candy-hearts-close-up

La Nouvelle Lune du 5 avril 2019

La Nouvelle Lune du 5 avril 2019 nous donne une très belle énergie pour faire de l’Aïkido avec les énergies rudes et résistantes. C’est un bon moment pour transmuter le malabar en chamallow.

nouvelle-lune-du-5-avril-2019

  1. Aujourd’hui je vais commencer par un aspect particulier de cette Nouvelle Lune du 5 avril 2019 plutôt que de traiter l’ambiance générale, parce que j’aimerais, avant de déployer plein d’idées que nous écoutions ce que nous ressentons pour voir s’il y a un écho profond ou pas.
    Sentez-vous, en ce moment que notre volonté est contrariée ? La Nouvelle Lune du 5 avril 2019 développe un aspect de contrariété de notre volonté. Notre énergie vitale et notre vie intérieure traversent un processus qui tend à stimuler notre volonté personnelle, mais dans le même temps, cette volonté personnelle entre en conflit avec une forme d’autorité en pleine reconfiguration ou restructuration qui vient bloquer cette volonté. On peut aussi prendre cette configuration dans l’autre sens et ressentir que notre responsabilité individuelle, notre autorité en pleine remise en question, est perturbée par des expressions d’individualités fortes un peu agressives.
    Nous pouvons vivre les deux situations simultanément. Je les vis et les ressens assez fortement en ce moment. Voici comment. Dans une partie de ma vie professionnelle, j’ai une responsabilité dans le développement d’un programme. Ma volonté serait plutôt de développer ce programme pour qu’il rendre le plus de service possible aux utilisateurs. Dans la période que nous traversons, les autorités qui chapeautent ce programme sont dans une énergie de remise en question profonde pour des raisons budgétaires. Elles demandent des évaluations, font des audits… ce qui finit par atteindre et contrarier la volonté d’avancer. Si je prends le sujet dans l’autre sens, ma responsabilité dans le programme est en pleine transformation et rencontre aussi des contrariétés qui viennent de volontés individuelles plus ou moins conflictuelles. Cela marche dans les deux sens.
    Dans mon thème, ces énergies sont très liées au domaine du travail.
    Il y a donc, en ce moment, une forme de frustration ou de blocage de nos élans, de notre volonté d’initier quelque chose, venant de formes de structures, de responsabilités, ou d’autorités un peu lourdes et pesantes.

  2. Je développe ce point parce qu’il est peut-être l’essentiel de l’énergie à comprendre de cette Nouvelle Lune du 5 avril 2019. On peut se demander que faire avec cela ? Comment sortir de cette frustration, de cette limitation pour permettre aux élans et aux énergies de se libérer à nouveau ? 
    L’idée à comprendre est que cette mise en tension est liée à notre chemin de vie collectif. Encore… Ce qui tend, crispe, frustre et durcit, c’est l’absence de lien social, de confiance dans la relation, de relâchement et de détente. Dès que l’on remplace l’autorité ou la dureté par une attitude ouverte sincère et confiante, cela se détend immédiatement. Et en ce moment avec notre chemin de vie, les manifestations d’énergie autoritaires et destructrices sont légions. Ce qu’il faut comprendre c’est qu’elles sont une face de la peur de perdre le contrôle de l’autorité. Nous ne sommes pas forcément remis en question en tant qu’humains dans une situation comme celle-là, même si tout semble le faire croire.
    Ce qui fait retomber la tension, c’est d’être dans le lien.
  3. J’en ai fait l’expérience cette semaine. Un manager qui parfois peut être craint pour ces excès un peu autoritaire, est venu vers moi avec un visage tendu, presque agressif, pour me faire part sur un ton assez dur d’un problème qu’il sentait.
    Ce qu’il soulevait était fondé et j’en avais conscience même si je n’avais pas la solution pour le résoudre. Je ne m’en suis pas caché. Au lieu de me raidir, j’ai fait l’inverse, j’ai accueilli son inquiétude. La relation s’est détendue quasiment instantanément et au lieu de m’agresser, le manager est entré avec moi dans l’exploration de solutions. Sur le moment, je me suis surpris moi-même, car il y a peu, je pense que je me serais senti agressé et j’aurais contribué à renforcer un climat de tension.
    Là, j’ai senti intensément la leçon collective que nous traversons, comment la force du lien que l’on conserve et la confiance en l’autre permettent de transformer une situation. Cette attitude autoritaire aurait pu me désarçonner, mais je ne sais pas pourquoi, peut-être parce que depuis quelques semaines, je ne mets plus d’enjeux personnels, j’ai pu expérimenter en une fraction de seconde qu’accueillir l’agressivité de l’autre sans la craindre la renversait. C’est ce que l’on apprend en Aïkido. Accueillir le geste violent au lieu de lui opposer une forme de résistance, transforme la situation. Il ne s’agit pas de se mentir à soi-même en jouant aux bisounours, mais de lâcher sur la peur du rejet, du jugement, de la perte de contrôle, de faire tomber ses protections. Et ce qui était difficile devient souple, ce qui était dur devient facile.
  4. Autour de cette Nouvelle Lune du 5 avril 2019 vous  remarquerez peut-être qu’à côté de cette énergie un peu tendue, ou qui nous travaille pas mal, nous pouvons sentir que nos désirs sont un peu plus orientés vers une forme de joie de vivre. Le jeu, le plaisir des mots, la légèreté, et la vivacité d’esprit reprennent un peu de présence et sont l’objet de nos désirs dans la période actuelle. Nous sommes ainsi peut-être plus enclins à des expériences amusantes. Il y a un petit vent de légèreté qui pointe. Ce n’est pas une énergie dominante, mais nous pouvons la sentir si nous sommes à l’écoute de nos désirs. Nous pouvons aussi être un peu plus spontanés et rapides dans notre communication écrite.
  5. La période de cette Nouvelle Lune du 5 avril 2019 nous rend encore fortement sensibles à ce que ressentent les autres. Et c’est pourquoi, il est plus facile de traverser la tension que j’ai évoquée au chapitre 1 en se reliant aux autres. Nous sommes encore très reliés par un sentiment d’humanité commune qui touche à la fois notre sens de l’individualité et notre appréciation de la vie. On aime bien en ce moment s’identifier à une référence spirituelle ou humaniste profonde et large, autant que l’on peut se sentir en amour avec cette forme d’énergie. Tout un chacun est un peu ramené à sa foi en ce moment. C’est une énergie plutôt douce et bienveillante qui dissout les barrières égotiques habituelles. Peut-être remarquez-vous une plus grande facilité à vous lier ou à vous sentir uni à une communauté humaine ou une forme d’expression spirituelle.
  6. Cette même énergie, qui est très sociale et collective, est toujours en conflit avec celle la légitimité, de la justice et du cadre légal. C’en est drôle en France où le président Macron, qui a voulu incarner Jupiter, qui est l’astre de la Justice et du cadre légal, se trouve dans un conflit social interminable. C’est une illustration on ne peut plus explicite de ce conflit entre ces deux énergies.
    Si vous voulez comprendre où se trouve ce conflit dans votre thème, vous pouvez regarder dans votre thème où se trouve le dernier tiers du Sagittaire. C’est là que vous pouvez sentir grandir un cadre et une légitimité en vous. Regardez ensuite où se trouve le deuxième tiers des Poissons et vous verrez dans quelle expérience vous pouvez être très spiritualisés et stimulés en ce moment. Ensuite essayez de voir s’il n’y a pas là une forme de conflit ou de tension entre ces deux énergies.
    Chez moi la conscience de la légitimité stimule le secteur des créations, de l’estime de soi, des plaisirs et des amours. Il est vrai que ce secteur de ma vie est en ce moment bien nourri, et en pleine expansion.
    L’énergie d’amour universel touche; elle, le secteur du développement de ma conscience. Et il est vrai aussi que je développe en ce moment ma conscience vers une forme de spiritualité plus sensitive. Le conflit entre ces deux énergies est essentiellement dans le fait que d’un côté, j’aimerais profiter de la vie et me sens légitime de le faire, alors que d’un autre côté, je suis très stimulé et appelé dans un rôle d’accompagnement, enseignement, écriture en astrologie, qui relève plus de ma conscience supérieure. Et vous dans quels secteurs de vos vies sentez-vous cela? 

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Ma conclusion était un peu dans les premiers paragraphes. Alors je vous souhaite simplement un très beau début de mois d’avril à tous et à toutes, très belle quinzaine et à très bientôt pour la Pleine Lune d’avril 2019 ! 

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

21 commentaires

Dominique 8 avril 2019 at 16 h 00 min

Bonjour Tristan
Merci pour cet article qui reflète complètement ce que je vis en ce moment.
Aspect contrarié de la volonté, on ne saurait mieux dire : la vente de mes locaux professionnels qui devait se faire, est sans cesse reportée pour raisons diverses ; j’ai besoin de cette vente pour financer les nouveaux locaux que je pensais avoir trouvés. Or, après nouvelle visite des futurs locaux (que j’ai eu du mal à trouver), je remets tout en question, car l’environnement ne me convient plus. Bref ! dans mon élan à créer quelque chose de plus approprié à mes activités, je me sens complètement vidée, coincée, sans compter que tout cela me met mal à l’aise avec toutes les personnes qui font partie de ce projet. Je me suis mise en « arrêt mental » depuis 4 jours afin de faire le point.
La nouvelle lune a eu lieu sur ma vénus natale (15° bélier), qui fait donc carré aux nœuds lunaires. Mon refuge s’est fait dans le domaine spirituel, mais aujourd’hui je vous dis merci, car j’ai vraiment besoin de remettre de la confiance dans les liens aux partenaires projet.
Je ne sais pas si mars en gémeaux m’aide beaucoup, je me suis plutôt réfugiée dans la peinture. Il va arriver carré à mercure, mars et Chiron, tous trois conjoints en poissons dans la M10 (cuspide fin de verseau ) chez moi.
Tout le paragraphe sur Jupiter, sagittaire et poissons semble être écrit pour moi. La conscience de la légitimité métamorphose ma relation et l’énergie d’amour universel touche ma M10 et la cuspide de la M11. (mes locaux abritent mes activités mais aussi celles de plusieurs associations).
Vos articles me touchent toujours énormément et je vous en remercie car ils m’apportent l’éclairage nécessaire pour ramener la sérénité lorsqu’elle s’amoindrit.
Dominique

Répondre
Abitbol 7 avril 2019 at 10 h 52 min

Un grand bonjour de Nice ,
J’ ai beaucoup aimé l’ analyse du dernier paragraphe. Dans mon thème , le dernier quartier de Jupiter et en maison 10 , et Neptune Venus Venus occupe ma maison 1 . Je reçois en ce moment une forte reconnaissance sociale extérieure , une légitimité des autres et du public envers mon travail de photographe et de mes activités dites spirituelles , et en même me sens pris dans un tourbillon émotionnel pour prendre cette place , en m affirmant pleinement et en m exposant ( sous forme d autoportraits , )cela m épuise et j ai toujours besoin de vite rentrer chez moi quand je vois trop de monde . Cette interprétation , Tristan , est elle Astro logiquement juste ? Williams 27 mai 67 à Metz 1h30

Répondre
Tristan 8 avril 2019 at 13 h 18 min

Bonjour Williams, oui c’est juste. Globalement. Je pense que le besoin de rentrer chez toi n’est pas lié à la maison I qui est une manifestation de soi, mais plus au NN en IV. C’est nécessaire.

Répondre
Abitbol 8 avril 2019 at 16 h 14 min

Exact ! Un noeud nord qui transit sur ma venus natale 18 degrés cancer en maison 5 , part de fortune a 22 degrés cancer maison 5 …un émotionnel et une créativité en pleine expansion en ce moment , accompagnée par une reconnexion à mes origines et mon âme juive par une participation à un cercle de philosophie pensée juive et l organisation d une grande exposition de calligraphie hébraïque FRANK Lalou ….merci Tristan

Répondre
Fatiha 5 avril 2019 at 17 h 10 min

Bonjour Tristan,
Merci pour cet article. Je comprends bien ce que vous écrivez dans le paragraphe 3, j’ai pu l’expérimenter dans mon quotidien et j’en ai même fait un rêve….votre description subtile de cette énergie est juste parfaite!
Un grand merci
Fatiha

Répondre
Tristan 8 avril 2019 at 13 h 19 min

Merci Fatiha 🙂

Répondre
Marie Claude Valois 5 avril 2019 at 13 h 06 min

Vigilance ,yoga mental.
A chaque jour ya des choix à faire.
En ce moment et récemment ,je ressens le besoin de prendre des distances avec des gens ,des situations sociales et même avec l’humanité dans ses lourdeurs…
Oui c’est crucial de garder le cap sur les vibrations positives et de maintenir un focus plus libre et profond que d’habitude…
Je vous apprécie toujours
Pour votre sensibilité votre plume fine
Et un certain humour réconfortant.
Merci Tristan

Répondre
Tristan 8 avril 2019 at 13 h 20 min

Merci à vous Marie Claude.

Répondre
Françoise 5 avril 2019 at 12 h 37 min

Bonjour Tristan,
J’adore le parallèle « Aikido » et transformer le malabar en chamallow… Je crois qu’en ce moment, je transforme le malabar en chamallow à l’intérieur de moi.
Pour moi, cette nouvelle lune se trouve sur la cuspide de III (frères). Evoquant un retour sur le milieu « masculin » familial ds lequel je suis née qui a conditionné ma vision du masculin. L’image du masculin était tout en puissance, et j’en avais peur (j’ai Mars en Scorpion). Saturne est en balance en VIII (les héritages : j’ai dû composer en « fille Sage » pour aborder mon père. (Transit de Saturne et Pluton en I capricorne : transformer ses résistances. Les interviews créént par Emilie m’a propulsée vers des versions féminines de l’astrologie, me faisant prendre conscience de la puissance du féminin et les Déesses. J’ai fait à la suite un Rêve magnifique. Je suis comme « libérée » de l’image de puissance que j’avais en moi du « masculin ». (Lune/Soleil en bélier) pour lui donner sa « juste place ». J’intègre ma partie masculine au sein de la féminité.
Pour l’instant, je ne ressens pas de conflit entre Jupiter et Neptune. Jupiter dans mon thème est en XII (en reliance donc avec Neptune). Et Neptune est en II. GRATITUDE!

Répondre
Tristan 8 avril 2019 at 13 h 22 min

Merci pour votre témoignage Francoise 🙂

Répondre
Poty 5 avril 2019 at 11 h 00 min

Bonjour Tristan,
Cette nouvelle Lune je la vis comme un beau soutien à Pluton Saturne Mars en Lion et mon Jupiter en Sagittaire et les planètes en Capricorne et mon Soleil en Taureau. Uranus venant en plus mettre de la liberté en Taureau en VII. Avec tout ça, j’ai pris des distances avec une personne que je croyais une amie depuis 30 ans. Et j’attends la PL de début mai qui aura lieu sur le degré exact de mon soleil et de mon NN qui sont conjoints!!Je pense que de privilégier le côté positif des choses y est sans doute pour quelque chose. A la prochaine PL. MML

Répondre
CHRISTINE BACHELIER 5 avril 2019 at 10 h 58 min

Bonjour Tristan , merci c’est toujours un plaisir de vous lire ! j’ai jupiter en maison I , et la conjonction vénus neptune mercure en maison IV ! besoin d’avoir confiance dans ce que je fais ,me sentir lègitime ,ça c’est pour juPiter en maison I et en IV besoin d’être chez moi à travailler sur les projets et profiter de mes petits enfants !!
comme une dualité , où je sens ,écartelée ??
belle journée à vous
christine

Répondre
Tristan 8 avril 2019 at 13 h 23 min

Oui sans doute si c’est ce que vous ressentez. Merci Christine.

Répondre
Laurence BERTRAND 5 avril 2019 at 10 h 07 min

J’ai tout compris et ça tombe bien ! tout ce que tu dis, Tristan, je le sens, mais je n’avais pas compris que je pouvais « transmuter le Malabar en Chamallow » !! je me suis fritée hier avec une copine, qui voyait le pire dans le RER, qu’on allait rater notre TGV, que c’était comme ci, que c’était comme ça… bref ça m’a FRANCHEMENT énervée !! alors merci pour la recette de « je compatis, et je fais de l’Aïkido »… heu ceci dit, c’est un sacré exercice, parce que j’aime plus trop me laisser influencer par les ondes « négatives » « pessimistes » « lourdes », …. bon, je vais voir si je fais l’effort avec tout le monde ! en tout cas, un très très grand merci d’avoir mis l’accent sur ce point de la nouvelle lune, me voici toute joyeuse avec en plus, des outils !! Merci bien et au plaisir ! Laurence

Répondre
Tristan 8 avril 2019 at 13 h 25 min

Merci Laurence. Il ne s’agit pas de s’exposer au pire mais d’accepter les situations que nous traversons. Pas besoin de se sacrifier. Juste accepter le réel et le transformer.

Répondre
Laurence BERTRAND 9 avril 2019 at 10 h 37 min

oui, Merci bien ! j’ai bien compris !

Répondre
Carole SARIAN 5 avril 2019 at 7 h 43 min

bonjour
merci pour cet article
j ai le sagittaire en maison 10 et le poisson en maison 12
je fais beaujcoup de cauchemards en ce moment et je suis tres fatiguee est ce lie ?
bonne journee

Répondre
Vanina 5 avril 2019 at 22 h 26 min

Bonjour bonsoir…mais pourquoi que votre conscience superieure elle serait plus dans le « être appelé dans un role…
 » que dans le  » profiter de la vie »…? Aujourd hui je me disais que toute experience amène des contraintes et mon idée est de choisir la contrainte avec laquelle je suis le plus en accord pour profiter le plus justement de la vie…et j ai aussi envie de croire sue je serts ma conscience superieur..! Est ce une question de point de vue ou bien un point de vue astro-logique..? Bien cordialement..vanina

Répondre
Tristan 8 avril 2019 at 13 h 26 min

Peut être. Je ne pourrais l’affirmer.

Répondre
Anna 4 avril 2019 at 22 h 18 min

Bonjour Tristan,
Et quand cette Nouvelle Lune se produit sur mon Mars natal (maison VIII) l’ambiance est électrique, beaucoup de conflits autour de moi, j’essaie de rester détachée, mais cela demande beaucoup d’énergie.
Quand vous demandez dans quel secteur se trouve le dernier tiers du sagittaire, vous parlez des maisons ? Je réponds oui 😉 et donc chez moi le conflit serait entre la famille et les autres . .. Si j’ai bien compris
Merci

Répondre
Tristan 8 avril 2019 at 14 h 18 min

Je réponds oui au oui 🙂 Ca à l’air d’être bien compris 🙂

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement