La Nouvelle Lune du 17 janvier 2018

nouvelle-lune-du-17-janvier-2018 La Nouvelle Lune du 17 janvier 2018 est un concentré d’énergie très fort dans un secteur du zodiaque. Une concentration comme cela est un phénomène assez rare à prendre en compte que nous allons essayer de décrypter ensemble.

  1. L’énergie la plus forte de cette période est celle de la concrétisation, et plus particulièrement celle qui touche à la structuration, à la construction. C’est une forme d’énergie liée à l’émotion de la tristesse. Parce que comme toutes les énergies de concrétisation, de réalisation… elle tend à la cristallisation dans des formes concrètes et donc à un sentiment d’isolement, l’inverse du sentiment de reliance. En ce moment, cette concentration d’énergie est très forte et peut nous faire passer par des moments de tristesse assez forts. On peut se sentir assez triste avec le sentiment que l’on est éprouvé, que la vie est dure, que ce n’est pas facile, ni très fluide. Notre sensibilité aimerait bien construire de belles choses, mais les démarches peuvent paraître pesantes. Explications
  2. Une autre particularité de cette période est que nous pouvons être pris par cette tristesse et cette lourdeur sans savoir d’où elles viennent. Ou alors, c’est un événement incongru auquel on ne s’attendait pas du tout qui peut survenir et nous donner un sentiment de lourdeur par rapport à ce que l’on a à prendre en charge ou que l’on croit que l’on a à prendre en charge. D’une manière ou d’une autre, les sentiments de tristesse peuvent émerger comme cela, rapidement et subitement, avec une grande intensité suite à un événement ou pas.
    Cela vient du fait que nous sommes attirés par un besoin de construire des choses importantes pour nous, une envie de poursuivre notre ouvrage en le consolidant – et nous avons une grande énergie disponible pour le faire – alors qu’il y a des fondements qui ne nous conviennent plus et que nous nous refusons à revoir par peur de remettre en cause des bases qui nous portent.
    Alors surviennent des événements qui peuvent être troublants parce qu’ils nous donnent le sentiment de venir de nulle part et de nous bloquer complètement, ce qui peut provoquer une grande tristesse, un peu comme si on découvrait que sa maison, patiemment construite, devait être démolie suite à un tremblement de terre. On manque probablement de discernement sur les fondations auxquelles on s’accroche et des événements forts nous ébranlent. On peut être surpris avec un sentiment de ne pas savoir d’où cela vient.
    Si cela vous arrive, voici un petit conseil. Regardez dans votre thème où se trouve le signe du Cancer, dans quelles maisons. C’est un signe qui va vous redonner un sentiment de bien-être et d’insouciance si vous donnez un peu plus d’importance à cette expérience que vous ne le feriez normalement. Dans mon cas, le Cancer est dans la maison XII des retraites. Et en ce moment, je fais l’inverse, je taffe comme un dingue et je structure beaucoup de choses dans le travail. J’ai donc eu des blocages dans ce domaine, un état de tristesse, et maintenant une grosse envie de buller me réjouit d’avance !  Explications
  3. Dans ce climat particulier on peut se sentir pris dans un conflit entre un besoin d’exprimer sa liberté et de s’émanciper, et une tension avec notre énergie et nos émotions qui essaient de bâtir et d’élaborer et qui ont du mal à se sortir de la lourdeur et de la tristesse. Pour certains d’entre nous, il est possible qu’il y ait des réactions fortes du genre, envoyer tout balader, ou que l’on soit tenté pour se libérer et s’émanciper de faire un éclat. C’est un sentiment passager auquel il serait dommage de s’adonner. On pourrait le regretter. Mieux vaut aller chercher ce qui nous fait retrouver un peu d’insouciance. Explications

Alors c’est ce que je vais m’empresser de faire, me reposer sur la fin de cette soirée et me détendre ce week-end. Si vous voulez compléter ce texte concentré sur l’essentiel, vous pouvez relire les paragraphes 1 et 3 de la super Pleine Lune du 2 janvier, ils sont encore valables. Tout bientôt nous allons retrouver de la légèreté avec l’énergie d’air du Verseau. C’est une histoire de quelques jours. Le souffle de l’air arrive. Vive l’insouciance en attendant !

Très belle quinzaine à tous et à toutes, et à très bientôt pour la Pleine Lune en verseau en 2018 !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La Nouvelle Lune du 17 janvier 2018 — 37 commentaires

  1. Pas vraiment de tristesse mais une sérieuse absence d’enthousiasme. Lourdeur c’est certain, et plutôt une tension en réaction voire même mauvaise humeur.
    J’ai ma Lune natale à peu près là où s’est produite cette nouvelle Lune et une Lune noire qui traine en face dans le quartier du Cancer. Alors pfff. Peut-être une opposition entre un besoin d’insouciance et de plaisir dans le fait de simplement se cultiver, de manipuler des concepts, de découvrir sans objectif très précis et une sorte de pensée de responsabilité et de cohérence à avoir. Je ne sais pas trop mais je connais bien cette tension là.
    Pour moi Capricorne en III, Cancer en IX : j’aurai bien fait de me plonger dans les bouquins au lieu d’essayer de régler en vain multiples petits soucis additionnés bien concrets ds mon petit environnement (panne d’ordi, puis impossibilités d’accès à ma messagerie, rdv pour aide financière annulé, sommes d’argents attendues qui n’arrivent pas, retard de paperasserie, interlocuteur injoignable au téléphone…).
    C’est très parlant : cette année, je reprends des études, cela m’émerveille, me réveille et celles-ci se déroulent hors de mon cadre habituel, je me déplace loin de chez moi, je ré-ouvre mon environ nement(Cancer, maison IX). Le support concret et matériel (l’ossature) à cette reprise d’étude est toutefois assez difficile et cette pleine Lune semble l’avoir bien montré (retour à la maison pour faire face à multiples grains de sable dans les rouages). De plus, je ne suis pas encore à l’étape de la mise en pratique de mes nouveaux acquis et j’ai peut-être tout simplement une hâte de l’être, mais pas pour autant encore tout à fait prête à remettre trop de chose sen question non plus (lieu de vie notamment).
    Hâte ou besoin que mon agir et mon environnement correspondent bien à ce que j’ai dans la tête et ds le coeur sans doute. En effet, étape restructuration nécessaire ! Avec Saturne, Pluton et Lune Noire en Capricorne + toutes la clique des astres plus rapides ce mois-ci, c’est un peu brut comme effet.
    Pour moi c’est blanc et c’est noir à la fois, c’est déjà bien, mais ce n’est pas encore calé apparemment pour donner un bon ton à l’année. Le mois de janvier dirige un spot sur les limites mes envies de changement en douceur et de se laisser porter en confiance par chance, hasard, simplicité… On verra bien.

    • Par contre, ce matin, tout à fait par hasard j’ai rencontré plusieurs amis et tout en fluidité nous avons partagé plein de beaux échanges et discussions, sur des modes et des thèmes que nous n’avons pas habituellement, ou pas eu depuis bien bien longtemps : effet Verseau ? En tout cas cela a été complètement rassurant, ressourçant, effet direct de recalage des essentiels. Cela me donne une belle confiance en tous.

  2. Quel soulagement de lire votre texte ! Je ressentais tellement cette tristesse subite, incompréhensible, lourde, pesante, sans savoir quoi faire…comme si elle ne m’appartenait pas vraiment mais pourtant bien présente ?!
    Rien que le fait de lire votre article m’a immédiatement apporté du réconfort.
    Cancer en maison VI, passer du temps au repos simplement chez moi, sans planning,
    sans effort, cela me fait du bien

  3. dans mon thème le signe du Cancer se trouve en maisons IV et V. Effectivement la sécurité de ma maison, du partage et le plaisir partagé avec des enfants ou /et mon enfant intérieur me redonnent un sentiment de bien-être et d’insouciance alors que je me sens happée par le travail, l’organisation…

    est-ce que nous pouvons procéder ainsi pour toute nouvelle lune : regarder le signe opposé ?

    • Non, j’ai proposé ici une forme de temporisation de cette lourdeur. Il n’est pas utile d’en faire un truc de plus. Le signe opposé aide à comprendre les excès d’un signe et donc à alléger ou à dédramatiser la manière dont on le vit.

  4. Oui en ce moment,
    Je me restructure
    Ce qui m’amène à me détachée
    De certains liens ou et autres
    Le mot présent est l’expansion…

    Rester en éveil,
    Même devant les vagues négatives
    Ou… Difficiles

    Savoir * Surfer’
    Comme vous avez déjà exprimé…

    Gardons le sourire!!!

    Bonne respiration…!
    Bonne relaxation aussi…

    Merci Tristan

  5. Maison V et VI en Cancer, j avais beau réfléchir …. et puis je me suis rappelé un sentiment de plaisir, de liberté et d insouciance quand le taxi moto m a emmené à mon rdv professionnel en traversant Paris 😉

  6. Bonjour Tristan,
    J’ai le Cancer (et Vénus) en Maison 8 et ai du mal à interpréter les bouleversements propres à cette maison…En tout cas dans ma réalité j’ai été meurtrie, il y a 2 jours, par le comportement odieux d’un médecin que je rencontrais dans le cadre de mon poste de travail. J’ai lu votre article sur la maison 8 mais ai bien du mal à interpréter l’aspect positif du cancer en maison 8. Je comprends qu’il s’agit de bouleversements qu’il faudrait positiver…alors que les cartes sont vraisemblablement dans les mains de cet homme mal intentionné ? Je suis bien perdue pour retrouver de l’espoir car il doit statuer sur ma situation à la fin du mois. Je suis effectivement vraiment peinée malheureusement. Merci si vous me répondez, au plaisir.

    • Bonjour IsabelleA,
      Si vous avez le Cancer en VIII, c’est que le Capricorne est en maison II. Ce que vous vivez me semble plus être lié à la maison II. Une autorité perturbe votre sens des valeurs, peut être avec un impact financier. Avez-vous penser à vous faire aider dans cette situation ?

      • Merci Tristan pour votre considération, oui c’est bien de cela dont il s’agit « mes valeurs » : humaines…l’humanité (+ ma santé). L’enjeu est bien financier au final (licenciement pour inaptitude que je souhaite qu’il valide : pas de droit au chômage dans l’hypothèse). Vous me parliez de me faire aider…à quoi pensiez vous ?). Bien à vous.

  7. Grosse tristesse sur ce père manquant, décédé il y a un an. Constat évident de son absence. Ma maison VII en cancer bien seule même si en bonne Capricornienne, j’apprécie cette solitude. Manque du père, référent de l’homme. Aie !!! Ma vénus et mercure en verseau vont bientôt s’amuser j’espère … Merci Tristan pour cette exactitude dans vos pronostics.

  8. Bonjour,

    Quel texte !!! Hier j’ai joué avec mon petit fils comme jamais, moi qui suis plutôt dans le contrôle, je ne me reconnaissait pas !!! Comme ça fait du bien l’insouciance !!!

    Merci Tristan.

  9. Merci Tristan ! née un 17/01 ces énergies me sont franchement familières mais néanmoins leur concentration interpelle !Nécessité de transformer le plomb en or en tout cas… et merci du conseil de se tourner vers le vert paradis des impressions de l’enfance cher au doux signe du Cancer (maison 1 pour moi)…

  10. Merci tristan oui je ressens cette tristesse et surtout une lourdeur pesante au niveau d une relation qui ne me convient plus. Je ne sais pas comment dire stop. Cela fait presque 3 ans. Je suis vierge ascendant scorpion. Oui je suis perdue.

  11. Ouah! pas de tristesse mais de la Joie à vous lire Tristan!
    Le jour de la Pleine Lune! syndic donne sa démission alors que gros problème copropriété qui ns bloque et nous mange de l’argent depuis 10 ans… Pas de tristesse(ASC Capricorne) mais LOURDEUR de la pesanteur de la Conscience Terrienne (pour cause avec ce nombre de planètes en élément Terre). Mais en même temps, mon intuition prend le dessus avec Mercure/Uranus en cancer en VII : eh bien c’est une ouverture!, on va se faufiler et faire AUTREMENT!!! (Renaissance). Avec une entorse à la cheville gauche avant noël, j’ai compris que mon intuition sur la synchronicité (cerveau droit) était oubliée et me le faisait savoir par cette entorse (direction). Je me suis donc rééduquée en portant l’ATTENTION sur les signaux autour de moi et être moins « analytique » (ASC Capricorne)

  12. Bonjour,
    Il est indéniable que passés les quatre grandes croix du zodiaque depuis 2010, et les quatre trigones cette tristesse est la toile de fond des temps à venir. Ces « croux » et trigones se font lorsque des planètes lourdes forment avec les luminaires Lune et Soleil des figures sur le zodiaque qui ressemblent à des formes géométriques telles que les croix et les triangles. Le dernier trigone concernait l’élément Feu. Il brûle et voue à la cendre les constructions humaines. Il est effectivement normal d’être triste mais réaliser sur quelles bases si précaires et matérielles nous avons majoritairement bâti nos vies. Cela n’est pas la VIE
    Bonne lecture et prises de conscience

  13. Tristan chaque mot de votre billet correspond à ce que je vis professionnellement c’est hélas parfaitement juste ! Ça va être dur de ne pas envoyer tout promener en effet… mais je vais essayer de suivre vos conseils… j’ai comme vous la maison 12 en Cancer mais avec Jupiter et Uranus dedans je doute que ce soit calme ! Merci de vos billets Tristan ils sont justes et consolants !

  14. Merci Tristan et très bonne année à toi! Lune en cancer en maison X pour moi….plein cadre, le nez rouge au milieu de la figure…il est temps que les oiseaux chantent de nouveau, c’est prévu pour la saint Valentin! Bon courage et bises

  15. Ah, merci Tristan pour cette explication ! je comprends mieux maintenant d’où me viennent tristesse, lassitude, impatience, pensées en mi-teintes pas toujours charitables, etc. Heureusement qu’il n’y en a que pour quelques jours ! 🙂

  16. Merci beaucoup pour votre texte de nouvelle Lune.
    Je construis, je bâtis, j’avance en ce moment, et en cela je me reconnais dans les énergies « capricorniennes du moment ». Et, depuis le 12, je vis une succession d’événements/incidents ayant pour point commun le « respect » qui, au lieu de soulever de la colère, soulèvent une tristesse venue de je ne sais où et est assez déstabilisante.
    Je ne ressens pas de conflit entre ma liberté et le processus de construction. Je ressens plutôt que la construction que je pose sert ma liberté, ce qui est super stimulant 🙂
    Bonne nouvelle Lune à toutes.s

  17. Merci Tristan pour cette analyse inspirante en ce qui me concerne.
    C’est vrai que je ressens fortement lourdeur et tristesse en ce moment mais plutot dans la maison V des amours et des enfants ce qui correspond à ma révolution solaire. Alors que le travail (VI) où le Capricorne se trouve en natal, m’allège plutôt en me changeant les idées… et oui j’enverrais bien tout balader ;-), mais si c’est qu’une question de jours ça vaut le coup de se retenir;-)

  18. C’est les capricornes qui vont être content …
    Pour ma part en tant que cancer je sens cette tristesse mais l’envie de prendre le contre pied est forte

    Je structure certes mais j’écoute mon rythme

    Après mon soleil en cancer est en maison VIII Et au moment de la nouvelle lune j’ai fait une sorte de rituel avec une méditation perso et ce fut décoiffant de voir les résistances, de cerner mieux ma vraie stucture et ces limites.

    Billet très parlant pour moi

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*