Ensemble, plus loin

Je souhaite à chacun de vous dans l'agitation du moment de trouver la paix en lui. Ce n'est pas quelque chose que l'on peut acheter ou consommer, mais puiser en soi. Je suis de retour sur Paris depuis dimanche soir après quelques jours passés hors des frontières. Le contraste est fort. L'ambiance parisienne est pesante. Il est important de chercher la paix en soi. Pas à l'extérieur. On peut se distraire un peu, se faire du bien physiquement et moralement par des actions extérieures. La paix est autre chose. La paix est un état que l'on ressent quand on se rappelle notre essence profonde. Quand la peur de la mort se dissipe, non pas dans des illusions, mais dans la conscience de l'immortalité de l'âme.
On a beau le "savoir", on n'y croit pas quand les événements deviennent violents et que la mort rôde. C'est le moment de se souvenir.

J'ai reçu un autre message à partager. Il vient d'une canalisation de deux personnes que j'apprécie pour leur qualité d'âme, Silvain Didelot et Sylvain du Boullay. C'est un message qui peut aider à trouver et ancrer la paix.
Nous avons besoin de paix. Le moment n'est pas à l'action. C'est ce que l'on aimerait susciter en nous, une action soutenue par une vive colère. Ce n'est pas ce qui peut aider dans le moment présent. Nous avons besoin de nourrir notre lien avec notre nature essentielle par la connexion à notre état de paix intérieure.

Je vous transmets ce message avec le titre, "Ensemble plus loin..." parce que c'est finalement ce que l'on peut faire de mieux. Aller ensemble plus loin. Plus loin dans la compréhension, plus loin dans la conscience de l'unité partagée, plus loin dans la conscience de soi et des autres, plus loin ensemble ou ensemble plus loin.

Plus nombreux nous serons unis dans cet état de paix et de quiétude, dans le respect de toute forme de vie, à l'écart des illusions quelques soient leurs formes, plus vite nous pourrons faire basculer notre monde dans une autre énergie. N'ayez pas peur des événements. Ces événements sont des réactions qui cherchent à manipuler l'éveil des consciences en suscitant des émotions qui nous rendent inconscients. Prendre les armes (ou abonder avec l'énergie de guerre ce qui revient au même) est la réaction que l'on attend de nous. Déposez les armes.
Si vous ne devez pas être là, vous serez ailleurs. Les événements ne vous tombent pas dessus.

Je vous remercie pour vos messages, pour l'amour partagé ici. Plus cela avance, plus ce site trouve son énergie propre par votre présence. Merci à vous tous de votre présence.

Bonjour à chacun de vous,

Au milieu de la nuit à Paris, à 3 heures du matin, alors que l'émotion humaine monte et déferle avec les fusillades qui viennent de se produire, voici que je suis poussé à reprendre la plus grosse partie du message "Le Temps s'efface" que Sylvain Didelot et moi, Sylvain du Boullay, avons reçu ensemble le 16 juillet 2012. Et je le partage avec ceux d'entre vous qui se sentiront prêts à le vivre en conscience dans la simplicité et la puissance de l'ouverture de leur cœur :

..."Alors parfois, arrêtez-vous, stoppez tout, stoppez votre mental. Essayez de stopper votre mental, car nous savons cet exercice très difficile. Concentrez-vous sur cette simple vérité :

Vous êtes toujours au bon endroit,

au bon moment,

avec les bonnes personnes,

dans les bonnes circonstances.

Aucune des expériences que vous vivez n’échappe au Plan Divin. Aucune ! Et ce Plan Divin n’a qu’une seule destination : votre véritable identité divine, ce que vous êtes vraiment, l’esprit unitaire et parfait que vous êtes. Traversez l’illusion dans la joie. Comprenez que vous traversez une illusion. Faites ce choix de le comprendre. Et alors vous pourrez laisser, en conscience, les forces angéliques – je n’ai d’autre mot actuellement : les forces angéliques – vous accompagner et modifier l’illusion devant vous, dans ce qui semblera être votre futur !

Lâchez prise. Lâchez prise de toute considération. Lâchez prise de vos angoisses. Confiez-les à l’Unité. Comprenez que l’Unité en prend soin. Ne leur prêtez pas attention. Ne les nourrissez pas. Ne nourrissez pas vos peurs. Ne nourrissez pas vos craintes. Vous êtes en capacité désormais d’être celui qui sait que Quelqu’un de beaucoup plus fort, de beaucoup plus puissant, de beaucoup plus intense dans l’énergie unitaire, est capable de l’aider de toute sa force.

Alors peu importe ce que vous voyez, car ce que vous voyez n’est qu’un infime grain de sable sur la plage des possibilités. A Sylvain, il y a peu de temps, nous avons répété cette phrase : « vous ne savez pas ce que vous ne savez pas ». Cette phrase invite à être dans la confiance, à être dans la conscience d’une Présence Divine à vos côtés, même non perçue directement.

Le voile du temps s’efface. L’illusion s’efface.

Merci d’être ceux-là qui, en entendant ce message, sont capables de le porter, de le comprendre et de l’apprécier. Merci d’être ceux-là qui sont capables de comprendre cette Unité, ne serait-ce que dans une infime part d'eux-mêmes, car cette masse critique que vous représentez, car cette énergie essentielle que vous représentez est la clé de modification de tout votre Univers.

Cela peut vous paraître énorme et impossible. Et pourtant c’est le cas. Cette planète, cette expérience, ce monde qui semble être le vôtre, est la base d’une nouvelle Energie Unitaire, d’une nouvelle conscience qui s’étend sur votre planète. Cette expérience est déjà vécue. Cette expérience est déjà arrivée à son terme puisqu’il n’y a pas de temps. Nous savons ce qui va sembler devenir. Nous savons que vous êtes déjà arrivés. Mais nous savons aussi être là, présents en ce temps qui est le vôtre pour vous dire : « Félicitations les amis ! Vous y êtes arrivés, et vous vivez dans cette incarnation ce moment si particulier du basculement. »

Encore une fois il est très important – mais cela sera fait – que vous ne prêtiez pas d’énergie aux visions extérieures. Vous ne savez pas ce que vous ne savez pas. Votre vision est limitée par votre champ de perception et de croyances. Nous ne sommes pas limités par les croyances. Nous ne sommes pas limités par la perception. Nous sommes au-delà de la perception. Nous semblons parler à un être, nous semblons être séparés de cet être, et pourtant nous sommes cet être, nous sommes cette Unité.

Certains nous ont prêté des noms. On nous appelle la Fraternité Blanche. Et nous pouvons parler de manière totalement unitaire, parce que nous existons sur votre plan depuis bien longtemps. Mais cette Fraternité s’étend à vous, cette Fraternité s’étend à ceux-là qui comprennent ce message. Vous êtes des phares, des piliers de lumière. Votre énergie rayonne et résonne sur l’intégralité de votre champ de conscience, sur l’intégralité de vos contacts, sur l’intégralité de l’énergie que vous traversez. C’est ainsi.

Il ne s’agit pas d’en être conscient à chaque seconde. Il s’agit une seule seconde, dans ce que vous appelez une journée peut-être, d’être aligné avec cette expression que vous êtes. La simple prononciation de « Je suis » peut vous amener à cette compréhension.

Partout sur la planète, des énergies, des piliers, des centres, des lieux très particuliers sont en train de se créer. Partout sur la planète ! Une grille énergétique se crée. Cette grille énergétique va être reliée à l’énergie déjà disponible dans l’Univers, à une énergie déjà re-concentrée et que nous avons déjà mise en place. Ces lieux, ces expressions, ces personnes, ces usages symboliques font en sorte que les plans se rejoignent. Ils font en sorte que le monde du sans forme rejoigne le monde de la forme. Cela produira des échos, des vagues, des expressions très étranges dans votre réalité. Vous semblerez bouleversés, chahutés. Il n’en est rien.

Restez stables ! Vous êtes des piliers. Vous ne bougerez pas !

Vous ne devez pas bouger. Vous êtes des piliers.

Il n’est même pas question de plier au vent, tel le roseau. Vous êtes parfaitement alignés. Parfaitement alignés, parce que connaissant en conscience que tout cela n’est qu’une illusion. Restez ce que vous êtes. Ne cherchez pas à changer, ne cherchez pas à être plus que ce que vous êtes. Vous êtes déjà cette énergie centrée. Vous êtes déjà cette énergie ferme et solide. Il s’agit de le révéler à vous-même, pas de le chercher, de le révéler simplement. Révéler est le sens même de l’Apocalypse.

Alors comprenez ceci :

Vous êtes parfaits, toujours,

alors que le temps s’efface,

alors que l’illusion demeure

mais qu’elle demeure dans la conscience humaine une illusion

et non la réalité que vous lui prêtez.

Nous sommes en paix, toujours.

Reçu en canalisation par Sylvain Didelot avec Sylvain du Boullay le 16 juillet 2012.

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Ensemble, plus loin — 35 commentaires

  1. merci ,pour tout ce que vous nous enseigne , votre patienceavec nous commun des mortels . c,est tres genereux de votre part et que DIEUvous benisse , j,ai toujours hate de vous lire .
    Raymonde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*