. Dans l'énergie de cette Pleine Lune on peut ressentir un conflit avec notre spiritualité. On va continuer sur la préparation de Noël pour illustrer cette énergie. Par exemple, on pourrait ressentir que notre besoin d'avoir un grand et beau sapin dans le milieu du salon pour préparer Noël n'aurait pas grand chose de profond sur le plan spirituel et qu'il s'agirait plus là d'un objectif de grandeur décalé par rapport à ce que Noël représente. Et si on ne le sent pas, peut-être que quelqu'un nous le ferait sentir. Et nos petites guirlandes, ce serait la même chose, on pourrait ressentir un manque de profondeur dans cette attraction pour les décorations futiles de Noël. Et peut-être que là aussi que si on ne le sent pas, on pourrait nous le reprocher. Alors cela pourrait donner une petite scénette de prise de tête par ce beau dimanche où monsieur veut aller acheter son beau et grand sapin et madame plus sensible à sa vie intérieure et aux émotions aurait envie d'aller préparer Noël en allant mettre son nez dans les décorations de tables et les guirlandes. Petite tension et chacun reproche, secrètement ou pas, à l'autre de ne pas être dans l'essence de la fête sur le plan spirituel. "Ton grand sapin c'est ton ego démesuré et cela manque d'humilité", "oui mais tes décorations futiles cela distrait de la foi et cela manque de profondeur". Explications

Il y a aurait plein plein de choses à dire encore sur cette Pleine Lune. J'aime bien que nous en restions là pour préparer Noël. Cette Pleine Lune nous propose de faire la synthèse entre nos attractions pour la grandeur et notre besoin de nous distraire au milieu de cette période de l'Avent où nous nous préparons à quelque chose de spirituelle. Noël est une fête magnifique qui est si souvent le théâtre de conflits sans fin et de tiraillements qui n'ont plus grand chose de magnifique. Alors si nous prenions le temps de réconcilier nos tensions de Noël pour préparer Noël. Si nous décidions de mettre notre volonté de grandeur et notre sens de la joie au service de notre coeur et de notre amour divin sans perdre de vue notre besoin de nous détendre et de nous réaliser dans de grand dessein. Si madame et monsieur allaient faire chacun leurs courses de leur côté poursuivant dans leur énergie différente une foi commune, que monsieur rapporte un noble sapin et le dresse dans la maison et que madame l'illumine de sa créativité et de sa joie pour fêter l'amour universel en famille?

Vive Noël ! ça approche !

Très belle quinzaine à tous et à toutes, et à très bientôt pour la Nouvelle Lune de Noël 2017 !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La Pleine Lune du 03 décembre 2017 — 8 commentaires

  1. Merci d’illustrer tout ça avec des exemples simples et parlants ! C’est plus concret, et compréhensible pour moi qui n’ai pas de connaissances pointues en astrologie !

  2. Exactly ! Tiraillée entre mon Grand But à MOA à poursuivre et une irrésistible envie de légèreté !!! Faire les 2 me semble jouable si la légèreté passe en premier. Dans la douceur…

    J’adore lire que Noël est « Spirituel » ! J’avoue, ça m’a fait rire… Merci pour l’idée… comme un vent de fraîcheur…

    Merci Tristan ! Bonne quinzaine !

  3. Merci pour cet article plein de légèreté et d’optimisme, Tristan.
    Tout à fait d’accord avec l’idée qu’il vaut mieux concilier les énergies plutôt que de les opposer!
    Bonne détente à toi

  4. J’ai plein de lectures à faire, d’info à prendre (entrée en formation) pour entamer une réflexion et préparer, programmer un futur proche, or moi qui d’habitude aime plutôt bien me remplir la tête, là je m’y sens forcée, je n’en ai pas du tout envie, je suis à la fois dans une forme d’impatience et aussi même de rejet face à cette obligation de programmer et non pas dans une fluidité de démarrage. Bref, c’est en plein dans le mille ! Comme s’il n’y avait pas de continuité, mais des choses découpées, saccadées et que le lien se faisait mal entre objectif global et petits vécus : cela colle aussi avec les autres paragraphes de ce billet.
    C’est un peu agaçant. Je redécouvre une ombre de moi que j’avais oubliée : lorsqu’il s’agit de ma vie personnelle, je ne suis pas disciplinée, je n’aime pas prévoir, il m’est impossible de me définir selon un statut (pour le coup : étudiante préparant un diplôme) et quand j’agis pour moi c’est par pur enthousiasme. La phase me fait travailler ma cohérence rêve / volonté / action !
    Je me prends aussi je crois de plein fouet tout le bazZZZare d’opposition et de carré en cette période entre Mars, Uranus, Pluton !
    Pour moi qui en natal a un Mars carré à Pluton, à Uranus et au Soleil… en bon aspect avec Saturne et Vénus, et hyper coaché (car encadré de part et d’autre) par Pallas et Junon, être poussée à l’anticipation de vie presque juste pour ma pomme et retenir mon enthousiasme premier d’action en devant d’aborde plier à préparer, lire, noter, est super, super difficile ! L’élan, l’intégrité, la volonté, le désir, la patience, le sérieux, le raisonnable… Faire des gâteaux et mettre son avenir proche en place en même temps : je vais essayer cela.
    Sacré rendez-vous je crois, sans perdre sa propre nature, réussir à faire s’entendre tout ce petit monde là… Faire de choses pas sérieuses sérieusement, et des choses profondes légèrement (ce que je lis entre les lignes dans les dernières parties de ce billet), c’est aussi la solution dont j’ai toujours eu besoin je crois dans la vie pour ne pas me perdre, laisser ouvert, et bien me raccorder à mon cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*