La Nouvelle Lune du 23 juillet 2017

nouvelle-lune-du-23-juillet-2017 C'est aujourd'hui la Nouvelle Lune du 23 juillet 2017. Elle inaugure presque le mois du Lion à quelques dizaines d'heures près.

  1. On est repartis pour un mois d'une énergie où le "je veux" va dominer la scène de nos stimulations énergétiques. La volonté est l'énergie très largement dominante de cette Nouvelle Lune. Quand cette énergie domine, ce que nous voulons tous les uns autant que les autres est ce qui compte le plus. Et il se peut que ce que chacun veut ne s'accorde pas nécessairement avec ce que les autres veulent puisque les énergies de volonté sont plutôt opposées à la conciliation et assez peu diplomates. Donc autour de cette Nouvelle Lune soyons vigilants et ne nous enflammons pas trop vite si on sent la volonté de quelqu'un nous envahir. Évitons de répondre trop promptement. Bon pour moi c'est trop tard, je n'ai qu'à écrire mes textes plus tôt au lieu de donner des leçons à retardement que je ne peux même plus m'appliquer à moi-même. Mais bon cela devrait durer un peu cette énergie, alors je me garde ce petit conseil pour plus tard. Modérato sur les impulsions, sur le besoin d'exister, sur l'orgueil, la défense de son honneur et tout le tralala. On risque d'être susceptibles comme des paons. Explications
  2. Une tension un peu plus aiguë peut se faire sentir entre un sentiment de pouvoir créateur et un besoin d'affirmer son autonomie, sa liberté, son émancipation. Notre énergie vitale, nos émotions et notre désir sont tournés vers une volonté de briller par nos créations ou de vouloir exprimer une forme de pouvoir ou l'éclat de notre personne. Cet état peut rencontrer une forme de conflit  venant d'une énergie qui est plus dans le besoin d'être libre et émancipé. On peut avoir le sentiment qu'une revendication d'émancipation risque de nous faire perdre du pouvoir ou inversement qu'un excès de pouvoir entrave notre liberté. Cela peut engendrer une tension conflictuelle. Explications
  3. Nous pouvons vivre en ce moment une valse hésitation entre deux pôles d'énergie. D'un côté nous pouvons avoir envie de multiplier les expériences agréables, sensuelles et légères ou de trouver plaisant les échanges, la communication, et d'un autre, nous pouvons mettre un frein à tout cela pour nous recentrer sur notre responsanbilité individuelle dans les buts que nous poursuivons. Il y a en ce moment une énergie qui peut nous distraire de nos buts par l'attrait des plaisirs et des échanges légers et agréables, et inversement, on peut subitement être rattrapés par nos responsabilités, qu'on les assume seul ou qu'elles nous soient imposées, et mettre ces échanges de côté et les oublier. L'écriture de cette Nouvelle Lune est une illustration de cela pour moi. J'ai oscillé entre des discussions agréables et plutôt légères et mondaines, puis je me suis remis à l'écriture parce que c'est une responsabilité que je dois assumer, puis de nouveau un coup de fil sympa, puis je m'y remets, puis un message auquel j'ai envie de répondre, mais pas tout de suite parce que sinon je ne suis plus dans mes responsabilités, puis une envie irresistible de poster un truc marrant sur Facebook qui vient d'arriver... Habituellement j'aurais fermé toute forme de communication mais là, je me suis laissé facilement distraire par tout ce qui était plaisant. Au final, on y arrive, une fois que tout le monde est couché et que les distractions se sont épuisées d'elles-mêmes. D'où l'écriture de ce post interminable qui sort au milieu de la nuit 🙂 Explications
  4. Cette opposition entre les distractions plaisantes et notre responsabilité dans nos buts joue un rôle actif dans la manière dont on vit notre chemin de vie collectif. Pour rappel, le chemin dans lequel nous sommes engagés pour une période de 16 mois encore environ va d'une tendance à chercher à prendre sa place dans la communauté à laquelle se rattacher, dans un réflexe communautaire qui cache en partie une peur de s'affirmer, vers le fait d'exister en tant que personne consciente de son pouvoir créateur. Dans la Nouvelle Lune, l'énergie de la distraction plaisante et des plaisirs sensuels alimente plus le fait de rechercher une communauté. On peut en ce moment chercher à expérimenter des plaisirs en groupe. Tandis qu'à l'inverse, la quête de notre resposabilité personnelle nous concentre sur notre création et notre pouvoir créateur.  C'est là aussi une énergie que je sens fortement en ce moment. Le fait de finir un livre est soutenu par le sentiment que c'est ma responsabilité principale en ce moment. Pour maintenir cette énergie, je dois être vigilant à ne pas me laisser prendre par les énergies de collectif qui sont pourtant beaucoup plus distrayantes et fort sollicitantes.  Explications

Voilà, je m'arrête là pour aujourd'hui car je suis encore en vacances pour quelques jours et j'ai envie de profiter de mes dernières journées pour écrire et voir de beaux paysages. Je vous souhaite à tous et à toutes une très belle et douce quinzaine, et vous dis à très bientôt pour la  Pleine Lune en Lion qui sera une des périodes importantes de cette année puisque nous serons dans la période des éclipses ! Je reparlerai à cette occasion du chemin de vie. Donnez-vous à vos créations, à votre puissance de création personnelle. Osez affirmer et porter votre lumière sans vous laisser étouffer par le collectif, c'est ce que la période qui arrive nous demande de ressentir pour le poursuivre durant les mois à venir.

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La Nouvelle Lune du 23 juillet 2017 — 13 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*