La Nouvelle Lune du 28 mars 2017

nouvelle-lune-du-28-mars-2017 C'est la Nouvelle Lune du 28 mars 2017 aujourd'hui. Nous voici partis pour un nouveau cycle Lunaire marqué par une grande énergie de volonté.

  1. L'énergie de la volonté est très majoritaire pour cette Nouvelle Lune. Ce que "je veux" est de loin la plus importante préoccupation ou stimulation du moment. C'est une énergie qui impulse des initiatives, des percées dans l'inconnu. Même si elles ne durent pas, elles ouvrent des brèches, des failles dans ce que l'on a envie au fond de nous d'explorer sans avoir encore osé le faire. L'énergie de cette Nouvelle Lune est forte pour nous donner l'impulsion de ces percées. C'est une énergie utile pour passer de "J'ai toujours rêvé de..." à "je me lance dans...!" Les actes qui lancent cette percée peuvent être un peu brouillons, pas très réfléchis, mais peu importe, ce qui compte c'est de franchir ce mur imaginaire qui nous sépare de notre désir. Une pulsion un peu déraisonnable peut être la bonne ressource. En ce moment, elle est là. L'idée n'est pas de construire aujourd'hui, mais de percer, de faire naitre quelque chose. Ce quelque chose a trait à notre liberté individuelle, au fondement de notre identité libre, dégagée des contraintes qui nous empêchent d'exprimer ce que nous sommes au fond de nous. Notre conscience sensible, notre énergie, nos états émotionnels sont concentrés pour servir cette libération de notre individualité. Le défaut de cette énergie est qu'elle peut nous faire agir de manière réactive, voir agressive. Mais cela est tempéré pour le moment. C'est une énergie fortement active chez les natifs du Bélier dont c'est la nature première. Explications
  2. Quand une énergie est très forte c'est au détriment des autres. Les énergies plus affaiblies sont les énergies de conceptualisation et les énergies de reliance et de ressentis des autres. Elles sont très peu stimulées ce qui peut engendrer, quand elles ne sont pas naturellement présentes chez nous, une difficulté à les utiliser. Concevoir, imaginer, élaborer des plans abstraits sans passer par le "faire" peut être plus compliqué en ce moment, de même que l'on peut avoir de la difficulté à prendre de la hauteur sur les événements. D'autre part, on peut avoir du mal à ressentir l'autre. Nous sommes peu dans la reliance. Cette énergie faible peut réduire notre capacité à prendre en compte les autres puisque nous les ressentons moins. Tout cela est assez logique en fait. Pour que l'on puisse partir dans un élan et une impulsion, il faut un peu inhiber notre réflexion et notre sensibilité aux autres. Explications
  3. Ces éléments faiblement stimulés reçoivent des énergies en difficulté. La conscience de la justice et de la légitimité, de la légalité cherche à s'exprimer par l'équilibre, l'harmonisation à travers l'application des règles ce qui dans l'absolu, lui va bien. La justice se base sur le texte de la loi qui définit des règles communes. Actuellement dans cette position, elle est en conflit avec la volonté d'indépendance évoquée plus haut d'une part, et la remise en cause structurelle de la société d'autre part. Cette configuration ressemble fortement à ce que nous vivons en ce moment en France. D'une part la légitimité de la justice est remise en cause par des personnalités politiques qui revendiquent une forme d'indépendance au-dessus des lois, et d'autre part il y a une remise en question des structures institutionnelles et de leurs textes fondateurs. Explications
  4. La conscience de la foi qui nous rend sensibles à la souffrance des autres, est dans une forme de reliance universelle, qui lui va plutôt bien aussi. Ce qui est plus difficile en ce moment c'est que cette reliance à tout le vivant se vit dans la confusion. On le voit aussi en France dans la campagne présidentielle. On ne comprend plus trop ce qui relie les gens ensemble, c'est la grande confusion généralisée, on ne sait plus en quoi on a foi, ou avoir foi ni avec quoi ou qui se regrouper. Si vous êtes dans cet état de confusion, utilisez l'énergie du discernement. Soyez pragmatique, simple, factuel, basique. Pour éviter la confusion, il faut se détacher des formes d'adhésion émotionnelle. C'est là que nous manquons le plus de discernement en ce moment, quand on cherche à s'agglomérer à un ensemble pour nous unir dans une force collective spirituelle, philosophique, politique ou morale.L'important en ce moment c'est de sortir des identifications collectives. Lisez basiquement les programmes des candidats et choisissez celui qui vous convient le mieux comme si vous choisissiez un réfrigérateur (sauf si vous achetez votre réfrigérateur par amour pour une marque bien sûr :-)). Sans émotion. Explications
  5. Les énergies de concrétisation sont dans une force moyenne ce qui nous permet d'utiliser le faire, le concret, pour toucher Terre. Le désir est dans une énergie de pacification, d'apaisement, de jouissance simple de la vie matérielle ce qui tempère et modère la fougue de la volonté. Cela amène un peu de paix dans cette ambiance assez individualiste qui pourrait générer des petites sorties de gonds. Le travail manuel, le contact avec les éléments matériels denses, physiques et concrets peuvent être de bonnes sources d'apaisement.  Explications
  6. Le voile à lever en ce moment peut concerner une forme d'attachement fort chez nous, une passion, un désir très fort d'être lié à quelque chose ou quelqu'un. C'est dans ce domaine que nous pouvons avoir un manque de visibilité, être fasciné sans comprendre ce qui se passe ni quel est ce lien. Cela peut troubler. Si vous voulez comprendre à quoi se réfère cet attachement dans votre thème personnel, regardez dans quelle maison se trouve le milieu du Scorpion. C'est dans l'expérience signifiée par la maison où se trouve la moitié du Scorpion que nous pouvons être en ce moment fasciné par quelque chose. C'est notre lièvre à soulever et à voir pour que nous ne nous brûlions pas (trop) les ailes comme des papillons fascinés par une bougie. Explications

Un très beau printemps à tous et à toutes !

Très belle quinzaine à tous et à toutes et à très bientôt pour la Pleine Lune en Bélier de 2017 !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La Nouvelle Lune du 28 mars 2017 — 5 commentaires

  1. Bonjour Tristan,
    Votre analyse est toujours aussi intéressante, voire captivante (et je m’y retrouve très bien, vu que j’ai mon Nœud Nord en Bélier opposé à mon Soleil en Balance…) mais j’ai une réserve à émettre, concernant la position de la Lune Noire en ce moment : n’est-elle pas en Sagittaire (4°41’Sagittaire), au carré de l’axe des Nœuds Lunaires et trigone à la conjonction Soleil/Lune en Bélier ?
    Pardon pour mon intervention et très beau Printemps à vous !
    Amicalement 🙂

  2. merci Tristan pour votre analyse sensible . beaucoup de vos points font tilt chez moi en ce moment , je vais regarder où se trouve le milieu de mon scorpion (j’en suis native),et soulever mon lièvre …un bon printemps à vous ! 🙂

  3. Ce billet est particulièrement précis et étonnant.
    C’est vraiment ce que je ressens. Pour mon compte, cela fait déjà un bon moment que j’ai regardé les programmes des candidats et que j’écoute de moins en moins les émissions politiques : on voit bien qu’aussi bien les candidats, que les journalistes « ne sont agis » que par leur individualité et ne répondent pas aux préoccupations de « l’intérêt d’un ensemble ». La Lune Noire en scorpion : manipulations? Gratitude.

  4. Merci une fois de plus pour cet éclairage des énergies en présence en ce moment. A chacun d’essayer de travailler là dessus pour trouver impulsion et équilibre. Merci Tristan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*