animal-cattle-cow-45876-1

La Nouvelle Lune du 5 mai 2019

La Nouvelle Lune du 5 avril 2019 marque un changement d’énergie, peut-être un tournant dans la crise actuelle qui pourrait changer vers une forme plus apaisée. Cette Nouvelle Lune, ce nouveau cycle, peut nous aider à faire basculer la crise en stimulant l’ancrage dans une énergie plus sereine.

la-nouvelle-lune-du-5-mai-2019

  1. Je commence cette Nouvelle Lune du 5 mai 2019 par une petite revue de l’équilibre des énergies. Elle va nous permettre de clarifier la tendance de l’ambiance du moment. La Nouvelle Lune du 5 mai 2019 est marquée principalement par des énergies de réalisation concrètes et de volonté. C’est un cocktail assez particulier qui donne une ambiance plutôt sèche et dure. Ces énergies correspondent en astrologie aux éléments Feu et Terre. Imaginons que nous mettions du feu et de la terre ensemble, sans rien d’autre, ni eau pour assouplir, ni air pour ventiler, cela va donner une sorte de feu qui couve en asséchant, durcissant très lentement. 
    Si on veut faire une belle poterie, il faut que la terre assouplie par l’eau soit asséchée par l’air et du feu pour la cuire. Quand un élément manque cela devient compliqué. Quand deux éléments dominent sur les quatre, cela donne une ambiance particulière. Elle a ses qualités et ses travers. En septembre, l’ambiance était lourde et collante, ce qui correspondait à une ambiance terre et eau, qui font de la boue. 
    Pour la Nouvelle Lune du 5 mai 2019 l’énergie essentiellement Feu et Terre, ou volonté et réalisation concrète, donne une ambiance sèche et dure qui manque de souplesse et de légèreté. En termes d’émotion, je pense que l’on peut associer cela au mépris. On associe les éléments de l’astrologie aux émotions principales : feu = colère, terre = tristesse, air = excitation (joie) et eau = peur. Je me suis amusé à ajouter les autres émotions universelles identifiées par Paul Ekman, et il me semble que le mépris correspondait le mieux à la combinaison Feu et Terre.

    N’allons pas conclure des horreurs à propos des personnes qui ont cet équilibre d’énergies dans leur thème de naissance en disant que se sont des personnes méprisantes. Une configuration se transcende en la mettant en conscience. Cette semaine, j’ai eu une personne qui avait très peu d’énergie d’Eau dans son thème. Elle disait qu’elle avait appris à se mettre au diapason des autres pour les ressentir. C’est un effort conscient qu’elle a appris à faire.

    L’ambiance dans laquelle nous sommes peut donc porter en elle ce travers du mépris, mais c’est à nous tous qu’il appartient de mettre de la conscience pour ne pas en rester là et retrouver du liant et de la fluidité dans nos rapports humains. Nous avons peu d’énergie d’Air pour prendre les choses avec légèreté et peu d’énergie d’Eau pour ressentir ce qui fait que nous sommes, plus qu’à d’autres moments, susceptibles de ne pas être attentifs et de mépriser ce qui ne nous va pas au lieu de prendre du recul et d’être attentifs à comment on sent les autres. À nous donc de veiller à ne pas rester trop froid et sec.

    Cette combinaison n’a pas que des défauts. On peut aussi la vivre comme un moment propice pour finaliser nos actions entreprises. Il y a les deux énergies qu’il faut pour cela : la volonté, qui donne l’élan, et la réalisation concrète, qui permet de s’appliquer pour faire ce que l’on a à faire.

  2. Nous sommes dans une période où nos sens, notre sensualité, aiment que nous nous affirmions. C’est une opportunité pour impulser de nouvelles choses en partant de ce que nous sentons. Notre sensibilité est tournée vers le plaisir que procure le fait de nous affirmer. Nous pouvons assez facilement sentir cela en nous-mêmes car cette énergie est une énergie très proche de notre conscience ordinaire. Certaines formes de consciences nous demandent de nous poser et de nous concentrer pour les ressentir, tandis que d’autres fonctionnent de manière beaucoup plus visible dans nos actes du quotidien. La stimulation du plaisir est immédiate.
    Il y a une stimulation du plaisir de nous affirmer ou de prendre des initiatives en ce moment. Cette énergie peut en même temps être déstabilisée.
    Nous pouvons nous sentir inconfortables dans nos impulsions ou dans nos affirmations de nous-mêmes, car cela nous met en tension avec le sens de la responsabilité ou l’autorité. L’actualité nous montre une forme grégaire de cette énergie, quand on voit un CRS molester un manifestant. Il y a une sensibilité à l’affirmation de l’autorité qui s’exprime dans une forme de tension qui engendre de la violence. On peut observer cela en soi de manière plus subtile. C’est une énergie que je sens en moi en ce moment. J’ai un certain plaisir à m’affirmer et en même temps, je sens bien que cela crée une forme de tension.
  3. Notre énergie de désir et de conquête est d’humeur un peu légère. Le désir, comme la sensualité que l’on a vue au-dessus, est une forme de conscience instinctive en nous. Elle nous aide à nous déplacer, à nous faire bouger pour évoluer en mouvement dans notre environnement. Disons qu’en ce moment le désir de mouvement ne va pas chercher très loin et cherche plutôt vers la multiplication des petites conquêtes que de grands déplacements. Cette énergie du désir est associable à la part de guerrier chez nous. Là encore l’actualité est intéressante pour nous montrer comment nos pulsions guerrières peuvent être de courtes vues. Lorsque le ministre de l’intérieur  M. Castaner s’empresse de dire que les manifestants ont attaqué un hôpital, sa pulsion guerrière de courte vue fait flop. Il reçoit un camouflé de la justice qui s’oppose à sa vision et le ridiculise.
    C’est un autre aspect de cette énergie de désir et de conquête, qui s’oppose à l’énergie de la légitimité. Si nous agissons de manière impulsive en ce moment, suivant notre agressivité de manière un peu irréfléchie, nous risquons de rencontrer l’opposition d’une forme de légitimité ou de légalité.
    Cette forme d’impulsion guerrière un peu légère est en même temps en tension avec l’énergie de la foi, de la compassion, de l’ouverture du cœur. Si bien que nous pouvons, si nous nous laissons aller à notre agressivité, blesser les autres en oubliant nos qualités de cœur.
    Peut-être faut-il en ce moment faire attention aux combats dans lesquels nous voulons nous engager et préférer nous engager dans des petites conquêtes assez légères, plutôt que de tenter d’entreprendre de grands combats avec légèreté.  
  4. Notre énergie vitale et notre corps émotionnel recherchent ou expriment plus une certaine forme d’apaisement et de tranquillité pour cette Nouvelle Lune du 5 mai 2019. Même si nous pouvons aimer nous affirmer ou développons un esprit de conquête un peu juvénile, notre vitalité au global recherche plutôt le calme.
    L’excitation agressive et désordonnée des forces de police engendre des réactions plutôt calmes. On pourrait s’attendre à des réactions hystériques, mais ce n’est pas cela que nous voyons. La réaction des 34 de la Pitié lors de leur conférence de presse est plutôt calme et posée.
    C’est une étrange alchimie à comprendre. Comment la violence gratuite et légère d’un côté ne provoque pas de l’hystérie de l’autre. Tout cela s’insère dans une énergie globale qui a tendance à tempérer et modérer. Si nous avions été dans les périodes où l’énergie est beaucoup plus vive et émotionnelle comme en novembre par exemple, cela aurait pu être autrement plus remuant.
    Au contraire de cela, nous voyons un appel à la responsabilité plutôt qu’un appel à l’hystérie collective. C’est un autre aspect à noter. Il y a en ce moment une forme d’harmonisation entre l’énergie de la responsabilité et un certain calme. 

Une Nouvelle Lune, c’est un nouveau cycle qui commence. La météo était agitée cette dernière semaine, et là ce dimanche, elle se tempère. On voit cette énergie changer, en même temps que l’on peut sentir ou constater que nous prenons un virage important. Sentez-vous cette énergie qui a basculé, comme si une masse critique avait été atteinte, comme si une force d’inertie était devenue plus forte que l’agressivité ? Ce n’est peut-être que l’effet transitoire de cette deuxième partie du mois des Taureau, mais je ne le pense pas. Les intellectuels et les artistes se réveillent, les médias commencent à retourner leur veste, le vent tourne.   

Très belle quinzaine à tous et à toutes, et à très bientôt pour la Pleine Lune de mai 2019 !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

10 commentaires

Christelle 16 mai 2019 at 17 h 53 min

Je ne suis pas sûr que cette très jolie vache Higland Cattle apprécie d’être prise pour un taureau 😉

Christelle

Répondre
Valerie C 12 mai 2019 at 9 h 37 min

Merci Tristan pour cet éclairage si avisé, c’est toujours un plaisir de vous lire, et vos lettres sont si bien illustrées d’événements concrets.

Pour ma part, après un période très nébuleuse de septembre à mi-avril qui a failli se solder par une grave dépression, j’ai clairement ressenti le revirement d’énergie aux environs du 24.
C’est un virage a 180°, la plus belle image pour illustrer ce changement est l’effet d’un soleil levant (oui! Ca n’est pas vraiment le reflet du climat).
Il s’installe avec douceur et assurance, l’épuisement s’est transformé en énergie constructive et cela m’a apporté plaisir et confiance, tout en restant vigilante à ne pas tomber dans l’excès.
Surprise par ce recentrage sur moi-même qui s’est concrétisé par un déménagement fort attendu, puis une remise en question de mon mode de vie (alimentation, activité, ..), il me semble avoir gagné en attention positive, celle qui redonne goût a l’instant présent.
Voila, je voulais partager mon experience de cette Nouvelle Lune avec tous vos lecteurs.
A très bientot pour la prochaine pleine lune !

Répondre
Florence 07 10 mai 2019 at 15 h 56 min

Je vous découvre et j’aime beaucoup votre analyse cela me parle
Une cancer as et lune en capricorne
Merci

Répondre
Laurent 7 mai 2019 at 18 h 50 min

Nous devons nous affirmer et revendiquer notre désir incandescent et inébranlable de faire descendre le paradis sur terre, face à une dynamique économique et politique mafieuse et individualiste qui fait tout pour faire taire, enfermer, terroriser et criminaliser les forces critiques qui réclament un changement. Ce n’est pas gagné, mais c’est au prix de ce combat que nous léguerons autre chose qu’un champ de ruine et de désolation au lieu de la planète qui nous véhicule dans le cosmos avec tant d’amour et de bienveillance.

Répondre
Caroline 7 mai 2019 at 17 h 12 min

C’est tout à fait l’impression que j’ai:
Je ressens vivement ce tournant qui s’opère et ça me plait assez. Peut-être parce que je suis Taureau ?

J’éprouve assez peu de motivation à participer activement à des projets, pour le moment, mais je choisis de ne pas forcer les énergies en jeu.

Merci Tristan pour ces analyses généreusement offertes !
Elle contribuent à garnir agréablement mon expérience des forces cosmiques. 🙂

Répondre
roni 6 mai 2019 at 22 h 59 min

Espérons que votre belle analyse soit en effet juste et que ce virage bien nécessaire amène notre société dans la bonne direction…

Répondre
Nathalie 6 mai 2019 at 16 h 59 min

Personnellement, je prends un « sacré » virage ! Ouhhhh ça décoiffe ! Mais je l’ai tellement attendu ! Ca me fait penser à ce fameux « temps qui n’existe pas »… Mais qui paraît pourtant bien long parfois sur cette Terre !

Pff encore cet anti-spam qui m’éjecte !!!!!

Répondre
Isisa 6 mai 2019 at 11 h 29 min

Bonjour Tristan,
Merci pour ce bel éclairage qui colle tout à fait à ce que je vis actuellement.
Un changement s’est opéré ce dimanche ; il me reste à trouver le juste équilibre entre foncer et s’enraciner … toute la gageure du Taureau ascendant Lion que je suis, je pense.
Belle quinzaine à vous également.
De coeur à Âme
Isabelle

Répondre
Evelyne 6 mai 2019 at 9 h 30 min

Merci

Répondre
Sisa 6 mai 2019 at 9 h 19 min

Merci, Tristan pour cette belle explication de nos planètes !!! j’ai bien ressenti le virage de Dimanche !!! Bonne journée

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement