La Nouvelle Lune du 29 Novembre 2016

nouvelle-lune-du-29-novembre-2016 La primaire de la droite confirme une tendance de l'énergie du moment observée avec Trump aux USA où la clarté des positions l'emporte sur la confusion`d'une part et où les valeurs de gauche sont en panne. C'est un deuxième expérience à intégrer en ce moment. Au delà de nos opinions politiques individuelles, il faut comprendre ce qui se passe du point de vue de l'énergie astrale. Exceptionnellement je vais mettre les explications en clair dans les premiers paragraphes parce qu'ils développent les fondamentaux de la compréhension de la politique en astrologie.

  1. La conscience sociale, celle d'où provient le socialisme, la conscience de gauche en général est liée à l'astre de la compassion : Neptune. Cet astre développe la sensibilité à la souffrance des autres, il dissout les limites. C'est cette conscience qui a ouvert l'humanité à la conscience sociale. Or cet astre, Neptune, est en ce moment influencé par la polarité involutive de notre chemin de vie collectif (le Nœud Sud en Poissons) et de ce fait tend à s'exprimer dans sa forme "négative" ce qui brouille son énergie dans une forme confuse, une illusion. On le voit dans la manière dont sont représentées en France et aux USA les valeurs de la gauche et du socialisme. Elles sont perdues, confuses et illisibles. Entre Hillary Clinton et François Hollande ou Emmanuel Macron, les têtes de pont des valeurs du progrès social sont devenues confuses et illisibles. Du point de vue de la conscience individuelle et non plus collective, cette configuration peut également nous rendre confus lorsque l'on recherche une identification collective ou transcendantale. Lorsque que l'on cherche des unions totales, ou mystiques, on se perd, on se noie, on se dilue.
  2. L'énergie de la droite est liée à l'astre de l'émancipation et de la libération qui en politique se transforme en libéralisme : Uranus. Cet astre est en bien meilleure posture actuellement que celui qui soutient les énergies des valeurs de la conscience sociale. La conscience de la liberté ou du libéralisme (Uranus) ou encore les valeurs politiques de droite, est soutenue par la responsabilité et l'autorité (Uranus trigone Saturne). Les deux se développant dans des énergies de volonté fortes (le Bélier et le Sagittaire qui sont des signes de feu). De plus nous sommes dans le mois des Sagittaires ce qui renforce les énergies de volonté qui soutiennent en ce moment les consciences de la droite. Du point de vue de la conscience individuelle, cela signifie que nous pouvons en ce moment exprimer notre individualité, notre besoin de nous émanciper et recevoir un appui d'autorité ou, nous-mêmes, nous sentir apte à assumer la responsabilité de notre émancipation.
  3. Tout cela montre qu'il y a un renouveau des énergies qui soutiennent les valeurs de droite et que les valeurs de la gauche, plus sociales, souffrent d'illusion et de manque de lisibilité. Ce n'est pas une analyse politique, mais purement astrologique. Et l'astrologie se fiche de la morale, de la politique et de nos jugements personnels. Dans ce contexte la victoire de M. Fillion et l'engouement que la primaire de la droite a suscité sont cohérents. Pour ceux qui portent des valeurs de progrès social de gauche, le moment est plus difficile.
  4. De manière plus spécifique, la Nouvelle Lune du 29 novembre 2016 met en tension notre chemin de vie collectif avec notre énergie vitale du moment qui, dans ce mois du Sagittaire, est tournée vers la quête de nos buts. On peut ressentir une certaine tension dans notre détermination à poursuivre nos buts du moment avec les énergies contradictoires du chemin de vie collectif. Cette tension peut s'exprimer par une forme de confusion, par le fait que l'on pourrait avoir une impression de flou qui brouille la clarté de nos objectifs, ou de la manière dont on peut s'y prendre pour les atteindre. C'est en sortant des principes généraux, des visions globalisantes, des tentatives d'adhésion à un tout universel et en préférant à la place l'action concrète et bien délimitée que l'on peut résoudre cette tension en nous polarisant avec cette énergie  évolutive et non régressive du moment. Cela peut faire réagir les cœurs tendres et les esprits spirituels qui ont une certaine empathie pour le monde qui passe par le sens de l'universel. Mais c'est ainsi en ce moment. Il ne s'agit pas de reniement mais de discernement. Il ne s'agit pas d'abandonner les gens en souffrances mais de cesser pour un temps de chercher à résoudre les malheurs du monde en tirant sur la corde sensible. C'est en agissant concrètement sur des "petites choses", ce qui veut dire en fait sur des entreprises modestes qui ne cherchent pas à atteindre un nirvana universel, que l'on trouve une sortie positive. Ce sont les énergies de bonne volonté toutes simples et modestes qui nous feront retrouver une confiance dans l'atteinte et la réalisation de nos buts, tout simplement parce qu'on aura eu la modestie de les voir petits, de ne pas se projeter trop loin et de faire ce qui se présente là devant nous. A contrario, tenter de se projeter très loin avec des ambitions d'universalisme nous met dans la confusion et est porteur d'illusions qui ne marchent pas. C'est sur ces points que M. Fillon a gagné la primaire devant MM Sarkozy et Juppé qui avaient, eux, misé sur une approche plus emphatique et moins lisible. Fillon a eu une attitude modeste, ne se projetant pas Président, mais ayant ramené son ambition à présenter son programme avec une clarté sans détour. Il n'a pas fait de cachoteries électoralistes et est resté lisible, très à droite certes, mais lisible. Explications
  5. Il y a une convergence harmonieuse entre le désir de conquérir de nouveaux territoires d'idées, la légitimité dans les alliances et la responsabilité des orientations et directions prises. Cet autre point est lié à l'actualité. Cette harmonisation facilite l'expression d'un désir d'idéaux forts soutenue par un sentiment de légitimité sans équivoque et assumés par une autorité responsable qui ne se défile pas. La encore M Fillon a incarné cela. Il présente des idéaux forts, il assoit sa légitimité dans la clarté de propositions qu'il assume en pleine autorité. Et ça passe. A contrario, le populisme de circonstance de Sarkozy et la position de Juppé qui est allé chercher les voix de la gauche ont été a contre-courant des énergies du moment. Ils ont cherché une forme de rassemblement en faisant vibrer une corde sensible au lieu d'être clairs et modestes. Explications

Il y a plein d'autres choses à dire sur cette Nouvelle Lune. Je voulais focaliser sur ce moment politique pour que l'on comprenne bien l'énergie dans laquelle on est. Je sais qu'il y a plein de gens sensibles qui lisent ces articles et qui aimeraient que nous nagions tous dans un monde de bisounours. Mais aujourd'hui ce ne sont pas les "bons sentiments" qui font la différence, ce qui ne veut pas dire que les personnes animées par une humanité sensible n'ont rien à dire. Ils peuvent trouver une place à condition d'avoir un discours clair, lisible et tranchant. Une gauche molle ou ambigüe n'aura aucune chance de passer victorieusement cette élection. Elle ne fera pas une adhésion sur du sentimentalisme, des pleurnicheries et des appels désespérés aux valeurs de repli humanitaire ni une diabolisation des valeurs de la droite. Le moment est important et il serait judicieux de sortir des illusions.

Très bonne quinzaine et à dans 15 jours pour la Pleine Lune !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La Nouvelle Lune du 29 Novembre 2016 — 31 commentaires

  1. Cher Tristan,
    Je cite ta phrase clé qui apparaît dans tes pages :
    « ​Adieu, dit le renard. Voici mon secret. Il est très simple: on ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux. » Antoine de Saint-Exupéry.
    J’ai bien peur que le coeur ne soit absent de toute cette analyse dont tu nous fais part, et qu’il le soit aussi de ces hommes célèbres dont tu nous parles comme s’ils étaient des références intéressantes et crédibles (ce qui est très « Saturne en Sagittaire »)… Tu crois vraiment qu’un seul de ces personnages politiques s’intéresse aux « Petits » ? Tu crois vraiment que, désormais, éprouver de l’empathie pour des gens qui sont dans l’incapacité de boucler leur fin de mois, ou pour d’autres qui ont été obligés de fuir leur pays devenu invivable, revient à vouloir vivre dans « un monde de bisounours » parce que c’est trop « flou » (et, surtout, bien trop dérangeant) ? Tu crois vraiment que le « discours tranchant » est LA solution ? Saturne en Sagittaire dépouille à un tel point qu’il peut devenir un épurateur (Mao Tsé Toung : Capricorne Asc. Capricorne), Uranus n’est pas que la révolution : il peut aussi se montrer totalitaire pour atteindre son but.
    … Est-ce du discernement, ou est-ce de l’opportunisme ?
    J’ai comme l’impression que tu ne vois plus l’invisible que voit ton renard… et ça me désole !
    Bisous pas Bisounours du tout.

  2. En effet, difficile de na pas parler de politique en ce moment. Uranus crée de grosses surprises et les sondages sont mensongers, le Brexit, Trump, Juppé, Fillon et … Hollande !
    Votre analyse Tristan, est claire, à nos méninges de réfléchir sur ce qui se passe mais personnellement j’ai l’impression que Neptune aussi est bien de la partie.
    Ma sensibilité s’est portée ces jours-ci sur l’IVG et la loi qui vient d’être votée, pénalisant certains sites … mieux vaut ne pas être trop sensible quand on rentre dans le dossier et les horreurs qui s’y raccrochent sous forme de conflits d’intérêts !
    Oui, nous sommes dans un monde qui se délite, les interdits sont plébiscités, la vie et la mort confondues, ajoutons y Pluton et l’ambiance est tracée.
    Les élections aux USA n’ont pas été tristes, maintenant c’est notre tour et elles promettent coups bas et magouilles sordides.
    La santé d’une société repose sur l’équilibre et la compétence de sa politique, alors oui les astres nous interpellent.
    Merci Tristan d’avoir abordé le sujet.

  3. J’ai un peu de mal moi aussi avec l’attribution politique des astres, on peut aussi bien dire qu’Uranus a porté toutes les révolutions des siècles passés en commençant par la Révolution Française, le bolchevisme, mai 68…toutes étaient plutôt de gauche. Quant aux valeurs défendues par la droite, liberté certes, mais surtout sécurité, voire sécuritarisme au point que certains en sont prêts à sacrifier la liberté (voir big brother), cela n’a que peu de rapport avec uranus. Et si je peux me permettre si l’on attribue Neptune à la gauche, celle-ci a essentiellement porté son aspect illusoire et confusionnel pour moi. Dès qu’un pays a voulu institutionnaliser en masse des valeurs neptuniennes cela a sombré dans le totalitarisme, l’expérience communiste nous l’a hélas démontré.
    Et malheureusement en politique les jeux d’égos et les intérêts personnels priment tellement sur les valeurs universelles que les partis politiques sont sensés incarner que c’est une mascarade qui n’a que peu d’intérêt finalement, le peuple est de moins en moins dupe et c’est ma foi une bonne chose. Pour moi il n’y a que peu d’espoir à placer dans nos dirigeants quels qu’ils soient, le changement viendra de la base, l’élite suivra éventuellement, si elle n’a pas le choix.

    • Assez d’accord avec vous, à la rigueur Uranus pour le libéralisme économique mais saturne et Jupiter pour la droite conservatrice, la droite des valeurs traditionnelles.
      En attendant, demain vote en Autriche (après un vote surprenant annulé pour irrégularités, reporté puis re-reporté!) et référendum en Italie…ça promet!

  4. Bonjour Tristan,
    Je rejoins un peu Fado pas pour le choix de l homme politique mais pour le symbolisme profond des astres. Les hommes politiques comme le sdf sont agis par les astres d une façon inconsciente pour la plupart de l l’humanité. Uranus pour moi symbolise l éveil à qque chose qui ns differencie, ns singularise, ns amenant sur le chemin libre de la connaissance de soi : premier pas à franchir, après avoir reçu, cru aux valeurs parentales qui ns sécurisent. Ensuite vient neptune, symbole de la ré union, qui dissout de nouveau les limites, provoquant un gd brouillard.
    François Fillon ascendant balance avec neptune en maison 1. 4 planètes en poisson dont le soleil et mercure. Saturne maître du nd nord en 4, est en 2 scorpion : recherche de structures sécurisantes à travers des valeurs de possession/ pluton en lion,signe fixe de conservatisme des richesses. Cela donne un programme base sur plus 2 % de TVA que même ceux qui sont déjà en dessous du seuil de pauvreté vont devoir payer pour alimenter les classes aisées au niveau allocations familiales…. F Fillon à Uranus au MC. Créativité, singularité , originalite, avant gardisme? Non je n ai ouïe que des histoires de finances. À t il atteint un niveau d humanisme élevé avec neptune en 1 et ses 4 planètes en poisson? Ou s il est élu, allons ns subir une désillusion complète??? Car si l homme est inconscient de la puissance du collectif, comment peut il prétendre diriger un pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*