Le Capricorne

Nous voici en plein dans le mois du Capricorne, au commencement de l’hiver, quand les jours commencent lentement à reprendre le pas sur les nuits. Voici le processus du signe du mois en cours tel que je le ressens. Au risque de me répéter, je rappelle qu’il ne s’agit pas d’une description des natifs du Capricorne, mais d’un ressenti du processus de ce signe que je transmets. Tout un chacun peut, par la suite, prendre son thème et regarder où se trouve le Capricorne dans son signe pour comprendre pourquoi il fonctionne de cette manière dans tel secteur de sa vie (la maison astrologique où se trouve le Capricorne), où pourquoi telle énergie propre semble traversée par ce processus (planètes se trouvant dans ce signe).

1 – La croyance du Capricorne.

Le Capricorne croit que pour se réaliser et perdurer, il faut œuvrer, produire un effort. Là où se trouve le Capricorne (dans la maison astrologique où on le trouve dans notre thème) nous avons la croyance que nous ne pouvons pas recevoir spontanément et naturellement les grâces de la nature ou de la vie, sans devoir œuvrer ardemment à organiser tout cela.

2- Comment il agit à cause de sa croyance

A cause de cette croyance, le Capricorne structure et organise insatiablement. Là où se trouve le Capricorne, nous croyons tellement que les choses ne peuvent exister, ni demeurer, sans une forte structure, que nous mettons, dans tout ce qui concerne ce secteur de notre vie, une intention d’organisation et de structuration qui encadre toutes les formes de vie. Le Capricorne modélise la vie comme s’il s’agissait d’un jeu de cubes et perd la spontanéité et la souplesse dans le même temps.

3- Ce qu’il reçoit du fait de sa croyance

Du fait de cette croyance, là où se trouve le Capricorne dans notre thème, nous avons le sentiment de devoir constamment produire un effort pour maintenir en place notre jeu de cubes et de boîtes qui, sans cette attention très particulière, seraient emportés par le flot incessant des variations, des changements et des mouvements de la vie. Nous n’arrivons pas à nous laisser vivre, et la fatigue et l’usure se font sentir à cause de toute cette énergie dépensée à structurer le flot de l’existence.

Ce processus est épuisant car il donne le sentiment de devoir toujours donner plus sans jamais recevoir en retour de gratification à la hauteur de ce que l’on a donné. En échange de ses croyances, le Capricorne reçoit une absence de gratification, ce qui peut le rendre renfrogné, aigri ou taciturne.

4- Comment il y résiste tant bien que mal

Il est impossible de se reposer définitivement sur une merveilleuse organisation, car à peine est-elle en place qu’elle est déjà obsolète !

Mais le Capricorne ne peut se résoudre à ces imperfections dont il n’a pas la maîtrise, alors il modélise à nouveau, il adapte, il corrige, pour rattraper le flot de la vie et trouver une structure plus durable encore qui lui permettrait de se reposer enfin, espère-t-il secrètement… à vie !

En résistant à ce principe de l’impermanence des choses, le Capricorne se fatigue et s’use de toute cette énergie qu’il a employée à tout cadrer dans tous les sens.

5- Comment la vie l’aide à évoluer

En jouant à démolir ses petites constructions vulnérables, mais si bien pensées, la vie lui montre qu’il n’existe pas de structure véritablement durable dans la matière, que la vie est faite d’un mouvement permanent que l’on ne peut arrêter, ni retenir pour le dominer, et que les rêves de trouver une martingale qui assurerait pour des temps infinis une pérennité à toute chose ne sont que des chimères, le signe d’une peur profonde, d’un besoin de se rassurer et d’un manque de confiance en la vie.

Épuisé par sa vaine tentative d’arrêter le cours du monde après avoir été maintes fois rattrapé, puis dépassé par le processus de la vie, le Capricorne se rend à l’évidence qu’il n’existe aucune forme d’activité que l’on puisse arrêter, figer dans le temps et modéliser de manière immuable.

6 – Ce que le processus crée

Quand il ressent cela, il s’ouvre à la compréhension du réel fonctionnement et de la réelle organisation de la vie. Avant, il voulait organiser et planifier la vie pour se repérer dans l’échelle du temps et des valeurs. Il comprend maintenant, avec tous ces efforts produits, que la vie a son propre fonctionnement que l’on ne peut la contraindre. Il comprend que toute organisation et tout fonctionnement durables doivent reposer sur les lois de la nature.

Le lâcher prise sur la maîtrise de tout lui donne la clé pour comprendre le fonctionnement et l’organisation naturelle des choses. Il accepte cette part d’imprévisible qui le dérangeait autrefois et se reconnecte à une spontanéité et un naturel qui lui permettent d’envisager n’importe quelle situation sereinement. Il apprend à faire confiance au fonctionnement de la vie avant ses propres idées et organisations personnelles qu’il conserve, mais place au second plan.

Le processus du Capricorne vient de s’achever et a développé une conscience d’adulte responsable devant la vie et son organisation, il vient d’accomplir le processus de la MATURITE.

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Le Capricorne — 32 commentaires

  1. Merci tristan . Manifique explication et methodes a suivre .
    C est ecactement ce que je vie.
    Pour Cette NL du 18 Dec.vous n avez pas parler du solciste du 20 Decet ces portails….

  2. Bonjour Tristan,

    pour le côté aigri et déçu, je me sens concernée…en amour et en amitié, toute relation affective en général… J’ai Vénus en Capricorne…
    en général, je passe du tout au rien… comme je suis très exigeante, je suis souvent déçue, en général les personnes de mon entourage me fuient… ou alors c’est moi qui m’en coupe volontairement si je vois que ça ne va pas…

    je travaille à me recentrer, pour ne plus rien attendre des autres…
    Mais je vois que la jalousie et l’envie pointent leur nez chaque fois que je vois des photos de personnes en groupes, de personnes qui se font des amis facilement etc. de personnes qui ont des relations affectueuses…
    je travaille à me donner le maximum par moi-même, mais je vois bien que c’est insuffisant et que les mêmes tourments reviennent toujours… Qu’en penses-tu? aurais-tu un conseil à me donner? mon signe solaire est Poissons.
    Bien à toi,
    Alice

  3. Bonsoir Tristan
    J’aime beaucoup cette façon d’aborder les signes. C’est épatant et je trouve que ça ferait un livre passionnant…
    Merci!

  4. Merci Tristan pour cette description forte éclairante.

    Je reconnais totalement cette description pour ma maison 3 très chargée, où j’ai d’ailleurs Saturne, la planète du signe. Mes relations et ma communication avec les autres est assez difficile, tout est contrôlée et organisée, pas une once de spontanéité. Idem avec les déplacements, bien que me déplaçant beaucoup ça reste très organisé, je ne le fais jamais sans raison ou sans que ça ne soit prévu (bien à l’avance !).

    Avec le transit de Pluton sur mes diverses planètes (Uranus, Neptune et surtout la Lune en ce moment et Saturne plus tard). Je rêve de plus de profondeur, de spontanéité et de naturel dans mes contacts, mes relations et mon expression. Je rêve de pouvoir exprimer mes émotions et mes ressentis à mon entourage (et surtout mes amis) sans peurs, sans me sentir en insécurité, de peur de les perdre ou d’être jugée. Je ne sais pas si je serais capable de totalement lâcher-prise (ce que demande d’ailleurs Pluton qui m’a bien touché en profondeur avec ce transit sur la Lune, ouille !) mais j’en rêve !

    Vous parlez beaucoup de cette notion de responsabilité dans vos billets (pour le transit de saturne) mais ici que voulez vous entendre par « conscience d’adulte responsable » alors le processus nous demande au contraire de lâcher-prise ?

    Par « responsabilité » j’entends lourdeur, obligations, taches difficile à assumer, prendre sur soi et serrer les dents sans devoir craquer. J’y ressens du contrôle, de la rigidité et de la culpabilité (je culpabilise beaucoup quand je fais des erreurs). Je n’ai plus envie de marcher ainsi, j’ai déjà assez donné.

  5. Merci Tristan pour cet éclairage sur le Capricorne… Ca me parle bien, étant donné que je suis ascendant Capricorne.. Donc maison I, donc moi… Je travaille actuellement sur le fait de ne plus vouloir tout contrôler dans ma vie . Tout un programme pour qqn comme moi.
    Belle journée
    Nora

  6. Bonjour je viens de découvrir votre site simplement en lisant des textes sur la gratitude. Et je remercie l’univers de m’avoir permis de vous découvrir. Car je viens de me rendre compte qu’il y a pleins de choses que je fais et que je viens de lire son vraiment le reflet de ma vie. Et je vais changer certaines choses pour que mon quotidien soit plus paisible à vivre.

  7. Je découvre votre site par l’intermédiaire d’une connaissance, et waw! je tenais à vous dire « merci! », pour cet éclairage, qui nourrit ma souplesse de capricorne en plein mouvement vers cette fameuse « maturité » (et donc vers plus de lâcher prise: sans lâcher, pas de fruit;) )
    En fait, ça ne pouvait pas mieux tomber, et ça va m’aider à croire en ce que je ressens ces dernières semaines, un processus que je décrirais comme « l’intégration » des deux forces que je vivais, avant (malgré les « leçons de vie » qui me sommaient, de façon de + en + rude et épuisante, à me faire à cette idée angoissante), de façon « antagoniste »: c’était encore trop souvent l’une OU l’autre, comme un choix absolu, définitif et rassurant pour une capricorne 😉

    Depuis peu, je ressens enfin, que l’une ET l’autre peuvent se renforcer, si je tiens compte des circonstances « forcément » (et le capricorne n’aime pas être forcé, même s’il se l’impose souvent à lui-même, paradoxalement!) »mouvantes » de la vie.
    En moi, dans mon for(t, parfois) intérieur, l’ordre (l’organisation et le contrôle) et le « dés-ordre » (la spontanéité et l’impermanence) peuvent à présent trouver, chacun, leur place, selon les circonstances… et travailler ensemble, plutôt que m’imposer des écartèlements intérieurs.
    Le tout étant de dépasser cette persistante angoisse du « lâcher prise », si terrifiant pour mon capricorne, pour permettre d’effectuer le bon choix, en toute conscience de mes ressentis (ascendant cancer, mmm, encore une autre facette!).

    Votre éclairage vient de me donner un bon ingrédient dans ce sens.
    Vraiment très nourrissant!
    Merci et belle année sous les astres

  8. bonjour Tristan
    merci de ton explication très intéressante , je suis ascendant capricorne celui ci m a protégé , peut être ai je été mature avant l âge mais cela m’a permis de vivre dans un environnement difficle ++ surtout enfant
    celui ci m a donné de la patience, d attendre de pouvoir enfin me libérer et aller vivre ma vie
    si je peux me permettre je ne sens pas le côté cardinal du signe dans ton approche
    alors que pour moi cela m a aidé +++ , repartir facilement sur autre chose quand le projet ne se matérialise pas avec autant de persévérance mais aussi de solitude qui parfois fut un avantage pour avancer
    voilà

    • Je rajouterais ce point. Les processus que je décris ne sont pas tout ce que le signe représente, il faut que je les complète par certains aspects dont la cardinalité.
      Merci et à bientôt

      • bonjour Tristan
        merci d avoir répondu j en profite pour te souhaiter une belle fin d année et merveilleuse année 2015
        merci aussi pour ce site et cette énergie d échange que tu y mets

  9. D’avoir uranus saturne et neptune en capricorne agis sur la personnalité ou agis plutot sur une perception plutot collective vue que ces planettes sont liée au collectif ?

  10. Bonsoir Tristan, après avoir lu votre interprétation du soleil en maison IV, je lis celle du capricorne, je comprend mieux ce qu’il s’est produit dans mon foyer.
    Merci de cet éclairage

  11. Cela est vrai , le capricorne a le sentiment de toujours devoir faire de nouveaux efforts pour arriver à construire, mais il y a aussi, dans ce signe le sentiment de toucher parfois à l’essentiel , là où les formes et structures perdent sens et consistance. le sommet de la montagne, la vue de l’infini!
    Et en tant que Capricorne on cherche aussi la pierre philosophale, à l’intérieur de soi brillante comme le diamant ou les étoiles dans le ciel

  12. Cher Tristan,
    Votre site est un puits de ressources! Merci infiniment!
    Quand on essaie de se découvrir, de se connaître toujours un peu plus, et que l’on décide d’allier les astres à cette connaissance, quel cheminement! Et quelle aide précieuse! Et du coup, quelle chance que d’avoir a portée de main un tel site. Sans compter vos bulletins lunaires!
    Bref… Verseau ascendant gémeaux, je me suis tjs identifiée a ces signes uniquement… Aujourd’hui, je comprends certaines de mes attitudes et comportements , en lisant cette page capricorne, sachant que 5 de mes planètes sont littéralement entassée en maison 7…en capricorne…
    Je comprends…
    Mille mercis!!!!

  13. Bonsoir,
    Je viens de lire votre texte et je suis impressionnée par la pertinence de cette description.
    Merci pour cet éclairage intéressant !
    Vivre une situation est une chose, mais lire son fonctionnement permet de poser sur soi et sur ses attitudes un regard différent, plus clairvoyant.
    Je suis en plein travail pour apprendre à vivre en conscience et dans le présent.
    À vous lire, il semble que je suis partie dans la bonne direction !
    Merci beaucoup !

  14. Bonsoir
    En réponse à un commentaire nous répondiez « Nous sommes tous, beaucoup plus que la réduction à un seul facteur de notre thème. Et puis l’astrologie n’est pas tout non plus. Les facteurs sont multiples »
    Je vais dire une banalité, mais il faut avoir un esprit synthétique pour analyser tous les points d’un thème qui se contredisent.
    Du coup, je me perd dans toutes les interprétations, je suis capricorne mais lune sagittaire conjoint saturne … etc Comment connaître l’ordre d’importance … Sûrement une question qui demande un long développement, mais c’était juste pour dire que ne sais plus.
    Un effet de la NL du 10 mai 😉

  15. Bonjour Muriel,
    L’organisation naturelle des choses rejoint dans mon texte l’idée de loi de la nature. Par exemple, si on n’accepte pas l’impermanence de toute chose ou lutte contre l’organisation naturelle des choses.
    Pour vous répondre plus profondément il faudrait connaître votre thème. Si vous voulez échanger avec d’autre a ce propos invitez les dans le forum, il est fait pour ça. Les pages du site reste centrées sur le sujet qu’elles traitent 😉
    À bientôt

    • Bonjour Tristan,

      D’ores et déjà merci beaucoup de me répondre… notre premier échange m’encourage pour d’autres (c’est la première fois que je ‘blog’).
      Pour mon thème je peux ‘te’ ou ‘vous’ l’envoyer mais je ne sais comment encore ? …
      Je viens de repérer comment on s’inscrit au forum (j’avais pas compris en fait)
      donc à très vite pour d’autres échanges !!!
      Au plaisir de te ou vous relire !!
      Muriel.

  16. Bonjour Tristan,
    je lie et relie le processus de transformation du Capricorne : signe de ma personnalité (mon masque), je relève plusieurs choses qui correspondent à mon état d’être : épuisement, taciturne, aigrie et peur et manque de confiance en la vie : tout ceci avec plus au moins d’intensité selon les jours …. bref, je me permets de vous demandez si vous pouvez me préciser ce que vous entendez par « l’organisation naturelle des choses » et de plus j’ai le verseau intercepté dans ma personnalité qui brouille peut être ces pensées de toute maitrise ? car je ne les ressent pas ou alors je me fais croire cela ????
    Si parmi vous tous vous avez envie de partager avec moi vos impressions n’hésitez pas je suis toute « ouïe » si je puis dire …
    D’avance MERCI et une très belle journée à tous : sans masque hihihihi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*