La Nouvelle Lune du 19 octobre 2017

nouvelle-lune-du-19-octobre-2017 Ce sera ce soir vers 21h à Paris, la Nouvelle Lune du 19 octobre 2017. Elle arrive en France dans une ambiance de fin d’été indien. La période est plutôt douce avant l’entrée dans l’énergie plus turbulente du Scorpion.

  1. Les énergies sont assez équilibrées dans l’ensemble. J’évoque parfois, quand cela se présente, cette notion d’équilibre des éléments qui donne un ton assez particulier à la période. On y est assez tranquille, pas spécialement focalisé sur une forme d’énergie ou une autre. Chacune contrebalançant l’autre. Par exemple, notre volonté sera contrebalancée par une capacité d’abstraction, et notre ressenti que l’on peut avoir des autres sera contrebalancé par des énergies de réalisation plus concrètes et plus matérielles. Ces périodes d’équilibre sont des moments où l’on peut se sentir assez léger parce que la forme de vie que l’on traverse est assez neutre et ne nous fait pas vivre une intensité excessive d’un mode ou d’un autre. Ce sont probablement des moments à utiliser pour se rééquilibrer, se reposer, plutôt que d’essayer de lutter contre cet équilibre pour tenter d’intensifier ceci ou cela. Essayez de sonder en vous si cela fait un écho. Est-ce que vous ressentez quelque chose de cet ordre, comme le sentiment que vous êtes un peu disponible à tout sans être focalisé sur rien en particulier, et que si vous vouliez vous focaliser sur une action en particulier, vous pourriez ressentir comme un manque de soutien à rester longtemps dans la même dynamique. Explications
  2. Cette Nouvelle Lune est dans la continuité de ce que l’on vit globalement depuis quelques semaines avec beaucoup plus d’harmonisation que de tension dans les relations des énergies entre elles. Cela accentue le point précédent et le complète en ajoutant une certaine forme de fluidité dans les relations. Il y a peu de déclenchements agressifs dans l’air. Cela ne veut pas dire que l’on vit sur la planète des bisounours et que tout est rose, mais plutôt que la sensibilité est plus à l’harmonie qu’aux réactions d’opposition, de conflit et de lutte soudaines. Il y a une convergence de facteurs qui tendent vers l’harmonisation et l’équilibre plutôt rare en ce mois d’octobre 2017. Celui qui voudrait mettre le feu aux poudres quelque part aurait sans doute l’impression d’essayer d’allumer un pétard mouillé. Explications
  3. Si on ajoute à cela que notre énergie vitale et nos émotions traversent un processus de recherche d’équilibre et d’harmonisation qui éloigne les conflits, on voit que la tendance est assez fortement à la cool attitude, au consensus, au respect des règles, à l’écoute de l’autre…  Explications
  4. L’énergie du désir et de conquête qui est celle qui stimule l’extériorisation vers de nouveaux terrains, vers de nouveaux espaces de notre vie en soutenant parfois une forme d’énergie combative, est en ce moment en conflit avec l’autorité et la responsabilité individuelle. L’énergie du désir, plus tournée vers la réalisation concrète des choses modestes et quotidiennes, se heurte à l’énergie de la responsabilité et de l’autorité qui se tourne, elle, vers des grandes directions et des visions lointaines. On retrouve ce conflit dans notre politique nationale où le chef de l’Etat, qui représente l’énergie de l’autorité, est en conflit avec les personnes qui expriment des préoccupations matérielles modestes de la vie de tous les jours. Il y a un conflit de plus en plus ouvert entre l’autorité et les « fainéants »… C’est assez clairement la dynamique du moment qui donne le sentiment que l’autorité est en lutte avec ce qui ne s’accorde pas avec ses buts. Du point de vue personnel, on peut vivre soi-même ce conflit entre ce qui nous préoccupe au quotidien et que l’on aimerait faire, et notre responsabilité à termes qui nous emporte dans une vision un peu fantasmagorique. Il sera préférable de se méfier de la fascination que nous pouvons avoir pour les visions lointaines portées par le sentiment d’autorité, que ce soit la nôtre ou celle d’autres personnes qui nous dirigent, car elles peuvent être une pure fascination illusoire. Explications
  5. L’autorité et la gouvernance sont en harmonie parfaite avec la liberté, l’émancipation et le libéralisme. Ici on libère une ville en Syrie, là on libère les libéraux de l’ISF. C’est l’accord parfait entre ces deux énergies. Elles cachent une fascination pour une forme d’autorité dont les buts réels que l’on ne voit pas finiront par apparaître au grand jour. Explications

On est donc globalement dans une période de calme plus que d’hystérie ou de réactions violentes. Si bien que ce qui aurait pu déclencher des foudres en d’autres circonstances semble glisser comme l’eau sur les ailes d’un canard. On aurait peut-être besoin ou envie d’être un peu réveillé parce que cela confinerait presque à l’endormissement généralisé. On a le sentiment d’entrer dans l’univers de 1984 de George Orwell ou du meilleur des mondes d’Aldous Huxley sous un petit ciel bleu, un sourire naïf et une fleur à la bouche. Là où en d’autre temps certains auraient agité un cocktail Molotov, on préfère le cocktail à la fraise en regardant vociférer les trois hystériques qui ne dorment pas complètement avec étonnement et surprise. Faut-il regretter qu’il n’y ait pas plus de réaction violente ? Je ne le crois pas. La violence n’est pas une solution durable. La conscience oui. Sans violence, il nous suffirait de changer de quelques millimètres nos habitudes de consommation pour faire vaciller le monde. L’énergie bougera. Profitons du calme pour affiner notre conscience et modifier en douceur nos comportements.

Très belle quinzaine à tous et à toutes, et à très bientôt pour la Pleine Lune de novembre 2017 !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La Nouvelle Lune du 19 octobre 2017 — 16 commentaires

  1. Bonsoir, je n’ai pas tout compris dans votre article car je ne suis pas encore assez calée en astrologie mais je voulais savoir ce que vous pensiez de cet article heureu.com / voici-le-plus-intelligent-des-signes-du-zodiaque-la-reponse-va-vous-surprendre/ ! Comment peut-on déterminer l’intelligence d’une personne par son signe astrologique ? Merci.

  2. Oui, et ramener de l’inconscient à la conscience, c’est être (r)éveillé, et je crois que cela ne peut se faire que dans le calme.

    Prendre conscience de schémas inconscients (formatés, influencés, apeurés, dictés…), ouvre un autre angle de vue, une autre lecture, et surtout ouvre donc une possibilité autre, un choix possible, une décision, une responsabilité, un meilleur alignement à notre nature,
    et cela, c’est du créatif de chez créatif.
    Profitons du calme, potentiellement propice à créativité (et donc dé-formatage), du bien personnel au bien universel…

  3. On a en effet l’impression que les gens sont dans une forme d’opposition cool à certaines décisions comme le projet de loi sur les vaccins mais ne sont pas prets à descendre dans la rue, par exemple il n’y avait personne lors de la manifestation du 15 Octobre. Après le climat des astres n’en est peut-être pas la seule explication. Personnellement ces dernières semaines n’ont pas été émotionnellement de tout repos, je me suis sentie assez retournée pendant plusieurs jours, et j’ai fait le rapprochement avec l’entrée de Jupiter en Scorpion. On peut se sentir porté à vivre plus d’intensité dans nos relations, et je suppose que cela va se développer dans les semaines suivantes.

  4. Ping : 19 octobre NL | Espace perso d' ANTINEA

  5. MERCI Tristan !! de rappeler l’ESSENTIEL dans vos 3 dernières phrases.
    Alors allons-y, changeons par ce « PETIT MOUVEMENT INTERIEUR » de l’esprit, nos habitudes (qui sont purement egoïstes .. ou ..égotiques) et de consommation, et surtout d’ETAT D’ESPRIT d’où découleront les VRAIS changements.
    …… « Changes-toi toi-même et tu changeras le monde » .. la phrase de plusieurs grands sages qui ..Voyaient où est le coeur du (des) problème(s)
    ENCORE MERCI Tristan !

  6. La conscience oui. Sans violence, il nous suffirait de changer de quelques millimètres nos habitudes de consommation pour faire vaciller le monde.

    C’est exactement cela à mon avis qui change le monde… On le voit aujourd’hui, sans un mot, sans manifestation, un grand nombre de personnes reviennent sur les marchés s’approvisionner en produits de saison auprès des producteurs proches, ou auprès de personnes modestes mais tellement riches!et vous proposent des produits sans pesticide provenant de jardins et dont on retrouve le goût succulent. Il commence à circuler toute une nouvelle organisation loin des grandes déclarations. Merci!y

  7. Merci Tristan; je constate aussi cet endormissement dans l’entreprise où je travaille. J’apprécie entre autres ton commentaire sur nos habitudes de consommation qui me rappelle Coluche : « Quand on pense qu’il suffirait que les gens n’achètent plus pour que ça ne se vende pas ! » Clémentine

  8. Merci pour votre analyse et les explications conjointes.
    Votre dernier paragraphe m’a permis d’avoir un autre point de vue à interroger, je vous le partage : c’est vrai qu’il y a moins de violence en France dans les réactions, cependant j’observe qu’il y a la mise en place d’actes par « la base », par les individus qui se saisissent des questions comme le recensement des actes de violence par #balancetonporc » où des hommes s’interrogent sur leur positionnement, des actes sur l’accès aux Bio pour tous, sur le partage des savoirs avec les chantiers participatifs etc… il y a un autre équilibre, une autre autorité, une autre légitimité : la sienne comme citoyen, être humain, responsable à sa place.
    Danielle

  9. Bonjour Tristan
    merci pour votre vision.
    En ce moment, je vois une personne (verseau en signe solaire) qui est dans cette forme d’autoritarisme et qui refuse, purement et simplement, la vie quotidienne, et de considérer la personne qu’il a en face comme un individu à part entière, avec des demandes personnelles et des envies particulières… Je sens le pouvoir qu’exerce sur cette personne l’attraction d’une « vision fantasmagorique »… cette personne est devenue inaccessible, fermée, autoritaire et ne veut rien entendre de ce qui ne relève pas de son obsession… Que conseillez-vous de faire face à un tel entêtement? Lâcher prise? Laisser cette personnes aller…? S’en détacher? Ne plus rien en attendre? Le rejet engendre l’obsession, c’est bien connu… Faut-il abandonner? Ou rester et souffrir un temps, pour un possible mieux plus tard?
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*