Les vies antérieures dans le thème

Marlène il y a quelques jours me demandait s’il était « possible de voir dans un thème l’énergie ou le vécu de la personne dans sa ou ses vies antérieures, énergie ou bagage qui peut être déterminant(e) dans cette vie présente? »

J’aime bien la manière dont la question est posée. Parce qu’en effet, je pense que voir la chose sur le plan de « l’énergie » est une bonne approche pour l’astrologie.

L’astrologie pose bien les choses et devient une aide précieuse et puissante pour comprendre et assimiler la dynamique de la vie actuelle, l’évolution souhaitée, au regard des vies passées. Comment cela se lit-il ? Il y a des éléments clés qui indiquent l’évolution en profondeur et qui sont à mon sens les plus en relation avec les vies passées. Les principaux sont les Nœuds Lunaires, la Lune et la Lune Noire.

L’étude des Nœuds Lunaires est la trame que j’utilise pour saisir à fond un thème. Je n’ai jamais été déçu. C’est une trame qui soulève le couvercle à la fois sur les erreurs que l’on trimbale, donc l’énergie des vies passées que l’on souhaite réviser, et en même temps qui propose d’une manière claire et limpide une puissante dynamique d’évolution pour se détacher de ses comportements et attirances inadaptés à notre évolution.

A travers les Nœuds Lunaires, l’astrologie identifie ce qui est inadapté en soi, mais elle propose aussi et surtout, un scénario de reconstruction qui enthousiasme les personnes en désir d’évolution.

Exemple : si le Nœud Sud est en Scorpion, il indique dans des vies passées une existence quelque peu troublée et excessive sur le plan des énergies sexuelles et magnétiques. En général ses vies ont mal finies et ces abus ont été « punis » par une déchéance, une dépossession. L’être qui vient chargé de ce bagage a un instinct de peur excessive et une tendance à l’agression préventive. Il a peur d’être dépossédé à nouveau. Avec son Nœud Nord dans en Taureau, cette vie lui propose d’expérimenter l’énergie du bouddha, et d’évoluer vers la paix intérieure, l’ancrage et la maîtrise dans la terre pour finir une incarnation avec un profond sentiment de paix et de tranquillité envers la vie.

C’est pas beau ça ! En général nos premières parties de vie nous servent à revivre des énergies du passé pour identifier ce que nous voulons transformer, et la deuxième partie de la vie sert à entrer dans l’évolution proposée.

Mais il n’y a rien d’automatique et chaque personne dispose de son libre arbitre plein et entier pour décider ou non de faire le juste bilan de ses énergies passées afin d’évoluer. J’ai rencontré des consultants qui bien que reconnaissant la trame de fonds trouvaient des justifications à leurs erreurs et n’arrivaient pas à s’en détacher et d’autres pour qui la découverte de ce scénario a soulevé un enthousiasme de fond qui les a fait évoluer comme des fusées…

L’astrologie nous montre comment faire de notre vie une fête, mais c’est à nous et nous seul de mettre la table et de préparer le banquet.

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Les vies antérieures dans le thème — 25 commentaires

    • Bonjour Danielle,
      Demandez plutôt à un médium qu’un astrologue 🙂 Les récits de vies antérieures en astrologie ne sont pas fiables ou pas très précises. Il s’agit d’une information médiumnique à demander dans le cadre d’une guidance. N’en faites pas une curiosité… de Gémeaux 🙂

    • Haha une curiosité de Gémeaux, je suis surprise d’avoir du gémeaux.. Faire confiance à un médium n’est pas évident, je trouve que c’est du mensonge bien souvent. Je trouve honnête votre réponse de dire que l’astrologie des vies antérieures n’est pas très précise.

      En général, je trouve les noeuds très précis sur votre site, d’après les personnes que je connais.

      Merci!

  1. Ma question ne sera peut-être pas tres á sa place ici mais je voudrais savoir:
    lorsque nous arrive un flash cohérent correspondant á une époque passée, comment être absolument certain qu´il s´agit d´un souvenir de vie antérieure ou s´il s´agit
    d´un flash médiumnique ? Existe-t-il dans notre thême des configurations précises qui nous permettent de trancher pour l´un ou pour l´autre ?

    • Je ne vois pas la différence entre une vision médiumnique et une vision de vie antérieure. Les deux proviennent de la même source, d’un réceptivité au monde dans sa forme immatérielle (maison VIII pour moi).

      • OK mais une vision purement médiumnique peut fort bien ne pas du tout nous concerner, contrairement á une vision de l´une de nos vies antérieures, voilá pourquoi il n´est pas toujours facile de dire á quoi l´on a affaire entre les deux .

  2. bonjour
    merci our
    vos ecrits novateurs qui resonnent au plus profond de moi
    puis je enseigner cette verite aux enfants a partir de 5ans

    • Bonjour Bruny,
      Merci pour vos compliments et commentaires. Je pense que 5 ans n’est pas l’âge d’appréhender l’astrologie et ces concepts. Vous risquez de braquer votre enfant contre cet art ou de le perturber avec des idées qu’il ne maitrise pas. Etudiez pour vous et laissez le venir à l’astrologie par lui-même 😉

  3. Bonjour Eva,
    Oui je vais bien merci. Merci aussi pour votre commentaire. Oui je ferais un article sur Chiron un jour. On a beaucoup parlé de cet astéroïde, peut-être trop à mon goût, en en faisant un truc énorme déplacé de son contexte. Il est devenu pour certains plus important que tout. C’est un astéroïde important. J’en parlerai, c’est promis.
    Merci

  4. Bonjour Tristan,
    J’espère que vous allez bien.
    Je vous lis et relis régulièrement, il me semble qu’en relisant je comprends mieux certaine choses à un autre moment ,ou alors les phrases qui ressortent ne sont pas les même , je n’ai que deux livres sur l’astrologie mais je les relis souvent je m’en lasse à peine , enfin là je commence à me dire qu’il m’en faudrait des nouveaux! je voulais juste ajouter que je trouve aussi que se pencher sur les nœuds lunaires et la lune noire dans notre thème fait énormément avancer et prendre conscience de ce que l’on peut changer pour être mieux et moins avoir de peine dans nos vie,je pense que ce sont des éléments qui font profondément partie de nous et que c’est donc une chance d’arriver à les comprendre.Et en plus cela n’est pas quelque chose d’inaccessible puisque l’astrologie existe! Je ne prétend quand même pas avoir tout compris mais déjà une partie et cela m’a aidé .
    Du coup je commence à m’intéresser à Chiron le guérisseur . Pensez -vous faire un article sur Chiron un jour?
    Bonne journée Tristan et merci encore.

  5. Bonjour Tristan, j’ai une petite question bête, je vous cite : « En général nos premières parties de vie nous servent à revivre des énergies du passé pour identifier ce que nous voulons transformer, et la deuxième partie de la vie sert à entrer dans l’évolution proposée » Première et deuxième partie de vie est une expression souvent employée par les astrologues, d’où ma question ; à quel age commence t on notre 2ème partie de vie ? lors du retour de Saturne ? lors de l’opposition d’Uranus ? ou lors du 2nd passage du Nœud Nord sur le Nœud Nord ?
    Lorsque j’analyse mon thème et ma petite expérience de vie, je m’aperçois que j’ai « choisi » des parents qui ont un style de vie qui correspond à mon NN (en maison mais pas en signe) . Par esprit de contradiction j’ai commencé ma vie en faisant l’inverse, donc effectivement en vivant mon nœud sud. Il y a aussi lors de certain transit par conjonction sur le NN qui poussent à le vivre, même à 6ans :), mais cela n’est pas vécu en pleine conscience, d’où mon interrogation …

  6. Bonsoir,

    Je viens de découvrir votre site et j’aime beaucoup votre façon de proposer les choses, c’est très subtil et à la fois très précis !

    Je me risque à poser une question :

    Le NS ( Capricorne VIII ) de ma fille est conjoint à 1° d’orbe pile à mon NN ( Capricorne XII )… et donc inversement, mais ce n’est pas tout …

    Son NS est conjoint à sa Lune ( moi ? ) et son NN est conjoint à son Soleil ( son père ? )

    J’ai essayé de chercher cette configuration de thème dans bien des thèmes qui sont proposées sur internet et là, je sèche ….

    Et je vous avoue mon inquiétude, car son père étant instable mentalement, je ne voudrais pas qu’elle s’y identifie, rapport à cette conjonction NN/Soleil …

    Merci pour votre réponse, passez d’excellentes fêtes 🙂

    Aurore.

    • Bonjour Aurore,
      Vous avez bien fait de vous risquer à poser cette question parce que je ne vais pas y répondre 😉 mais pas parce qu’elle serait trop impliquant et demanderait le cadre d’une consultation. En fait, je refuse d’étudier le thème d’un enfant pour ses parents; d’un conjoint pour son autre conjoint… sans qu’il y ait une démarche commune. L’astrologie ouvre des portes très intimes sur une personne. Quelque fois on est tenté de vouloir arranger les choses de son quotidien en utilisant l’astrologie, mais 99,99 fois sur 100, notre mental s’empare de l’information pour se faire peur, justifier ce qu’il croit… Le résultat n’apporte pas plus de bonheur ou de paix, il développe notre croyance sur l’autre qui sont toujours fausses quand on est impliqué de trop près. Vous ne pouvez pas réellement comprendre le thème de quelqu’un sans que cette personne vous ouvre son univers avec une demande très clairement formulée.
      Le cadre de la pratique de l’astrologie est un cadre d’intimité profonde et je ne fais rien sans le consentement d’une personne concernée par une question ou une demande. Désolé.
      Mais pour votre thème si vous avez une question, je réponds avec plaisir 😉
      Un petit détail important, vous pouvez étudier le thème de votre fille. Je ne le fais pratiquement jamais pour mes enfants, mais il n’est pas contre mon éthique qu’en tant que parent vous le fassiez. Ce qui n’est pas juste est de demander conseil à tiers pour comprendre votre relation avec votre enfant en se basant sur une analyse de son thème. Etudiez le thème de votre fille pour la connaître, mais n’essayez pas de savoir ni de corriger l’influence du père ou de la mère.
      Très bonne préparation des fêtes à vous aussi.

      • Merci d’avoir pris le temps de lire et de répondre à ce message.

        Il est évident qu’en dehors du cadre d’une consultation, interpréter un aspect reste aventureux, j’en conviens.

        Je respecte également votre position concernant l’inné et l’acquis, je suis la première à expliquer à mes client(e)s que le libre arbitre est toujours maître du jeu avant de démarrer une séance de cartomancie.

        Cependant, commençant ma formation à l’astrologie, j’ai trouvé cet aspect à nos trois thèmes assez particulier, et j’aurais aimé mettre en commun nos connaissance, les partager, ni voyez donc aucun conditionnement …

        Je vous souhaite d’excellentes fêtes et une belle transition.

        Amicalement,
        Aurore.

        • Bonjour Aurore,
          Ce n’est pas tant la question du libre arbitre qui est la source de mon éthique sur ce point. C’est le fait de projeter sur un enfant des peurs et des inquiétudes et d’essayer de les « résoudre » en utilisant l’astrologie. Ca ne marche pas. Vous risquez de faire plus de dégâts que de bien.

          Ce sera le travail de votre enfant de comprendre à l’âge adulte ce que cette lune et ce soleil sur ces nœuds lunaires signifient pour elle. Elle en aura une autre définition que tout ce que vous pourriez déduire par l’astrologie et ce sera bien plus juste.
          Elle a choisi son père autant que sa mère. Et quelque soit l’influence de chacun elle a décidé de vous (tous les 2) avoir sur son chemin pour faire le sien. Faites lui confiance.
          Le métier de parent est le plus difficile au monde. Il passe par cette acceptation. Faire confiance au chemin de votre enfant. Il est parfait.

          Vous pouvez étudier par vous même ces aspects. Ce sera un chemin personnel ou vous prendrez la responsabilité de vos découvertes et interprétation. Cela peut avoir du sens en tant que cheminement pour vous.

  7. Bonjour Tristan,
    Je découvre par hasard (quel gros mot!) votre site et là, bing! Vos mots trouvent en moi un écho particulier: ni Dieu ni maître, éthique, passion, approche humble et dédramatisée, amour … Je n’aurai pas parlé de mon travail d’astrologue avec d’autres mots! Et je dois dire que je me sentais un peu seule sur ce chemin, tant l’astrologie que je côtoie souvent ne me ressemble pas. J’ai traversé toutes les écoles, sans en épouser aucune. D’abord la traditionnelle, puis l’école « évolutive » ( apprentissage avec un astrologue suisse), pour moi trop abstraite, puis psychanalytique (Liz Green et Sapostras) tout en suivant ma propre analyse et en découvrant Jung. Puis la révélation il y a 8 ans avec l’approche karmique. Elle a accompagné une importante ouverture spirituelle et a éclairée puissamment ces 20 années de travail. Surtout, elle donné tout son sens à mes consultations, les planètes étant effectivement des outils. À quoi servirait d’avoir un bon marteau ou un tournevis rouillé si on ne voit pas l’oeuvre qu’il doivent fabriquer ? Votre bibliographie est très bonne, j’ajouterai la lune noire de Luc Bigé, et le bon vieux Saturne de Liz Green.
    Voilà, je termine une carrière de créative dans la pub, je travaille en solitaire, ni site ni école ni conférences, seulement le bouche à oreille, et dans 1 an je me consacre entièrement à ma passion. Comme vous il m’arrive de travailler gratuitement pour aider, ou pour ceux qui n’ont pas de moyens, je ne fais pas « de l’argent » avec l’astrologie, je suis motivée par le contact parfois bouleversant qu’elle permet, d’âme à âme, même si cela demande plus de travail qu’une analyse superficielle et tape à l’oeil.
    Je suis née le 6/12/1950 à Paris 6h (Sagittaire asc Scorpion) et comme les cordonniers sont les plus mal chaussés, une analyse de mon thème faite à travers vos lunettes qui me semblent si limpides m’intéresserait beaucoup. Dites moi votre tarif et vos conditions.
    Bien  »fraternellement » Nathalie

    • Bonsoir Nathalie,
      D’abord, je voudrais vous remercier de votre commentaire et de votre confiance qui me touchent l’un et l’autre. Je suis content que vous vous soyez reconnue dans mon approche et mon travail. Il est vrai que j’ai une approche très personnelle et particulière de l’astrologie. J’espère que je saurais vous éclairer comme vous le désirez. Je vous remercie de me faire confiance malgré vos 20 années d’étude. J’ai envie de relever le défi. Vous trouverez les conditions de consultation dans cette page : http://astrologie-autrement.com/consulter/les-consultations/. Contactez moi par e-mail (tristan.balguerie(a)gmail.com) pour la suite pour prendre un rdv en m’indiquant un numéro de téléphone où vous joindre et si vous êtes en province ou sur Paris. Encore merci de votre confiance et à très bientôt.
      Tristan

  8. Bonjour Tristan et bravo pour votre approche originale de l’astrologie .
    Pourtant il y a une chose que je n’arrive pas à intégrer dans cette notion de Noeuds et qui me laisse perplexe
    Les Noeuds restent 18 mois dans les mêmes signes , c’est à dire que tous les membres d’une tranche d’âge auraient un vécu de même nature , et devraient faire un parcours d’évolution de même nature . Ainsi toutes les personnes nées l’année ou le Noeud Sud est en Taureau auraient une « une tendance à la peur du changement, à la fixité, à l’attachement trop fort au biens matériels… »(sic) J’ai pourtant l’impression que c’est la chose la mieux partagée (le désir de sécurité matérielle) quelque soit l’année de naissance .
    En outre puisque cela touche une tranche d’âge , nous aurions fait toute notre scolarité pratiquement uniquement avec des personnes devant vivre le même procesus d’évolution qui serait différent de tout ceux nés un ou deux plus tard …perplexité…
    Certes il faut prendre en compte la Maison des Noeuds (et aussi les aspects et l’ensemble du théme ). Mais cela ne fait que décliner l’élement fixe (le NN en signe), même si on considére que c’est la place du Noeud en Maison qui est la plus importante .

    Voilà Tristan qu’elles sont mes interrogations . Pouvez-vous nous éclairer et nous faire partager vos reflexions

    Cordialement

      • Bonjour Stéphane,
        Désolé de cette tardive réponse. Votre question est en effet très intéressante. J’ai du la zapper au moment des fêtes car elle demande de se poser un peu pour y apporter une vraie réponse. La voici.
        D’abord, oui vous avez raison de signaler que les gens d’une même tranche d’âge portent en eux l’énergie des nœuds lunaires en signe. C’est la réalité. Et cela se constate. Demander à une institutrice ce qu’elle pense de la classe de l’année dernière et de celle de l’année d’avant encore et vous vous rendrez compte qu’elle évoquera une énergie différente des classes sur des cycles assez courts de un an à un an et demie.
        Ensuite il est important de savoir que l’observation d’un facteur isolé peut se détacher sur un groupe qui possède le même facteur isolé, mais peut sembler moins important ou marginale dans l’étude individuelle. Je vous donne un exemple. Si vous prenez une population d’adultes ayant une opinion politique de droite, vous constaterez sociologiquement qu’ils ont eu une éducation à tendance plus restrictive et disciplinaire que les adultes ayant des opinions de gauche, qui eux ont plus majoritairement recu éducation ouverte et créative. Ce facteur isolé révèle une tendance qui se dessine dans une étude de groupe. Mais il serait erroné d’affirmer qu’un adulte de gauche est créatif de part son éducation. Les facteurs qui composent une orientation d’opinion sont multiples et s’influencent les uns les autres.
        C’est la même chose en astrologie. Un nœud Sud en Taureau indique une tendance. Mais le facteurs isolé peut être non significatif ou peu dominant chez la personne si d’autres facteurs personnels le contredisent. Il n’est pas pour autant inopérant. Un bon exemple serait : Nœud Sud en Taureau en maison VIII. Pour comprendre ce genre de configuration il faut rester centrer sur les fondammentaux. Cette configuration donnerait une personne qui a peur de changer ses croyances son fonctionnement (noeud sud en Taureau) en ce qui concerne son habitudes de se reposer sur les biens et les valeurs des autres, sur une forme de dépendance energetique aux autres qui fait qu’elle ne s’engage pas dans la construction de ses biens (NS en VIII). Son évolution est d’accepter de détruire pour reconstruire en s’engageant émotionnellement (NN en Scorpion) sa manière de créer de la valeur et des bien matériels pour elle (NN en II).

        Quand vous dites que le désir de sécurité matériel est une des choses la mieux partagée, vous illustrez je pense la problématique de la maison IV. Ce n’est pas directement une problématique du Taureau. Le problématique Taureau est liée à la peur du changement. Le sentiment de sécurité matériel est un héritage de l’experince du foyer, de la maison IV et de la relation avec la mère dans sa fonction de protection.
        C’est en effet une problématique très commune et partagée car elle renvoit à une expérience de vie majeure illustrée dans le thème à travers cette maison, elle-même considérée comme une des quatre plus importantes.

        L’astrologie et ces analogies peut devenir un labyrinthe oú il est facile de se perdre. J’attache une importance à focaliser l’énergie des éléments de l’astrologie sur des concepts synthétiques et fédérateurs. C’est pour moi la seule manière d’éviter les confusion et les contresens, ou perte de sens.
        Voilà, j’espère que cette réponse vous conviendra.

        • Bonjour Tristan ,
          Et merci pour ta réponse .
          Je ne suis toujours pas convaincu par cette notion de mini-génération de 18 mois . Mais passons et acceptons le mystère.
          Le hasard fait bien les choses , tu as pris comme exemple le NN en Scorpion en M2 , et justement c’est mon cas !
          Comme tu l’écris cela passe par la nécessité de détruire. Or pour l’instant personne n’a été capable de me donner un exemple concret et pertinent qui illustrerait cette action de « détruire » (En général les personnes confondent « mettre fin pour passer à autre chose » avec « détruire »,ce qui n’a rien à voir)
          As-tu de ton coté un exemple concret et pratique de ce qu’est « détruire » .
          Merci d’avance !

  9. Nouvelle sur votre site , je me régale à le parcourir, je m’interresse aux noeuds lunaires et je comprend votre explication dans l’exemple NS en scorpion et NN en taureau mais qu’en est ‘il quand c’est l’inverse??? on vient d’une vie d’ascète et cette vie ci nous incite à la débauche!!!
    Merci de m’éclairer
    Marie Jo

    • Bonjour Mari Jo et merci de votre commentaire !
      Non ce n’est pas comme cela que ça marche…;-) En fait, quand on interprète les noeuds lunaires, on prend toujours les aspects positifs du signe (ou de la maison) du Noeud Nord, et les aspects négatifs du signe (ou de la maison) du Noeud Sud. Donc pour un Noeud Sud en taureau, cela donnera une tendance à la peur du changement, à la fixité, à l’attachement trop fort au biens matériels… et le Noeud Nord en Scorpion aidera à entrer dans une dynamique de transformation par le détachement vis à vis des biens matériels et l’entrée dans une compréhension de la vie beaucoup plus émotionnelle et profonde.
      Réjouissez-vous encore !
      A très bientôt,

      • Merci pour votre réponse , en bonne verseau!!! j’intègre tout à fait cette dynamique et je suis à 100% en phase avec votre explication
        Bravo!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*