young-entrepreneur-counting-money

Autonomie ou autarcie : la maison II en astrologie

Vénus m’a écrit ! Enfin pas la vraie déesse de l’amour, mais une personne qui portait ce pseudonyme. Quoique que, qui sait 🙂 

La question qu’elle m’a posée est intéressante et mérite d’être développée. Elle très circonstanciée à l’étude d’une maison astrologique, la maisons II, mais elle évoque un thème universel qui intéresse tout le monde, celui de l’autonomie. L’ensemble de l’astrologie, sans que l’on s’en rende vraiment compte nous permet de comprendre notre existence dans son ensemble, avec nos préoccupations de tous les jours. On la cantonne souvent à une approche ésotérique désincarnée alors qu’elle parle de notre vie quotidienne. Voici donc le développement d’un thème trivial et concret, l’Autonomie. Pour l’explorer partons du commentaire très pertinent de « vénus » posée sur la page de  La Maison II

Bonjour Tristan,

Comment peut-on devenir autonome financièrement sans l’aide des autres? Qu’est-ce que cela signifie réellement? Nous sommes toujours aidés par les autres, si demain je prends un travail je vais être rémunérée mais cela sera avec l’aide du patron qui a créé son entreprise et des clients qui viennent acheter les produits. Et si j’ai un projet à côté d’entrepreneuriat, il va bien falloir que je gagne ma vie entre temps en faisant un travail le temps de lancer ma propre entreprise donc je ne comprends pas ce que vous entendez par devenir autonome financièrement ici? Est-ce que vous pouvez être plus précis? J’ai le Taureau en maison 2 et oui même si on m’offre une aide j’essaie toujours de m’en sortir seule même si des fois je n’ai pas le choix que d’accepter l’aide qu’on m’offre.

Merci « vénus » pour ce questionnement. Dans la page sur la maison II j’ai évoqué l’histoire du tout petit enfant qui s’approprie ses premiers objets. On peut aller plus loin en considérant cette maison comme l’expérience de la sustentation. Nous pouvons l’associer au premier acte de sustentation qui est le fait de se nourrir. Le premier acte de la vie qui est relié à l’expérience de la maison II, c’est le fait de prendre le sein et de se nourrir après la naissance. 

Vous avez raison de signaler que l’autonomie ne signifie pas l’autarcie ou l’autosuffisance. Un bébé n’est pas autosuffisant et il est bien incapable de vivre seul. Il dépend énormément de ces parents. Pour autant, nous pouvons observer que dès le plus jeune âge, certains enfants vont savoir s’approprier des ressources pour vivre alors que d’autres vont téter plus timidement. On ne s’inquiète pas des premiers, mais beaucoup plus des deuxièmes qui réclament beaucoup plus de soins. Savoir prendre le sein est un premier acte d’autonomisation. Et un bébé bien armé dans ce domaine saura réclamer de la nourriture pour développer sa croissance, tandis qu’un enfant moins autonome réclamera moins fort, manquera de force pour prendre le sein ou se fatiguera plus vite dessus. Un enfant plus autonome criera tellement fort que toute la maison se lèvera pour le nourrir. Un enfant moins autonome pleurera plus timidement… Un enfant autonome n’a pas de doute sur la question de la nourriture qu’il réclame. Elle lui adviendra. Il la mérite et il en prend sa part jusqu’à satiété. Un enfant plus dépendant se privera tout seul, doutera que cela dusse lui revenir, il hésitera plus… 

Ce que l’on vit adulte  avec l’énergie de l’argent est du même ordre. Est-ce qu’au fond de nous nous pensons devoir faire des efforts longs et poursuivis pour gagner notre argent? Est-ce que nous pensons que cela viendra tout seul et sans effort ? Est-ce que nous pensons que cela doit advenir si nous savons maintenir une belle harmonie avec les autres, ou au contraire croyons-nous devoir nous battre seul pour l’obtenir ? Si vous connaissez un peu l’astrologie, vous avez peut-être reconnu ici des énergies de type Capricorne, Cancer, Balance et Bélier. On peut faire le tour du Zodiaque avec cette question.

L’autonomie n’est donc pas l’autarcie mais l’énergie qui marque la manière dont nous vivons l’expérience de la sustentation, du fait de nous sentir soutenu dans l’existence et comment. Bien sûr, travailler pour gagner de l’argent nous met en interdépendance permanente avec le reste du monde, les clients, le patron… Mais ce n’est pas l’existence de cette interdépendance qui fait la différence entre l’autonomie et la dépendance. La dépendance vient de la croyance que nous ne disposons pas en nous-mêmes d’un pouvoir de sustentation suffisant pour nous faire vivre. Et l’autonomie vient de la conviction intérieure que notre existence est soutenue par des forces matérielles suffisantes sans que nous ayons à trahir notre vérité intérieure pour l’obtenir.

Voilà, c’était une manière de répondre un peu plus largement sur ce point. J’espère que cela a été clair. Le sujet me plaît et j’aimerais bien le développer dans une petite conférence débat. Peut-être cet été à Paris. Dites-moi si cela vous intéresse et je le proposerai rapidement. 

Très belle journée à tous et à toutes.

 

Crédit photo Sajjad Hussain M de Burst

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez votre ressenti à propos de ce que vous lisez.

26 commentaires

Maikiua 10 juin 2019 at 14 h 31 min

Bonjour, je m’interroge depuis un moment sur ma maison II (entre autre) et je vous remercie pour cet article. Ma maison II couvre trois signes. Elle débute à 18°22 du Capricorne, le Verseau y est intercepté et les Poissons s’invitent pour 3°48. Je me demandais alors quel signe avait le plus de « poids » dans cette maison sachant que le Capricorne n’a aucune planète (les Poissons non plus) et que le Verseau intercepté accueille la Lune, Maître de mon signe solaire. J’ai en moi ce côté « il faut bosser dur et longtemps pour rentrer des sous », mais j’ai aussi un autre côté, celui de la foi et de la confiance totale que j’aurai toujours le moment venu ce dont j’aurai besoin. Et en effet, j’aurai 50 ans dans quelques jours, j’ai toujours fui les emplois type CDI, j’ai toujours pris des risques et… j’ai toujours réussi à m’en sortir. D’où mon interrogation : Capricorne ou Verseau ou les deux en maison II ? merci

Répondre
armelle1048 9 juin 2019 at 22 h 21 min

Pour moi, le plus grand enjeu du chemin de vie est là
MERCI BEAUCOUP TRISTAN

Répondre
armelle1048 9 juin 2019 at 22 h 19 min

MERCI je me retrouve dans ces descriptions, quel enjeu … peut être le plus grand de notre chemin..

Répondre
Muriel 9 juin 2019 at 10 h 16 min

Bonjour Tristan,

très intéressant votre article et les commentaires et j’ajouterai juste un élément qui me semble primordiale à votre phrase « La dépendance vient de la croyance que nous ne disposons pas en nous-mêmes d’un pouvoir de sustentation suffisant pour nous faire vivre. Et l’autonomie vient de la conviction intérieure que notre existence est soutenue par des forces matérielles suffisantes sans que nous ayons à trahir notre vérité intérieure pour l’obtenir »…

En fait pour moi je pense que cette croyance « s’engramme » dans un vécu de tout petit et n’est donc plus une croyance mais une vérité si la mère n’a pas pu répondre aux besoins de l’enfant car trop occupée avec une fratrie ou dans sa propre relation avec son conjoint… Un bébé qui n’a pas IMMEDIATEMENT ce dont il a besoin pour sur-vivre (manger principalement mais propreté aussi…) souffre et ne sait pas car trop petit que sa mère va venir, il a BESOIN c’est tout… alors là dans ces situations peut se créer la croyance que ses besoins ne seront pas satisfaits et provoquer ensuite des dommages dans sa construction personnelle (valeur de soi,insatisfaction, problèmes alimentaires…).

Je suis partante pour une conférence débat c’est passionnant :))

Muriel

Répondre
lochka 8 juin 2019 at 9 h 56 min

merci pour cet échange en effet le sujet m interresse d autant plus que j ai la maison 2 très chargée en planète et le secteur financier bloque dans ma vie
bonne journee

Répondre
Maryline 8 juin 2019 at 7 h 25 min

Bonjour Tristan Merci pour cette éclairante métaphore
Que mettriez vous pour l’energie Du scorpion? Car j’hesite Tjs à déterminer si la 2 est en balance ou en scorpion Mais je ne me retrouve pas trop sur le thème harmonie pour gagner de l’argent Par contre si j’observe mon passé je me dis que j’ai tjs cherche à m’associer pour gagner de l’argent, mon rêve était même de travailler en couple Ce serait donc assez ♎️ mais j’ai du mal à mettre en mots clés une II en ♏️ Pour comparer Merci

Répondre
Domi04 7 juin 2019 at 23 h 35 min

Maison 2 en Capricorne, avec Venus conjoint Jupiter ?

Répondre
Lis 7 juin 2019 at 20 h 10 min

La thématique tombe bien pour moi aussi. Mais c’est curieux, votre description de l’autonomie / maison 2 me fait plutôt penser à l’énergie Cancer, et même plus précisément à votre description du processus Cancer (sur la confiance).
Moi j’ai la maison 2 en Sagittaire, sans planète. Si on comme maison 2 à argent : pour ma part je n’en ai jamais cherché par plaisir, disons que j’étais plutôt confiance « dans l’univers » en pensant qu’en faisant ce que je j’aime avec foi, je gagnerai ma vie, (comme on dit !), sans me prendre la tête à vouloir gagner plus, mais juste suffisamment pour ne pas avoir justement à penser à l’argent (de quoi assurer mon autonomie, en somme). Et bien ce n’est pas le cas du tout, c’est une vraie histoire de galèrienne depuis le début sur ce point de l’argent. Alors, merci au Sagittaire optimiste ! Mais il y a un truc qqle part qui ne fonctionne pas. Et alors là avec la traversée par Jupiter en Sagittaire…. ça ne va pas mieux du tout (comme qui le « grand bénéfique » « expansif », n’est pas du tout la carte juste qu’on décrit souvent) car c’est le sentiment de manque qui naît maintenant, qui prend une ampleur assez… difficile. Mais je dirai presque « enfin » : peut-être que me sentirai enfin légitime socialement d’avoir un peu de « niac » à gagner de l’argent. En fait, peut-être que j’avais la foi, mais pas la niac. C’est difficile maintenant de me dire qu’il faudrait sans doute que j’ai de la niac à vouloir gagner de l’argent… c’est un peu une autre planète pour moi ce genre de pensée 🙂 Et parallèlement le fait de ne pas pouvoir être autonome en ce moment est ce qui me donne envie de me bouger maintenant différemment, de changer d’attitude dans le lien argent / travail, utilité (Chiron transite ma maison 6, ce sentiment à sans doute à voir avec ce fameux Chiron peut-être).
Rigolo votre allusion à la nourriture, au sein ; c’est nouveau, depuis quelques temps, j’ai tout le temps envie de remplir mon estomac ! (bien évidemment, le troubles du comportement alimentaires sont sans doute plutôt liés aux émotions dues au sentiments de manque d’argent et de travail… mais tout cela est lié).
Une question, hors sujet ici : Jupiter est lié au foie (l’organe) ? (j’ai lu cela qqle part). Moi je pense plutôt à la foi 🙂

Répondre
Lis 7 juin 2019 at 20 h 16 min

Qqles corrections, pardon :
-Si on COLLE maison 2 à argent
-comme QUOI le « grand bénéfique » « expansif », n’est pas du tout la carte CHANCE
-que JE me sentirai enfin légitime

Répondre
Maryline 8 juin 2019 at 7 h 13 min

Lis, votre description « qu’en faisant ce que je j’aime avec foi, je gagnerai ma vie«  m’e oque Plutôt le poisson qui s’abandonne avec foi à la vie que le sagittaire qui détermine et confiant en la vie se fixe des objectifs lointains ou ambitieux
Et d’ailleurs, la notion d’avoir la niac me semble plus proche de l’energie Du sagittaire alors que foi au sens abandon aux forces de l’univers est plus proche du poisson..,

Répondre
Lis 8 juin 2019 at 9 h 32 min

Oui, merci Maryline. et c’est bien un mystère ! Sagittaire en 2, « normalement » je devrais être plutôt ambitieuse à posséder, et cela n’a jamais été le cas. Et côté Poissons, j’y ai mon noeud nord… donc pas une foi spontanée mais plutôt du chemin à faire « normalement » là encore dans ce sens (et ce noeud nord est en 5 : loisirs, plaisir, amour-propre, rien à posséder matériellement de ce côté là non plus ! Aller vers ce NN qd on est dans l’insécurité matérielle et financière est bien le défi).
Alors je me dis que moi j’ai mis, naturellement, dans cet archétype 2 d’autres valeurs énergétiques que celles des possessions et de l’argent, plutôt des « possessions » immatérielles, idéalistes, c’est ainsi que j’en viens à la notion de foi.
Bon, le Sagittaire prend des chemins détournés, compliqués à saisir pour les autres (la société, la collectivité), d’après Tristan c’est lui qui saisi le mieux que c’est le chemin qui est important et pas le résultat : j’avoue qu bof, le chemin n’est pas très plaisant. Avec en plus un NN en 5 en Poissons, je pense que dans cette vie, l’autonomie, la sécurité, ne passeront pas par le matériel, l’argent (mais comment faire sans dans ce monde…. ?)

Répondre
Maryline 8 juin 2019 at 10 h 19 min

Maryline
8 juin 2019 at 10 h 17 min
Lis, je perçois beaucoup de croyances dans vos mots quant au fait que le chemin poisson est forcément synonyme de pauvreté Il serait purement spirituel et que le spirituel ne peut pas être associé à la richesse matérielle… la 2 en saggitaire est un acquis. Elle ne suppose pas d’effort (sauf aspect dynamique) C’est votre façon naturelle de vous ressourcer, ce sont vos dons, vos acquis vos talents
Le noeud nord en poisson en 5 suppose de manifester qui vous êtes dans une œuvre avec amour, compassion bienveillance et en vous reliant au grand Tout ou d’oeuvrer pour Ce grand tout en exprimant qui vous êtes, vos dons et vos talents justement Il n’y a pas d’incompatibilite entre être dans la 2 où réaliser le NN en 5 Il peut y avoir une dynamique entre ces deux maisons si elles sont en carré mais dynamique suppose dépassement ou lâcher prise sur certaines choses et non incompatibilité L’energie Poisson ne voue pas au renoncement du matériel mais plutôt pour moi à harmoniser et naviguer fluidement entre les mondes (je suis poisson en étant dans l’abandon (au sens de la foi) que l’univers pourvoit à tous nos besoins S’il y pourvoit c’est qu’en exprimant votre identité, vos dons et vos talents dans une œuvre avec l’énergie poisson vous pouvez contacter cette énergie magique qui vise à se sentir soutenue par l’univers, y compris matériellement (ce que votre discours actuel ne m’evoque pas tout à fait

Tristan 8 juin 2019 at 14 h 28 min

Bonjour Lis,
Jupiter est lié au foie et non à la foi.
Pour ce qui est de la maison II en Sagittaire, ce n’est pas parce que c’est le signe de Jupiter que tout y est simple et spontané. Les analogies excessives détournent le sens profond. Le Sagittaire est une énergie de quête, de direction, d’engagement. Un Sagittaire en maison II fait penser que l’abondance est une quête ce qui donne de l’énergie pour en prendre la direction, mais peut aussi rendre l’expérience pénible car peu spontanée. Si vous voulez alléger ce point essayez de trouvez en vous le but pour lequel vous désirez cette abondance. Une fois que vous connaissez le but, cela ira tout seul car vous avez l’énergie de la détermination avec vous.

Répondre
Lis 8 juin 2019 at 16 h 11 min

Merci. L’abondance de biens matériels n’a justement jamais été une quête personnelle (par exemple, j’ai travaillé pour du sens, pas vraiment pour de l’argent) car je n’y vois pas de but (c’est sincère et réel), d’objectif, d’où mes interrogations.

Répondre
Tristan 8 juin 2019 at 17 h 18 min

Vous avez la réponse à votre question dans cette phrase. Je n’ai pas écrit que le but devait être impersonnel :-). Il n’est pas interdit d’avoir une quête d’abondance personnelle. Un exemple, une jeune fille que je connais bien et qui a cette configuration, le Sagittaire en maison II, ne trouve du travail que quand elle a un but personnel, et là elle peut déplacer des montages. Ceci rejoint vos discussions sur votre NN en Poissons en V : pensez à vous pour ouvrir VOTRE abondance.

Répondre
Lis 8 juin 2019 at 20 h 07 min

« pensez à vous », oui c’est bien le fond du problème, mais alors là, c’est comme conseiller à qq’un qui a la varicelle de ne plus avoir la varicelle 🙂 je ne peux pas « attaquer » cela de front comme ça (rien que l’expression me fait rebrousser chemin). Mais je vais bien finir par trouver un biais. Merci Tristan et Maryline, vous m’avez rassurer sur la détermination du Sagittaire. Bon week end

Nathalie 7 juin 2019 at 16 h 49 min

Thème qui m interpelle également car j ai( comme Joëlle, commentaire précédent), le noeud Sud en maison II( en Sagittaire), et je me demande donc si j ai la capacité d être autonome financièrement car c est mon mari qui fait « bouillir la marmite » depuis 30 ans que nous sommes mariés. Comme il traverse des épreuves professionnelles ( dépôt de bilan, chômage et nouvelle société qui fonctionne au ralenti), nous avons des difficultés matérielles. Mon activité de thérapeute génère un tout petit revenu. Mon noeud nord en Gémeaux est conjoint Jupiter . Je vis très bien cette codependance mais très mal l insécurité matérielle dans laquelle nous plonge la situation professionnelle de mon mari. Dois je dépendre dans la joie et la légèreté et développer ma confiance et ma foi en l univers pour me procurer tout ce dont j ai légitimement besoin pour vivre à l aise? J oscille entre la peur de manquer et une espèce de déni euphorique qui m évite trop d angoisses. Quelle est l attitude juste?

Répondre
Tristan 7 juin 2019 at 18 h 15 min

Vous l’avez très bien écrite : « dépendre dans la joie et la légèreté et développer ma confiance et ma foi en l univers pour me procurer tout ce dont j ai légitimement besoin pour vivre à l’aise » 🙂

Répondre
Maryline 8 juin 2019 at 10 h 17 min

Lis, je perçois beaucoup de croyances dans vos mots quant au fait que le chemin poisson est forcément synonyme de pauvreté 🙂 Il serait purement spirituel et que le spirituel ne peut pas être associé à la richesse matérielle… la 2 en saggitaire est un acquis. Elle ne suppose pas d’effort (sauf aspect dynamique) C’est votre façon naturelle de vous ressourcer, ce sont vos dons, vos acquis vos talents
Le noeud nord en poisson en 5 suppose de manifester qui vous êtes dans une œuvre avec amour, compassion bienveillance et en vous reliant au grand Tout ou d’oeuvrer pour Ce grand tout en exprimant qui vous êtes, vos dons et vos talents justement Il n’y a pas d’incompatibilite entre être dans la 2 où réaliser le NN en 5 Il peut y avoir une dynamique entre ces deux maisons si elles sont en carré mais dynamique suppose dépassement ou lâcher prise sur certaines choses et non incompatibilité L’energie Poisson ne voue pas au renoncement du matériel mais plutôt pour moi à harmoniser et naviguer fluidement entre les mondes (je suis poisson 🙂 en étant dans l’abandon (au sens de la foi) que l’univers pourvoit à tous nos besoins S’il y pourvoit c’est qu’en exprimant votre identité, vos dons et vos talents dans une œuvre avec l’énergie poisson vous pouvez contacter cette énergie magique qui vise à se sentir soutenue par l’univers, y compris matériellement (ce que votre discours actuel ne m’evoque pas tout à fait 🙂

Répondre
Stéphanie 7 juin 2019 at 16 h 45 min

Bonjour
une conférence, quelle bonne ide !!! Je suis loin de Paris, peut etre partagerez vous un lien de capture video ?

Ma maison 2 est en cancer, sans planète ni noeud. c’est « calme » !!!
comment lire cela dans la relation à l’argent ?

à l’opposé la maison 8 est en capricorne, très riche n planète, mon soleil et mon noeud nord !!! : pas calme du tout !
quel lecture (meme brève, grand merci !!), en avez vous ?

grand merci

Répondre
Stéphanie 7 juin 2019 at 16 h 45 min

Bonjour
une conférence, quelle bonne ide !!! Je suis loin de Paris, peut etre partagerez vous un lien de capture video ?

Ma maison 2 est en cancer, sans planète ni noeud. c’est « calme » !!!
comment lire cela dans la relation à l’argent ?

à l’opposé la maison 8 est en capricorne, très riche n planète, mon soleil et mon noeud nord !!! : pas calme du tout !
quel lecture (brève, j’imagine), en avez vous ?

grand merci

Répondre
Isa 7 juin 2019 at 16 h 22 min

Bonjour, Merci pour votre interprétation, voici mon témoignage qui pourrait nourrir.
Venus conjoint pluton vierge maison 2, carré Jupiter en 5 sagittaire.
Ma mère a dit que je n’ai jamais pu boire une seule goûte de son sein que je recrachee tant et plus, comme s’il etait empoisonne , très difficile aussi de m’abreuver des laits maternisé que mon estomac ne supportait pas. Cahin caha, criant très très fort, j’ai été sauvée de cette sorte de famine , par des purées de fruit et légumes du jardin de mon grand père , alors que je n’avais que 3 mois.
L’argent est arrivée toujours à point nommé dans ma vie, juste le nécessaire et grâce à toutes sortes de travail et activités totalement compatibles avec mes valeurs, plutôt exigeantes en fait !

Répondre
Vero bis 7 juin 2019 at 15 h 08 min

Passionnant article, avec l image du petit enfant… Qui donne fort à reflechir

Répondre
Françoise 7 juin 2019 at 14 h 00 min

Miam!! article très précis et subtil sur ce qu’est l’autonomie. Un joli discernement offert à toutes et tous.
Bien à propos Tristan, ma petite fille vient de naître avec un Noeud Nord en maison II Cancer…. Lune/Pluton conjoint en VIII. Mars en maison I en cancer. Ascendant gémeaux.
Un éclairage à me proposer?
Elle a tété dès la naissance sans aucune difficulté d’apprentissage….

Merci chaleureusement.

Répondre
Katiboug 7 juin 2019 at 14 h 00 min

Bonjour Tristan; très intéressant et éclairant cette lecture de la maison. Dans mon thème cette maison est en balance et j’y ai ma lilith, pluton, et pas loin en fin de maison mars en Scorpion.
C’est une maison très dense pour toi.
Beau week-end !
Katia

Répondre
JOËLLE 7 juin 2019 at 13 h 32 min

BONJOUR TRISTAN
Je lis régulièrement vos articles et ses commentaires très intéressants aussi.
Je serais intéressée par votre proposotion d une conférence-débat sur la Maison 2. J ai la mienne qui démarre en Bélier et englobe les 2/3 du Taureau. Elle loge la Lune et le Noeud Sud et pour moi acquérir des biens matériels ne sont pas pour moi une priorité …. et faire fructifier mes savoirs-faire en face en Maison 8 n est pas ce que je réussis le mieux !
Bref votre éclairage me serait agréable….
A vous lire – Joëlle (BOURGES)

Répondre

Laisser un commentaire

Avant de commenter ce contenu, vous êtes invité à prendre connaissance des règles de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

*

L'Astrologie Autrement