dice-games

La Nouvelle Lune du 3 juin 2019

La Nouvelle Lune du 3 juin 2019 nous porte une énergie qui invite à prendre un peu de recul pour retrouver dans nos actions un peu plus de joie et de liberté, sans nous enfermer dans le sentiment maussade que nous n’arrivons pas à déplacer assez vite nos montagnes.

la-nouvelle-lune-du-3-juin-2019

  1. Les énergies de la Nouvelle Lune du 3 juin 2019 sont plus équilibrées que les semaines passées. Les énergies féminines (Yin), sont toujours les plus importantes mais il y a un net rééquilibrage avec un afflux d’énergies masculines (Yang) en ce mois des Gémeaux. Cela crée une ambiance générale encore à tendance plus passive qu’active, mais plus légère que précédemment.
    Une énergie plus conceptuelle et plus intellectuelle est venue alléger notre ambiance. Nous pouvons être plus facilement excités ou excitables ce qui stimule des mouvements. L’esprit est plus libre, plus disponible et il est plus facile d’utiliser notre cerveau pour penser.Nous pouvons prendre les choses avec plus d’humour et de distance aussi.
  2. Ce retour de l’énergie masculine stimule notre intellect mais pas notre volonté. Cela reste le point faible de l’équilibre actuel. Il peut nous paraître encore difficile ou peu évident d’atteindre nos objectifs ou d’impulser un élan. Notre volonté reste peu stimulée. Cette forme d’énergie est faible pour cette Nouvelle Lune du 3 juin 2019, ce qui peut expliquer une frustration liée à l’action.
    Nous pouvons être excités par des idées. Mais au moment de nous lancer dans une nouvelle entreprise, la volonté d’agir ou l’élan s’essouffle trop vite. Nous pouvons alors nous sentir découragés, comme si on n’avait l’excitation d’aller quelque part mais, que l’essence vienne à manquer pour atteindre le but, ou que le moteur soit bridé.
    Cela peut créer une sorte de frustration comme si nous n’avions pas les ressources nécessaires pour suivre notre volonté jusqu’au bout. J’ai observé cela chez moi et chez des personnes autour de moi ces derniers temps. Ce ne sont pas les envies qui manquent, ni les idées, mais l’élan s’arrête parfois assez vite sans que l’on comprenne pourquoi.
  3. Un sentiment de volonté qui concerne le cadre et la légitimité de nos buts a du mal à s’exprimer. Ce point tend à augmenter ce sentiment de frustration dans le développement de notre volonté.
    Nous pouvons autour de cette Nouvelle Lune du 3  juin 2019, avoir le sentiment que quelque chose de diffus et d’assez difficile à matérialiser contrecarre la légitimité de notre quête personnelle. Nous pouvons par moment ressentir maintenir des engagements ou des objectifs précis car notre vitalité a un besoin de plus de légèreté en ce moment. Un autre aspect tient au fait que nos engagements peuvent être déstabilisés par notre foi profonde.
    J’ai un exemple précis de cela en tête, avec celui d’une personne qui veut s’engager dans un cadre de vie beaucoup plus autonome mais qui, aujourd’hui, n’a pas l’énergie de le faire et ce sent en porte-à-faux avec cet élan. Le cadre qui soutiendrait ce but n’est pas posé. C’est comme si cette légitimité ressentie comme forte, ne trouvait pas d’espace extérieur pour se concrétiser. Du coup, cette personne est dépitée et elle perd la foi dans sa capacité à atteindre ses buts alors que cela n’a rien à voir. C’est temporaire.
    Il faut accepter, dans la conjoncture du moment, que nous ne sommes pas stimuler à suivre des engagements forts, et que notre besoin d’expansion vers des buts et des directions qui nous sont chers, doit s’accorder à quelque chose de plus grand que nous,  à notre foi profonde.
    Un autre exemple, personnel cette fois, de cet aspect est celui de la fin de l’écriture de mon livre. J’ai une envie très forte de le finir vite, c’est un but que je me suis donné et j’ai une conscience aigüe de la légitimité de cet objectif. Mais cela n’avance pas au rythme que je voudrais. Je ne me sens pas l’élan d’attaquer des journées entières. J’ai l’impression que cet objectif  se noie, alors qu’en fait, il faut que j’accepte deux choses : faire souvent des pauses pour m’alléger et prendre le temps de d’accorder ma volonté aux sentiments les plus profonds en moi.
  4. Pour cette Nouvelle Lune du 3 juin 2019 nous pouvons sentir plus généralement une certaine tension avec notre foi ou notre sentiment d’universalisme. Cela peut venir du point évoqué plus haut où l’on a du mal à concilier notre sensibilité pour les choses communes, le bien-être commun… avec nos buts et notre besoin d’expansion personnel.
    Mais il y a aussi un autre aspect de tension avec notre la foi qui touche au fait que notre vitalité est elle stimulée par des choses plus légères. D’un côté nous pouvons avoir envie de nous amuser, de souffler un peu, de nous laisser aller à quelques blagues ou distractions sans trop nous soucier de l’effet que cela fera. Et de l’autre côté, nous pouvons être rattrapés par un sentiment de tension avec notre besoin d’union avec le reste du monde, avec notre sensibilité au bien-être commun, à l’avenir de l’humain ou à celui de la planète. Cela peut créer une tension particulière en nous.
    J’y suis sensible certainement particulièrement car cette énergie de la foi se trouve aujourd’hui sur mon Soleil natal. Les Poissons d’une manière générale peuvent sentir cela. Collectivement, nous pouvons aussi sentir intérieurement un certain tiraillement entre notre conscience du bien commun qui devient de plus en plus forte, et ce sentiment de frivolité passager qui vient mettre en tension nos aspirations plus profondes. Pour autant, respirer un bon coup fait du bien.
  5. Il est possible que l’on sente en ce moment beaucoup de rétropédalage dans l’exercice des responsabilités ou de l’autorité. Au lieu de sentir l’autorité, la nôtre ou celle des personnes qui sont aux manœuvres et en responsabilité, aller de l’avant, on peut sentir que cette forme de conscience est en train de rétropédaler, de se reposer des questions déjà évoquer, de remettre en causes des décisions antérieures…
    L’exercice des responsabilités tend à une forme de retour en arrière. Cela concerne en ce moment nos structures. On peut ainsi avoir l’impression que les responsabilités que l’on a à prendre concernant la réforme ou la transformation de nos structures est en train de rétropédaler. Au lieu de progresser dans nos transformations profondes, nous pouvons avoir l’impression de revenir en arrière, puis de repartir en avant, puis de revoir un sujet, ou de remettre en cause une décision…
    Cela donne le sentiment que nous reculons, ou que les choses reculent au lieu d’avancer et que nous revenons encore en arrière. Ce qui peut être pénible. Cette énergie est là depuis fin avril et va continuer ainsi jusqu’à fin septembre environ.
    Je le vois dans l’entreprise dans laquelle j’interviens où on revient en arrière sur des décisions prises concernant une restructuration, on le voit en politique où on a l’impression que les chefs et les gouvernants sont en train de rentrer dans leur coquille comme s’il devait prendre une pause avant de retourner dans l’action.
    Sur un plan individuel, si vous voulez voir où vous pouvez être susceptibles de rétropédaler ainsi, regardez où se trouve la deuxième moitié du Capricorne dans votre thème. Il vous indiquera dans quel secteur de votre vie vous pouvez être susceptibles de faire des allers-retours concernant la transformation structurelle de vos responsabilités individuelles.
    En ce qui me concerne c’est le secteur du service aux autres et en ce moment, cela bouge beaucoup. Par exemple en ce moment je tergiverse pour savoir si dois mettre en place des cours à distance, faire une deuxième session d’initiation l’année prochaine en me demandant quelle est ma responsabilité là-dedans et l’impact sur mes autres activités. Je sens que je vais un peu tergiverser dans un certain inconfort. Ce n’est pas un souci en soit car cela sert à revisiter nos choix, nos décisions et nos positionnements pour affermir et assoir à termes notre conscience de nos changements structurels. Il faut être un peu patient et accepter d’avancer un peu en crabe dans ce domaine.

Il est difficile, dans l’énergie de cette Nouvelle Lune du 3 juin 2019, de maintenir de gros efforts longtemps sans s’arrêter. Et en même temps nous sommes dans des périodes de restructurations fortes avec beaucoup de choses sérieuses à gérer qui font que nous aimerions disposer d’une bonne énergie de bulldozer pour abattre nos sujets.
Alors autant accepter qu’en ce moment notre énergie nous permet d’explorer des tas de petites potentialités mais guerre de déplacer des montagnes. Cette expérimentation nous aidera à poursuivre nos travaux d’Hercules plus tard avec une vision plus complète de la situation. Profitons de l’énergie du moment pour savourer un peu de légèreté en faisant les choses par petits bouts sans craindre de perdre le fil , et surtout, en n’oubliant pas de prendre la vie comme un jeu

Très belle quinzaine à tous et à toutes et à très bientôt pour la Pleine Lune de juin 2019 !

Crédit photo Sarah Pflug de Burst

 

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

11 commentaires

Ln 6 juin 2019 at 18 h 34 min

Des formulaires, des tas de formulaires à remplir pour justifier mon existence, sinon pan-pan! Beeerk. Monétairement c’est le ménage. Mon anxiété s’ est vaporisée même si la situation reste fragile.

Saturne dans ma 2, en 3 natale. Vitesse escargot et je barre les tâches sur la liste, prends le temps d’écouter les gens, avance prudemment et dirs beaucoup. Je garde le cap même dans la brume de Neptune. Simplifier. Parfois une petite pointe de vitesse jupiterienne et vitesse tortue!

Et beaucoup de satisfaction dans mes petites heures précaires à vendre des fines herbes au marché. Inventaires des possibilités continue.

Décisions viendront en temps et lieu. Mercure rétrograde parfait pour un bilan pré-action et obtenir les infos cachées ou oubliées.

La vue d’ensemble longuement attendue n’a pas encore émergé mais ça se dessine. Il y a un sentiment d’idée juste et de geste juste. Petite échelle. Inspuration. À suivre.

Répondre
Claire 4 juin 2019 at 16 h 03 min

chouette les bons conseils pour les Capricornes avec planètes 2 ème et 3 ème décans ! Oui à la restructuration …mais avec patience passage obligé…

Répondre
clara 4 juin 2019 at 7 h 22 min

Remarquable de clarté comme d’habitude !
merci ! 🙂

Répondre
Tristan 6 juin 2019 at 9 h 47 min

Merci

Répondre
Cath 4 juin 2019 at 7 h 19 min

Bonjour et merci pour votre analyse, ça me parle tellement !
Je me sens bloquée au niveau de la concrétisation des idées. Ça se manifeste même physiquement ( blocages au niveau de la hanche, du genou et de la cheville droits . Symboliquement il n’y a pas plus clair, mon corps manifestement physiquement l’impossibilité d’avancer ).
Avec 5 planètes en feu dans mon thème natal ( soleil, lune, Mercure en bélier ; Jupiter et Neptune en sagittaire ), l’énergie actuelle est parfois difficile à gérer.
J’aime le sport, les projets de voyage ou de déménagement, et là j’en suis à me rabattre sur du crochet, de la marche lente et de la méditation.
Heureusement que Jupiter en maison 1 sauve les meubles 🙂

Répondre
Cath 4 juin 2019 at 7 h 35 min

Par rapport aux questionnements et au rétro-pédalage : c’est la maison 3 qui est touchée dans mon thème, et je l’associe aux apprentissages : j’ai été passionnée par l’astrologie pendant des mois, et là je suis dans une phase de remise en question.
Ça fait plusieurs semaines aussi que je veux créer un petit groupe de personnes autour de ce thème ( pour partager nos ressentis autour des transits ) mais je n’arrive pas à m’y mettre.
Bref, merci encore pour votre analyse, ça relativise un peu mon découragement 🙂

Répondre
Tristan 6 juin 2019 at 9 h 47 min

La maison III est aussi celle des échanges, des partages, de la communication locale… Peut-être que vous cherchez à structurer des échanges et que cela rétropédale un peu oui.

Répondre
Marie Claude Valois 3 juin 2019 at 23 h 36 min

La nature ne se presse pas
Et pourtant tout s’accomplit

Proverbe chinois

Bcp de détente
Bcp de respiration
Surtout au plexus solaire

Bonne continuation !

Répondre
Noemie 3 juin 2019 at 22 h 39 min

Très proche de ce aux je ressens et ce que je vis ces derniers jours!

Répondre
Lis 3 juin 2019 at 21 h 23 min

Suis dans l’urgence, élémentaire et vitale, de subvenir à mes besoins et de trouver des ressources, or cela n’avance pas, je suis stressée, éparpillée. Sagittaire / Jupiter en maison 2, Neptune s’approche de mon NN ; je ne sais pas/plus où aller !
Occasion de dire que + d’air pour ceux qui en ont déjà beaucoup dans leur thème natal n’est pas forcément + léger, cela peut aussi donner + de tensions car + d’éparpillement et une saturation de cela, de pensées, cela peut faire trop et du coup de pas du tout être léger, aérien oui, mais pas léger.
Sur le poids en Capricorne, c’est un travail de longue haleine, mais qui porte ses fruits je trouve, c’est une transformation lente et sans emballement.

Répondre
Tristan 6 juin 2019 at 11 h 26 min

oui c’est exact, la manière dont on Ressent l’énergie du moment dépend fortement de celle dont on dispose à la naissance.

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement