starry-nigh-sky-shows-off-galaxy_925x

La Nouvelle Lune du 4 février 2019

La Nouvelle Lune du 4 février 2019 est une belle occasion de nous libérer de vieilles idées reçues en changeant quelques concepts obsolètes dans notre mode de fonctionnement. C’est un moment d’éclairage et de prise de conscience.

nouvelle-lune-du-4-fc3a9vrier-2019

  1. Commençons cette Nouvelle Lune du 4 février 2019 par une petite étude de l’équilibre des énergies. Actuellement nous avons un équilibre assez bien réparti du 3/4 des énergies du zodiaque. Il y a une répartition égale entre les énergies de la volonté, de la réalisation concrète et de la conceptualisation. Il manque une des quatre énergies qui est celle du ressenti. Cela peut créer un climat où l’on est opérationnel et fonctionnel et où nos idées suivent, mais où nous pouvons avoir le sentiment qu’il nous manque une connexion. On sait agir, on sait raisonner, on sait s’appliquer aux choses, mais on ne se sent pas très sûr de soi, comme s’il nous manquait une information sur ce qui se passe autour de nous, qui serait de l’ordre de l’instinct ou de l’intuition.
    C’est une impression que j’ai eue aujourd’hui en me mettant à ma table pour écrire : je redoutais un peu de m’y mettre car je ne sentais pas grand-chose. En me posant et en mettant ma conscience sur cette Nouvelle Lune du 4 février 2019, les connexions se font finalement. Mais cela n’était pas spontané, ni immédiat au départ, comme cela peut l’être d’autres fois. Il m’a fallu passer par la case analyse intellectuelle pour commencer ce texte. J’étais prêt aujourd’hui à faire des relectures sur mon livre ou toutes sortes de travaux qui demandaient peu d’instinct, mais écrire sur la Nouvelle Lune du 4 février 2019, qui me demande de sentir et d’être connecté, n’était pas naturel. Je comprends pourquoi en écrivant.
    D’ici la prochaine quinzaine, ce manque sera comblé par l’arrivée du Soleil dans les Poissons.
  2. La conscience de la sensorialité, de notre sensibilité à ce que l’on aime a changé d’énergie. Elle est passée d’une sensorialité vive, entreprenante, déterminée et volontaire, à une énergie de sensualité et de sensorialité beaucoup plus retenue qui va maintenant nous faire aimer les tâches plus conséquentes à porter.
    L’énergie de notre sensualité, sensorialité, de ce que nous aimons, entre dans cette phase de son cycle où nous allons trouver plus de sens à entreprendre des choses pour lesquelles le plaisir ne sera pas immédiat ni spontané, mais qui nous demandera de construire lentement et d’apprécier le temps que prennent les choses pour se faire.
    Lorsque j’ai observé cela sur la carte au moment où j’ai écrit ce texte, je ne sentais pas cette énergie présente. En vérifiant, je me suis rendu compte que, à l’heure où j’ai écrit ce texte, l’astre qui représente cette forme de conscience, Vénus, n’avait pas encore changé d’énergie (de signe du zodiaque). Elle commencera à se manifester cette nuit.
    J’en profite pour faire un aparté sur l’apprentissage de l’astrologie pour ceux que cela intéresse. J’écris autant que faire se peut les lunaisons le jour même de la lunaison. Parce que je n’aime pas écrire sur une énergie qui n’est pas encore là. Plutôt que de penser une configuration du ciel à venir, je préfère la sentir le jour « J ». Là, cette énergie ne me parlait pas par rapport à ce que j’ai ressenti dans ma journée, j’ai donc vérifié pour me rendre compte qu’elle n’était pas encore manifestée. J’étudie l’astrologie le plus souvent possible dans le moment où l’énergie se manifeste pour pouvoir la relier au réel, à ce qui se passe, plutôt que de penser ce qui pourrait se passer. C’est là que l’on sent et que l’on expérimente le plus aisément les mouvements d’énergie. 
  3. Nous sommes dans une période où nous pouvons être traversés par des compréhensions novatrices, susceptibles de nous faire grandement progresser humainement dans notre conscience. Nous traversons une période de levée de voile et de prises de conscience intellectuelles fulgurantes. Cela peut venir d’événements qui nous décillent les yeux, d’une personne, d’une discussion, d’un message que nous recevons… Ils nous font prendre conscience de quelque chose que nous ne comprenions pas et qui tout d’un coup devient une évidence. Peut-être que nous résisterons un peu à entendre. Mais il y a des potentialités fortes pour que beaucoup de compréhensions fassent jour.
    On peut même se demander après ces prises de conscience, comment il se fait que l’on n’ait pas compris cela plus tôt. Ces compréhensions sont de l’ordre de la révélation sur un fonctionnement ancien qui, tout d’un coup, nous apparaît dans son archaïsme. On intègre soudainement des nouvelles données évidentes que l’on ne voyait pas avant, un peu comme si on venait de découvrir que après « 1 » il y avait le « 2 », alors qu’avant on fonctionnait en étant persuadé que les nombres étaient « 0, 1, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 ». Waouh, mais c’est bien sûr, il y a le « 2 » ! Pourquoi ne l’avais-je ni vu ni compris avant ?
    Je vais donner un exemple personnel pour illustrer cela. C’est dimanche et j’ai peu de temps pour écrire ce texte si je veux pouvoir faire un peu de relecture, mon repassage de la semaine et passer une belle soirée en famille. Ce matin, j’ai tiré l’ange de l’Efficacité pour ma journée. Je me suis demandé ce qu’il me voulait celui-là :-). En me mettant à écrire, j’ai commencé comme d’habitude sur l’éditeur de WordPress qui est assez capricieux et peu efficace pour corriger les fautes, gérer les sauts de ligne… Je n’avais pas envie de finir encore ce texte fatigué en laissant plein de fautes partout. Je me suis rappelé un conseil. Pour pallier cela, je décide de le suivre et d’écrire directement sous Word. Conseil de base, mon « 2 » que je ne vois pas depuis des années, ou ne veux pas voir pour de mystérieuses raisons… Et là, je trouve cela facile, agréable et en plus, cela me permet de préparer beaucoup plus facilement, rapidement et efficacement les sauts de ligne, et les enrichissements typographiques. Le voile s’est levé dans un coin de mon cerveau sur un vieux, vieux fonctionnement bien opaque. Bon, ne rêvez pas trop quand même, il restera probablement des fautes J
    Donc, en ce moment, nous pouvons avoir comme cela des compréhensions puissantes qui nous aident à lever le voile et à mettre en place des concepts nouveaux, à aller vers un progrès, à innover, à améliorer notre « technologie » de fonctionnement par de nouvelles approches conceptuelles.
  4. Il y a autour de la Nouvelle Lune du 4 février 2019 une intensification de la volonté de conquérir sa liberté et de s’émanciper qui entre en tension avec la peur de voir de vieilles structures tomber. On peut comprendre cela avec l’actualité des gilets jaunes qui menacent des structures institutionnelles. On peut aussi le comprendre en soi-même.
    Cette volonté va monter en intensité dans son caractère explosif jusqu’au prochain week-end, ce qui pourrait soutenir une tendance à la violence et à la colère pour l’acte 13 de samedi prochain. Heureusement, pour la semaine à venir, et cette Nouvelle Lune du 4 février 2019, les prises de conscience intellectuelles aident à faire dégonfler les tensions.
    On peut observer cela encore dans l’évolution du mouvement des gilets jaunes et dans sa couverture médiatique où, de part et d’autre, des prises de conscience intellectuelles plus grandes tempèrent la montée en puissance de la colère. C’est la même chose avec le gouvernement et le grand débat national qui porte une forme d’élévation du conflit sur le plan intellectuel, avec probablement des prises de conscience, quoi que l’on en pense.
    Ce potentiel de colère latent est une clé de voûte de l’évolution de notre chemin de vie collectif du moment. Nous évoluons d’une tendance à vouloir maintenir des structures obsolètes en place vers la nécessité de lâcher prise et de faire confiance à du tout neuf à créer. Dans ce parcours du moment, la colère est réveillée d’un côté par l’excès d’autorité et de contrôle, et de l’autre par la peur de se faire avoir dès que l’on accorde sa confiance.
    Réfléchissez-y individuellement et vous trouverez probablement des échos à cela dans vos vies. On se trouve coincé dans notre besoin de se libérer, de s’émanciper, entre la peur de se faire avoir ou de laisser aller, et le besoin de contrôler. Or le contrôle ne marche pas et entraîne de la casse.
    Dans ce cheminement, nous avons à lâcher prise sur nos anciennes conceptions. Nos anciens plans qui se voulaient être la base de nos futures structures sont à revoir. Il y a de vieilles chimères que nous poursuivions sans arriver à les mettre en place, qui sont à abandonner.
    Nous sommes invités ainsi à conquérir une liberté en abandonnant des vieux concepts basés sur la dureté et le contrôle, et à faire confiance à des idées novatrices qui vont nous permettre d’adoucir et d’améliorer notre vie commune en entrant en lien avec les autres.

Sans doute nous voici devant une semaine encore assez tendue. Ce qui est important en ce moment, c’est d’être attentif à ces idées nouvelles qui viennent sonner à notre porte, à ces révélations qui apportent une compréhension, à ces prises de conscience qui permettent de penser le monde autrement, en dehors de nos carcans de pensées et des idées qui nous enferment dans un ancien monde.

Très belle quinzaine à tous et à toutes, et à très bientôt pour la Pleine Lune de février 2019 !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

8 commentaires

martine 7 février 2019 at 11 h 02 min

Bonjour Tristan.
Juste 2 mots, est-ce possible, pour « définir » Soleil Vénus Mercure dans le 2ème décan du Verseau, en maison 4 ?
Merci de votre attention.

Répondre
Tristan 8 février 2019 at 21 h 01 min

En consultation peut être 🙂

Répondre
Fabienne 6 février 2019 at 14 h 50 min

Bien cher Tristan,

je vous trouve exceptionnel dans vos interprétation …j’adore vous News!
Juste une petite rajoute si je peux me permettre une semi parenthèse
… Notre ami Neptune se trouvant en maitrise du Poisson semi sextile au Soleil en Verseau … n’aurait- il pas participé un chouja à l’appel de l’intuition et de l’inspiration innovante quand même?,
Peut-être l’ai- je mieux ressenti en tant que native du Verseau?

Mille merci pour votre fabuleux regard astral si vrai et si agréable a lire.
F☀️

Répondre
Tristan 8 février 2019 at 21 h 22 min

Merci Fabienne ! Oui certainement ! J’aime bien cet apport tout en subtilité 🙂

Répondre
Nathalie 4 février 2019 at 12 h 21 min

Révélation informatique pour moi aussi ce weekend ! Bon sang mais c’est bien sûr ! 🙂 😉

Répondre
LILI COEUR 4 février 2019 at 10 h 36 min

Bonjour Tristan,

Tout d’abord merci pour ce beau partage, et merci de nous éclairer sur nos comportements durant le temps qui passe, à ta lecture je me fais vigilance pour éviter de blesser ou rectifier mon attitude quand mon alerte rouge clignote et c’est en grande partie, grâce à ta lecture …..

Je te souhaite une belle semaine, et encore merci***

Répondre
Sinziana 3 février 2019 at 23 h 24 min

Bonsoir Tristan, je ne sais pas si cela a à voir avec le paquet de conjonction avec la lune noire en verseau, mais le début de mon informatisation se passe plutôt bien, je ne comprends pas pourquoi pendant des années je m’en suis fait une montagne. Cela me fait vraiment un poids en moins à traîner (le fait de savoir qu’il faut faire quelque chose et résister à le faire est lourd à porter!) et peut-être m’éviter un autre accident de voiture 😉 Pour moi ce soir c’est l’ange de la Confiance qui m’accompagne, étant seule cette semaine pour gérer famille et boulot, il m’en faut 🙂

Répondre
armelle1048 3 février 2019 at 23 h 17 min

Le plaisir de lire ces mots si bien choisi et spontanés …
Le contexte universel … rattaché à un contexte personnel.. c’est généreux de faire ces belles et lumineuses transpositions avec votre vécu…
Je me délecte vraiment … MERCI MERCI

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement