nouvelle-lune-du-7-decembre-2018

La Nouvelle Lune du 7 décembre 2018

Pour cette Nouvelle Lune du 7 décembre 2018, la conscience sociale est conquérante et forte. Elle est en conflit avec des énergies de volonté inflexibles. Bref l’astrologie nous raconte bien l’énergie de l’actualité et inversement.

nouvelle-lune-du-7-decembre-2018

  1. Ce week-end, un moment du stage d’astrologie à Toulouse m’a permis de comprendre un élément déclencheur du mouvement des gilets jaunes.
    Nous étions en train de parler de Neptune qui est l’astre de la conscience sociale, aussi de la foi, des illusions, des drogues… Cela fait un drôle de mélange. Comment rejoindre ces notions en apparence si disparates ? En fait Neptune représente la conscience de faire partie, avec les autres, d’un tout. Si l’autre souffre, alors je souffre parce que nous faisons partie du même corps comme les cellules d’un même organisme. C’est cette énergie-là qui a engendré la conscience sociale au XIXeme siècle. Neptune a été découverte dans les années 1840, en même temps que la révolution de 1848 et la publication du manifeste du communisme de Karl Marx. Ce fut la naissance de la conscience sociale de l’humanité moderne. Cet astre parle de notre conscience sociale, de la manière dont nous prenons conscience que nous faisons partie d’un tout. En ce moment, cette énergie traverse un processus qui l’universalise et la relie à tout. La conscience de faire partie d’un même corps s’étend à toutes les formes de vie, ce qui explique, en outre, que la conscience sociale s’étende à l’écologie et à toute forme de vie. La conscience du désir et de conquête de nouveaux territoires est en ce moment associée à l’énergie de la conscience sociale, toutes deux intégrées dans un processus universaliste. Elles agissent dans ce processus comme une vague, un mouvement incontrôlable, un mouvement d’eau qui vient de partout et s’infiltre partout.
    Hier, en commençant à écrire cet article, j’ai observé à quel point cette conjonction, comme on dit en astrologie, est forte et précise pour cette Nouvelle Lune du 7 décembre 2018. Il y a donc une unification de la conscience sociale, de la conscience d’être ensemble, de faire partie d’un même tout, avec une conscience de désir et de conquête, qui cherchent l’une et l’autre à se relier dans un sentiment d’universalité. C’est ce qui fait la force et la puissance du mouvement des gilets jaunes. Il n’a pas de tête pour le diriger mais il s’insinue partout.
  2. Cette énergie de conquête de nouveaux territoires sociaux est en même temps en conflit fort avec les puissantes énergies de volonté de la Nouvelle Lune du 7 décembre 2018.
    Il y a dans l’ambiance du moment, comme dans les semaines précédentes, une énergie de volonté puissante. L’essentiel de cette énergie est canalisée dans la volonté de suivre une direction et un cap précis sans s’en écarter. Cette forme de volonté est actuellement en conflit intense avec les énergies de conquête d’une unité sociale que l’on a vue plus haut. Toutes ces énergies sont très explicites dans l’actualité. D’un côté, il y a le mouvement des gilets jaunes, insaisissable, qui prend la forme d’une vague qui s’infiltre sans que l’on puisse en trouver la tête, et de l’autre, le gouvernement qui veut garder son cap avec à sa tête, son premier de cordée, Emmanuel Macron, lui-même natif d’un signe de volonté et de détermination. Entre ces deux énergies, le conflit est à son comble.
    Ce moment de notre histoire est une vraie leçon pour ceux qui voudraient comprendre les énergies astrales. Il ne faut pas caricaturer ce qui se passe et voir les autres aspects de ce mouvement et du conflit qu’il engendre. Dans un conflit, tout se mélange et les qualités de part et d’autre, se transforment en défauts. Dans son énergie universaliste, le mouvement des gilets jaunes peut être confus, peut poursuivre des illusions ou des chimères, de même que les directions et orientations du gouvernement peuvent devenir plus floues et moins claires dans cette confusion. Et dans le même temps des gilets jaunes peuvent se montrer, à leur tour, inflexibles et déterminés jusqu’à l’entêtement, et le gouvernement peut aussi perdre de sa clarté et avoir une communication et une action confuses. En fait, dans un conflit comme celui-ci, quelle que soit notre orientation de départ, tout se mélange un peu. L’objet n’est pas de gagner le conflit mais de le résoudre.
  3. Résoudre les conflits en astrologie peut se faire avec une pensée simple : demander aux énergies de s’élever plutôt que de s’abaisser. Cela demande un effort de conscience.
    Actuellement les énergies qui sont dans la volonté, la détermination et les buts, ont une forme de conscience plus basse que les énergies qui sont dans la recherche du lien universel. Ce qui tire vers le haut cette caravane un peu chaotique, c’est la conscience de faire partie d’un tout uni, de faire partie d’un même corps. C’est cela qui élève le débat et peut éviter la violence frontale.
    Ainsi, si la détermination et la volonté sont mises au service de la création de l’unité, de la réunification, dans une conscience d’appartenir à un même corps, alors le conflit disparaît. Le besoin d’agir et de conquérir de nouveaux territoires, lui aussi, peut être mis au service de la création d’un territoire commun qui s’appelle le corps social pour les uns, l’univers pour les autres, la nature…
    Lorsque ces consciences sont bien ancrées en nous, la violence n’est ni un besoin, ni une recherche, ni une nécessité. Ce qui est recherché et s’exprime devient cette conscience de faire partie d’un même corps et d’être tous reliés entre nous et avec la nature. Mais si, en ce moment, on se perd dans l’idée que l’on doit poursuivre un but individuel, en oubliant la conscience de l’unité, on risque de s’opposer par la violence par peur d’être englouti dans la masse.
  4. On peut se sentir vitalisé dans la quête de nos buts et de nos objectifs par cette Nouvelle Lune du 7 décembre 2018. De même, nos émotions vont aussi dans ce sens. Mais si toute cette énergie ne va pas dans le sens de retrouver le sens du corps commun, cela tend au conflit.
    On voit bien ces énergies de conflit dans l’actualité. On peut aussi les observer dans notre vie personnelle. Si vous connaissez un peu votre thème, regardez où se trouve le milieu du Sagittaire et le milieu des Poissons, vous aurez une idée des secteurs de votre vie qui peuvent se trouver en lutte. Le milieu du Sagittaire et sa première partie vous montreront le secteur de votre vie qui est enclin à suivre ces buts de manière personnelle et le milieu des Poissons vous montrera où se situe pour vous le développement d’une conscience d’appartenir à un corps, une unité plus grande que soi.

Les événements extérieurs sont tellement forts qu’il est difficile de se concentrer sur les résonances intérieures. Elles sont pourtant là. Nous pouvons nous réjouir dans le moment du malheur des uns qui ferait le bonheur des autres. Cet adage est faux. Le malheur des uns finit tôt ou tard par faire le malheur des autres.

Quand nous sommes dans ces énergies conflictuelles, la sortie est par le haut, c’est à dire vers les astres qui représentent la conscience la plus élevée. Et en ce moment, la sortie par le haut, du point de vue astrologique, c’est la conscience de l’unité sociale et le désir de reconquérir cette unité sociale. C’est ainsi qu’est l’énergie. Ce n’est pas un souhait personnel, mais une configuration du moment. Cette conscience de l’unité est nécessaire en ce moment, plus que jamais. Qui que nous soyons, quelque soit notre opinion, quelque soit notre camp. Personne n’est à haïr, ni à tuer. L’unité, c’est la conscience que nous appartenons tous au même corps et que chaque élément du corps est à sa place.

Très belle quinzaine à tous et à toutes, et à très bientôt pour la Pleine Lune de décembre 2018 !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

19 commentaires

roni 10 décembre 2018 at 23 h 46 min

« L’Astrologie nous raconte bien l’énergie de l’actualité » et cette nouvelle lune encore il est bien clair que l’actualité raconte bien l’énergie de l’astrologie du moment. Cela aide à assimiler cette science complexe, et à prendre du recul pour avoir un meilleur discernement et ainsi des actions (ou non-actions) plus justes.

La conscience que nous appartenons tous au même corps m’a été clairement illustré ce samedi soir: Je rentrais de mon travail en centre ville où les confrontations entre manifestants et CRS se faisaient encore sentir par un étrange picotement dans le nez et les yeux. Circulant à vélo en gilet jaune (comme ‘avant’) sur mon parcours habituel, une voiture avec une poignée de jeunes hommes me dépassait en ralentissant et par la fenêtre ouverte on me hélait avec énergie… et au lieu de la blague sexiste auquel je m’attendais plus ou moins on criait en levant le pouce: ‘yeeeahhh! Giletjaunez! Macrondémission! ». C’était drôle (et sociologiquement intéressant). Je leur lançais un grand sourire, levais le pouce aussi et ils parcouraient leur trajet en joie en excitation. Voilà que j’avais perdu mon identité première de ‘femelle seule à vélo un samedi soir’ pour être avant tout ‘un membre du corps des opprimés’. Merci Neptune et Mars en Poissons!

Répondre
nadine 11 décembre 2018 at 14 h 46 min

🙂

Répondre
Tristan 16 décembre 2018 at 10 h 01 min

Merci pour ce témoignage. Je suis bien content que ce gilet vous ai octroyé une aitre identité que celui de femelle à vélo

Répondre
Maïtou OLEON 10 décembre 2018 at 17 h 51 min

Très instructif. Merci Tristan.

Répondre
Liliane 10 décembre 2018 at 13 h 13 min

« Bonjour Tristan,
Ayant Mars en Poissons dans mon thème natal (le transit Mars/Neptune arrive en conjonction), je suis très heureuse que cette position de Mars soit enfin regardée positivement au lieu d’être systématiquement dénigrée, exprimée comme une absence de volonté ou une énergie passive.
Certes, ce n’est pas une volonté d’action tournée sur l’ambition sociale ni sur l’action égocentrée, ni une endurance à tout épreuve pour arriver à ses buts – elle fonctionne plus en courant alternatif, nécessitant des phases d’intériorité et de repos – et dans ce monde encore si compétitif, elle n’est pas toujours facile à admettre.
Ayant d’autre part, Neptune conjoint Noeud Nord en X, je valide complètement « le besoin de conquête et de territoire concerne une forme large, grande et universelle qui nous relie tous. C’est une forme de désir qui ne vise pas un objet matériel précis et réduit, mais plutôt une forme large qui a toute sa place dans la conscience humaine »! »
Oui, quand il s’agit de se « battre » ( de façon pacifique et empathique) pour que nous, humains, retrouvions le chemin de notre âme et de notre point de fusion, la Source, afin de l’incarner sur notre « mère Terre », là, ça vaut le coup de se bouger !

Répondre
Tristan 16 décembre 2018 at 10 h 06 min

Oui, pour vous. D’autres ont d’autres terrains à conquérir que le vôtre. C’est la richesse de notre diversité.

Répondre
IsabelleA 9 décembre 2018 at 17 h 08 min

Quelle analyse pertinente ! Merci Tristan, j’adore vous lire….vous participez à l’élévation, à la grandeur… de la VIE !

Répondre
Tristan 16 décembre 2018 at 10 h 06 min

Merci 🙂

Répondre
Françoise 9 décembre 2018 at 12 h 17 min

Très bel éclairage, précis. Merci.

Répondre
Marlène 8 décembre 2018 at 22 h 30 min

Cela fait réellement plaisir de savoir qu’il y a de plus en plus de personnes qui prennent du recul ..je partage… et je suis d’accord pour une action commune élever son énergie, envoyer une énergie de conscience et d’amour sur toutes ces personnes pour voir enfin une vision de l’homme nouveau ou de la femme nouvelle en sortir…tous et toutes à vos outils…pour faire grandir notre planète terre…et la lumière fût…

Répondre
Tristan 16 décembre 2018 at 10 h 17 min

Oui, il y a une prise de conscience collective énorme en ce moment.

Répondre
leboeuf 8 décembre 2018 at 19 h 49 min

Coucou Tristan,
Merci pour ces explications qui éclairent le mouvement actuel.
Un Gilet Jaune

Répondre
Tristan 16 décembre 2018 at 10 h 16 min

Avec plaisir

Répondre
Sinziana 8 décembre 2018 at 15 h 21 min

Merci beaucoup Tristan pour cette explication si éclairante et détaillée sur la configuration du moment et particulièrement sur Neptune, astre insaisissable jusque dans sa nature parfois!

Répondre
Véronique Robaglia 8 décembre 2018 at 15 h 20 min

Merci Tristan de cet article qui concrétise ce que je ressens et que j’essaie de mettre en pratique en cette période intense : prendre de l’altitude ! 🙂 Bien à toi, Véronique

Répondre
Lingelser Marie-Paule 8 décembre 2018 at 10 h 53 min

J’aime beaucoup votre analyse, et votre conclusion me paraît essentielle.
Merci.
M.P

Répondre
Gelatoallimone 8 décembre 2018 at 9 h 38 min

Intéressant éclairage que j’attendais avec impatience. On a cru voir apparaître cette dimension lors de certains reportages où l’on sentait l’émotion des gilets jaunes à se retrouver comme une communauté, se reconnaître, s’étonner sans doute de voir enfin ceux qu’on ne voit et n’entend jamais et constater qu’ils forment encore un peuple.
Neptunien aussi ce sentiment d’un peuple vaste mais silencieux et souffrant.
Ce phénomène se forme grâce à la concentration sur Macron des pouvoirs et du coup de la détestation. Les corps intermédiaires diluaient un peu les choses, mais finissaient aussi par trahir la représentation dudit peuple. On a l’impression d’assister à une réaction chimique!
Macron, si je ne me trompe, est un Sagittaire avec un mars rétrograde lion intercepté en VII et un noeud sud bélier…dur pour lui d’apprendre à ne pas être dans la confrontation mais dans la négociation!!!!

Répondre
jildaz gueguiniat 8 décembre 2018 at 2 h 55 min

super analyse Tristan merci. je vois aussi ce mars/Neptune a la recherche de justice sociale, se placer en mode « victime » et devenir l’aggresseur irreflechit (Mars frustre) et vouloir retablir la justice par la violence alors qu’elle n’amenera que la meme energie en face, au lieu de passer par la recherche de solutions reflechies et se posant les bonnes questions qui sont Universelles (questionnement d’un systeme d ‘exploitation et injuste; ) quoiqu’il en soit la conscience Saturnienne se met en place aussi, preparant la remise en question profonde du systeme et ses profonds dysfonctrionnements qui desservent l’ineteret collectif et avec eux la survie de L’Humanite sur une Planete qui a des limites et des regles..tout un programme, ce n’est que le debut! « Haut les coeurs ».. comme on dit !Elevons nos conscience, on est tous un peu oppresseur..

Répondre
François Duprat 8 décembre 2018 at 1 h 06 min

Merci à nouveau à toi Tristan sur Partage d’une même Vision.
Bien belle nouvelle quinzaine tout autant à toi où feuilles volent au vent

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement