La Nouvelle Lune du 17 janvier 2018

nouvelle-lune-du-17-janvier-2018 La Nouvelle Lune du 17 janvier 2018 est un concentré d'énergie très fort dans un secteur du zodiaque. Une concentration comme cela est un phénomène assez rare à prendre en compte que nous allons essayer de décrypter ensemble.

  1. L'énergie la plus forte de cette période est celle de la concrétisation, et plus particulièrement celle qui touche à la structuration, à la construction. C'est une forme d'énergie liée à l'émotion de la tristesse. Parce que comme toutes les énergies de concrétisation, de réalisation... elle tend à la cristallisation dans des formes concrètes et donc à un sentiment d'isolement, l'inverse du sentiment de reliance. En ce moment, cette concentration d'énergie est très forte et peut nous faire passer par des moments de tristesse assez forts. On peut se sentir assez triste avec le sentiment que l'on est éprouvé, que la vie est dure, que ce n'est pas facile, ni très fluide. Notre sensibilité aimerait bien construire de belles choses, mais les démarches peuvent paraître pesantes. Explications
  2. Une autre particularité de cette période est que nous pouvons être pris par cette tristesse et cette lourdeur sans savoir d'où elles viennent. Ou alors, c'est un événement incongru auquel on ne s'attendait pas du tout qui peut survenir et nous donner un sentiment de lourdeur par rapport à ce que l'on a à prendre en charge ou que l'on croit que l'on a à prendre en charge. D'une manière ou d'une autre, les sentiments de tristesse peuvent émerger comme cela, rapidement et subitement, avec une grande intensité suite à un événement ou pas.
    Cela vient du fait que nous sommes attirés par un besoin de construire des choses importantes pour nous, une envie de poursuivre notre ouvrage en le consolidant - et nous avons une grande énergie disponible pour le faire - alors qu'il y a des fondements qui ne nous conviennent plus et que nous nous refusons à revoir par peur de remettre en cause des bases qui nous portent.
    Alors surviennent des événements qui peuvent être troublants parce qu'ils nous donnent le sentiment de venir de nulle part et de nous bloquer complètement, ce qui peut provoquer une grande tristesse, un peu comme si on découvrait que sa maison, patiemment construite, devait être démolie suite à un tremblement de terre. On manque probablement de discernement sur les fondations auxquelles on s'accroche et des événements forts nous ébranlent. On peut être surpris avec un sentiment de ne pas savoir d'où cela vient.
    Si cela vous arrive, voici un petit conseil. Regardez dans votre thème où se trouve le signe du Cancer, dans quelles maisons. C'est un signe qui va vous redonner un sentiment de bien-être et d'insouciance si vous donnez un peu plus d'importance à cette expérience que vous ne le feriez normalement. Dans mon cas, le Cancer est dans la maison XII des retraites. Et en ce moment, je fais l'inverse, je taffe comme un dingue et je structure beaucoup de choses dans le travail. J'ai donc eu des blocages dans ce domaine, un état de tristesse, et maintenant une grosse envie de buller me réjouit d'avance !  Explications
  3. Dans ce climat particulier on peut se sentir pris dans un conflit entre un besoin d'exprimer sa liberté et de s'émanciper, et une tension avec notre énergie et nos émotions qui essaient de bâtir et d'élaborer et qui ont du mal à se sortir de la lourdeur et de la tristesse. Pour certains d'entre nous, il est possible qu'il y ait des réactions fortes du genre, envoyer tout balader, ou que l'on soit tenté pour se libérer et s'émanciper de faire un éclat. C'est un sentiment passager auquel il serait dommage de s'adonner. On pourrait le regretter. Mieux vaut aller chercher ce qui nous fait retrouver un peu d'insouciance. Explications

Alors c'est ce que je vais m'empresser de faire, me reposer sur la fin de cette soirée et me détendre ce week-end. Si vous voulez compléter ce texte concentré sur l'essentiel, vous pouvez relire les paragraphes 1 et 3 de la super Pleine Lune du 2 janvier, ils sont encore valables. Tout bientôt nous allons retrouver de la légèreté avec l'énergie d'air du Verseau. C'est une histoire de quelques jours. Le souffle de l'air arrive. Vive l'insouciance en attendant !

Très belle quinzaine à tous et à toutes, et à très bientôt pour la Pleine Lune en verseau en 2018 !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La Nouvelle Lune du 17 janvier 2018 — 37 commentaires

  1. Pas vraiment de tristesse mais une sérieuse absence d’enthousiasme. Lourdeur c’est certain, et plutôt une tension en réaction voire même mauvaise humeur.
    J’ai ma Lune natale à peu près là où s’est produite cette nouvelle Lune et une Lune noire qui traine en face dans le quartier du Cancer. Alors pfff. Peut-être une opposition entre un besoin d’insouciance et de plaisir dans le fait de simplement se cultiver, de manipuler des concepts, de découvrir sans objectif très précis et une sorte de pensée de responsabilité et de cohérence à avoir. Je ne sais pas trop mais je connais bien cette tension là.
    Pour moi Capricorne en III, Cancer en IX : j’aurai bien fait de me plonger dans les bouquins au lieu d’essayer de régler en vain multiples petits soucis additionnés bien concrets ds mon petit environnement (panne d’ordi, puis impossibilités d’accès à ma messagerie, rdv pour aide financière annulé, sommes d’argents attendues qui n’arrivent pas, retard de paperasserie, interlocuteur injoignable au téléphone…).
    C’est très parlant : cette année, je reprends des études, cela m’émerveille, me réveille et celles-ci se déroulent hors de mon cadre habituel, je me déplace loin de chez moi, je ré-ouvre mon environ nement(Cancer, maison IX). Le support concret et matériel (l’ossature) à cette reprise d’étude est toutefois assez difficile et cette pleine Lune semble l’avoir bien montré (retour à la maison pour faire face à multiples grains de sable dans les rouages). De plus, je ne suis pas encore à l’étape de la mise en pratique de mes nouveaux acquis et j’ai peut-être tout simplement une hâte de l’être, mais pas pour autant encore tout à fait prête à remettre trop de chose sen question non plus (lieu de vie notamment).
    Hâte ou besoin que mon agir et mon environnement correspondent bien à ce que j’ai dans la tête et ds le coeur sans doute. En effet, étape restructuration nécessaire ! Avec Saturne, Pluton et Lune Noire en Capricorne + toutes la clique des astres plus rapides ce mois-ci, c’est un peu brut comme effet.
    Pour moi c’est blanc et c’est noir à la fois, c’est déjà bien, mais ce n’est pas encore calé apparemment pour donner un bon ton à l’année. Le mois de janvier dirige un spot sur les limites mes envies de changement en douceur et de se laisser porter en confiance par chance, hasard, simplicité… On verra bien.

    • Par contre, ce matin, tout à fait par hasard j’ai rencontré plusieurs amis et tout en fluidité nous avons partagé plein de beaux échanges et discussions, sur des modes et des thèmes que nous n’avons pas habituellement, ou pas eu depuis bien bien longtemps : effet Verseau ? En tout cas cela a été complètement rassurant, ressourçant, effet direct de recalage des essentiels. Cela me donne une belle confiance en tous.

  2. Quel soulagement de lire votre texte ! Je ressentais tellement cette tristesse subite, incompréhensible, lourde, pesante, sans savoir quoi faire…comme si elle ne m’appartenait pas vraiment mais pourtant bien présente ?!
    Rien que le fait de lire votre article m’a immédiatement apporté du réconfort.
    Cancer en maison VI, passer du temps au repos simplement chez moi, sans planning,
    sans effort, cela me fait du bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*