nouvelle-lune-du-4-juillet-2016

La Nouvelle Lune du 4 juillet 2016

nouvelle-lune-du-4-juillet-2016 Heu… lundi c’était la nouvelle Lune du 4 juillet 2016, le jour anniversaire de l’indépendance des USA. Je suis un peu en retard. C’est l’énergie du Cancer, on n’est pas au taquet, on est cool. Y a bien eu un moment où je me suis dit « Y aurait pas un texte à écrire sous peu ?  » mais je ne suis pas allé au bout de cette intuition. Cool la vie pendant le mois du Cancer.
A deux jours près, il n’y a guère que la position de la Lune qui bouge significativement. Ce que je vais raconter sur la carte de la Nouvelle Lune du 4 juillet reste d’actualité.

  1. Cette nouvelle Lune se caractérise par l’émergence d’une détente de l’atmosphère. Cela fait du bien. Il y a, par dessus les tensions que j’évoque depuis quelques mois, plus de fluidité dans l’énergie du moment. Ce qui amène cette fluidité est notamment apporté par les énergies du Cancer qui viennent finir un circuit énergétique assez détendu. Cette boucle fait circuler en son sein des énergies de concrétisation et de ressenti qui sont plus posées et calmes que les énergies de volonté et de réflexion. C’est donc un moment un peu plus détendu et calme que nous traversons, même s’il reste en taches de fond les tensions.
  2. C’est en ce moment une énergie de ressenti et de relation émotionnelle qui domine. Il y a longtemps que nous n’avions pas connu une période aussi dense dans la présence de cette énergie qui régit nos relations sur un plan sensitif. C’est un moment où vont réapparaître la prépondérance des besoins émotionnels et relationnels. Pour l’essentiel, ce sont des énergies plutôt douces et détendues qui tendent à créer ou vouloir expérimenter des états relationnels chaleureux et conviviaux, familiaux. Il y a dans le lot une énergie de relation et de ressenti qui peut être une source de passion plus remuante, mais pour l’essentiel, la couleur qui s’impose est assez massivement la cool attitude du Cancer. Et magiquement, c’est dans cette atmosphère où l’on a envie de tout sauf de se fouetter pour… écrire un texte par exemple… ou aller manifester pour nos droits… que le gouvernement passe la loi travail au 49.3. Notre premier ministre avait presque l’air détendu hier. Les politiques ont l’habitude de faire passer les textes qui fâchent au mois de juillet. C’est une période de vacances, et c’est aussi le mois du Cancer, le mois où nous seront le moins enclins à la résistance. Les politiques sont de grands astrologues qui s’ignorent… ou pas.
  3. Il y a de nouveau une lacune des énergies qui soutiennent le développement des idées et des concepts. L’écriture, le développement des idées par les mots, est une activité qui a besoin de cette énergie de conceptualisation qui est une énergie de vision abstraite. En ce moment elle n’est pas très soutenue par les astres. Pas du tout même. C’est le zéro pointé. Personnellement, ma stimulation pour écrire et faire des travaux abstraits est assez médiocre. J’ai oublié d’écrire ce texte le jour « J », mais c’est un épiphénomène représentatif de tous les petits ratés du moment sur mes tâches intellectuelles : retard d’envoi de facture, de virement, difficulté à répondre aux e-mails, difficulté à me mettre sur mes travaux de rédactions purs… En ce moment j’ai plus envie de faire et de partager des ressentis que ce soit professionnel ou privé, de voir des amis, de la famille. C’est une forme d’application directe de cette structure énergétique qui nous entoure. Elle met l’accent sur les énergies de ressenti et de concrétisation et n’est pas soutenue par les énergies de conceptualisation.

C’est les vacances, et l’été semble enfin pointer son nez sur la France du nord et de l’ouest. Nous venons de traverser des mois bien sombres. Le soleil et le bleu du ciel sont encore instables, mais ils semblent vouloir s’installer.
D’une certaine manière, la météo fait écho à notre humeur collective. Si vous observez la carte de l’Europe où cette dépression s’est concentrée (le terme est amusant non…) il s’agissait majoritairement du Royaume Unis et du Nord de la France et des zones avoisinantes. Deux zones du monde qui ont été secouées l’une par un référendum anxiogène et l’autre par l’espérance que l’autorité renoncerait à une loi inique. Ces préoccupations dans nos esprits et ces attentes pleines d’angoisses créent dans nos coeurs des petits nuages qui s’accumulent dans le ciel. Je posterai dans quelques temps un textes sur les signaux de la nature. Y prêter attention est riche d’enseignement et cela nous guide de manière étonnante.
Aujourd’hui que l’abcès est percé outre-manche et que notre gouvernement a accompli sa vilaine tâche et montré son visage, nous pouvons repartir à zéro, faire notre deuil des espoirs illusoires et nous préparer pour ce qui est devant nous : 2017. 2017 est une année de choix fondamental. Soit la France reprendra son destin en main, soit elle s’enfoncera dans un chaos très profond et dans un délabrement de sa conscience collective encore plus intense. Nous sommes à la limite de la perte de notre conscience collective qui risque de nous plonger dans des abysses dont on n’a pas idée.
Plonger ou pas dépendra essentiellement de notre sentiment vis à vis de notre identité collective. Il est faux de croire que l’équilibre d’une société évoluée spirituellement consiste à élimer et raboter toutes les identités collectives pour ne vivre plus qu’une identité supra tout et hautement transcendante. C’est au niveau individuel que nous atteignons la transcendance, pas au niveau des structures collectives.
Nous avons besoins de nous appuyer sur des identités collectives pour d’abord élaborer notre rapport aux monde, puis nous en détacher pour retrouver notre essence spirituelle. Mais il nous faut partir de quelque part pour expérimenter notre universalité. Nous avons besoin de hisser notre désir de bien-être au niveau collectif pour transcender notre individualité.
La France, même si elle bafoue aujourd’hui son essence, est un pays de valeurs universelles. 2017 sera une année pour les retrouver ou s’enfoncer plus profondément dans le noir d’une absence de sens.
Que vous aimiez ou pas le football, demain, je vous invite à soutenir la France, pas les bleus et leur star système, ni les mots surannés de la marseillaise, mais l’énergie de ces trois mots LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE. Ils ont un sens. Nous les représentons. Cette énergie a besoin de soutien. Ne tombez pas dans le piège de la « France est nulle », c’est l’énergie des nuages noirs qui emplissent nos coeurs et pourrissent le printemps. La France est belle de ses valeurs qui sont dans notre ADN collectif.

A très bientôt pour la Pleine Lune du 20 juillet 2016 !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

13 commentaires

Marie 9 juillet 2016 at 11 h 23 min

D’autre part je trouve très pertinent ces manifestations , observations météorologiques par rapport aux événements politiques et sociaux ,
Et cela renvoie ,évidemment aux incidences directes de nos pensés sur le climat .
Et je ne peux que me souvenir des pratiques spirituelles amérindiennes avec les danses du soleil et de la pluie , les amérindiens nous les ayant transmises , par des reportages , des films , ou des conférences .
Et a mon grand étonnement , j’étais a un office , le prêtre , emprunt de culture africaine , a évoqué le pouvoir de la prière afin de demander de la pluie dans les régions sinistrées par la sécheresse . ☺️☺️

Répondre
Marie 9 juillet 2016 at 11 h 07 min

Bonjour Tristan ,

Merci bien de ton article , que je trouve bien intéressant concernant le besoin d une conscience collective afin d’ accéder a une plus grande conscience spirituelle individuelle . Les deux étant liées .
Quant aux derniers événements britanniques , ils révèlent , je pense , un phénomene rétrograde . inévitables devant les grands changements planétaires , les nouvelles consciences ( film : Demain ) et les ouvertures au différentes cultures , ( immigration ) différentes pensées ( nuit debout en France , débat sur de nouvelles formes de démocratie ) .
Cependant , les résultats assez immédiats , montrent , à tous , les erreurs du repli des pays – nation sur eux – même par la peur , le populisme et ses mensonges .
Les Réactions des écossais , des Londoniens par exemple , montrent cet élan démocratiques et d’ouverture d’esprit .
Quant aux USA j’ai appris sur ARTE , hier , qu’un troisième,candidat se présent , un libéral economique et social libertaire , avec déjà 11 pour cent et écouté de la jeunesse .
Aussi , je pense que le monde est à un grand tournant ,qui va dans le Bon Sens .

Répondre
Gus 8 juillet 2016 at 10 h 27 min

Merci Tristan pour cette réflexion, particulièrement ce qui concerne le rapport entre notre état et la météo (j’ai hâte d’en lire plus sur le sujet, j’y fais de plus en plus attention également), et le destin de notre identité collective…malheureusement cette perte d’identité a été orchestrée depuis des décennies par les pouvoirs successifs en place, car il est tellement plus facile de manipuler des masses en perte d’identité et de repères qui ont pour seul crédo la consommation et ce qu’on leur présente dans les médias officiels…heureusement ça bouge avec les nouveaux moyens de communication mais en effet on ne sait pas laquelle des tendances (prise de conscience collective ou chaos) l’emportera, ni quelle forme cela prendra…J’espère en tout cas que les événements sportifs comme la météo sont un miroir, alors Allez la France!

Répondre
Isabelle 7 juillet 2016 at 11 h 50 min

Je suis tout à fait d’accord Tristan. Je ne supporte plus toutes ces personnes qui disent que tout est foutu en France, que les jeunes doivent aller s’installer à l’étranger car ils n’ont aucun avenir en France. Je pense tout le contraire. Notre beau pays l’est si on sait le voir ainsi …

Répondre
Siraut 7 juillet 2016 at 9 h 46 min

Avoir la Foi et La conserver pour le meilleur à venir :-))

Répondre
ap 7 juillet 2016 at 9 h 35 min

Merci Tristan ! Et je suis d’accord ! Alexandrine

Répondre
valérie 7 juillet 2016 at 7 h 05 min

Merci pour ces commentaires riches ma foi pour quelqu’un qui cherche l’énergie pour écrire…
Oui c’est bien quitte ou double pour la France l’année prochaine et pour les années qui suivent. C’est bien mon sentiment.

A Paris on peut prendre le pouls de l’humeur générale et je dois dire que j’ai bien envie d’habiter ailleurs en ce moment…..

Balayons les nuages dans nos coeurs.

Bel été!

Répondre
Françoise Spells 6 juillet 2016 at 23 h 19 min

Hello Tristan, heureuse de vous retrouver, à chaque fois que je reçois le bulletin je comprends des choses qui me semblaient obscures. Par exemple , le mois dernier je m’étais éclatée à écrire des débuts d’histoires de marottes confectionnées par une amie….et puis plus d’inspiration ! cerveau, émotion créatrice, en veille…
Alors je comprends d’autant mieux votre « somnolence d’écrivain ».je suis d’accord avec vous quant à la transcendance que l’on ne peut atteindre qu’individuellement,mais pour en offrir le fruit coloré par notre individualité propre. J’ai remarqué que la vie (en ce qui me concerne)me conduit de l’un au multiple et du multiple à l’un en une espèce de contraction expansion perpétuelle.Et voilà que la capacité d’écrire me revient !!! sans doute pourrez-vous l’expliquer ! 😉 en tout cas merci et profitez du soleil!

Répondre
Allender 6 juillet 2016 at 22 h 08 min

je suis depuis peu sur votre site et je vous remercie pour le travail intellectuel qui vise a nous eclairer,aussi il y a beaucoup de justesse dans vos propos et helas combien le constat de notre societe est reel,une inconscience collective qui a vecue depuis 30ans au moins sur des acquis et qui a profite sans sa preoccuper du futur et cet individualisme poussé a detruit des valeurs fondamentales qui devraient plutot elever l’etre humain et non l’avilir aux dictats du capitalisme,esperons fortement qu’en chacun de nous la conscience s’eveille et nous fasse changer nos comportements

Répondre
Michel Mathieu 6 juillet 2016 at 21 h 56 min

Merci Tristan pour ce travail que vous accomplissez. C’est inspirant et à chaque quinzaine, malgré quelques fois des aspects plus difficiles, vous avez cette attitude de guerrier de lumière qui porte l’épée du discernement et dont nous pouvons profiter. Cela fait plus d’un an que je suis abonné à votre liste d’envoi et toujours, j’y reçois une vision plus fine et humaine de l’astrologie. Vous comprendrez qu’en ce moment il m’est difficile de ne pas vous envoyer ce mot, quelque chose m’y pousse…:)
Bien à vous
Michel Mathieu 23/06/58 5:52(am) Sorel, Qc, Canada et présentement à Cancun, Mexico

Répondre
hadda 6 juillet 2016 at 21 h 56 min

Merci pour cette lunaison et pour ta lumière sur les enjeux de 2017.

Répondre
Sheyby Wilder 6 juillet 2016 at 21 h 42 min

Je trouve extrêmement dangereux que vous parliez de « sentiment vis à vis de notre identité collective » quand il s’agit bien de conscience individuelle et collective qui devrait être déjà au rendez-vous des enjeux majeurs pour le devenir de l’Humanité qui n’attendront pas 2017 ! Parce que ce qui est en train de se manifester dans la réalité médiatisée (…) depuis le 7 janvier 2015 se prépare déjà depuis de longues années … et depuis novembre 2015 si les consciences étaient éveillées elles devraient avoir permis le blocus total ! Mais visiblement ça dort, y compris chez ceux qui devraient être des éclaireurs !… Et navrée de vous contredire mais on peut être cancer et ne pas se la couler douce … Je peux comprendre que votre démarche vise à éclairer en douceur, c’est juste et bon lorsqu’il n’y a pas péril en la demeure, mais précisément ce n’est pas le cas. Et il est plus que temps que l’humanité se réveille et comprenne se qui se passe vraiment, et réagisse, maintenant !!!

Répondre
Nadine 6 juillet 2016 at 21 h 35 min

Merci Tristan, c’est toujours avec un vrai plaisir que je vous lis

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement