Le Cancer

J’ai eu quelques difficultés à rédiger ce processus. Le Cancer est dans mon thème, dans la maison XII, maison des enfermements, des retraites et des éloignements. L’énergie du Cancer est sans doute celle qu’il m’est le plus difficile à ressentir, la plus éloignée.

Le souvenir d’une expérience intérieure très forte vécue de manière spontanée et naturelle m’a aidé à comprendre ce processus. J’avais développé, à la suite de cette expérience, la croyance que les efforts en matière de relation intérieure (le domaine de ma maison XII) étaient inutiles. Je me suis rendu compte que j’avais longtemps ignoré l’ambition de me retrouver intérieurement, tellement j’étais persuadé que ce processus devait être naturel et spontané, et ne pas provenir d’une recherche particulière. Cette petite histoire illustre ce processus à l’œuvre chez moi. J’espère que ce texte vous éclairera dans la compréhension de vos propres thèmes. Si vous souhaitez savoir où se trouve le Cancer dans votre thème, vous pouvez me transmettre votre nom, prénom, date, heure précise et lieu de naissance, je vous enverrai votre thème pour que vous puissiez regarder par vous-mêmes.

1 – La croyance du Cancer.

Là où se trouve le Cancer, on croit que la spontanéité que l’on sent, est le signe d’une parfaite concordance entre nos désirs et la vie. Là où on a le Cancer, on croit qu’aucune forme d’évolution ou de volonté personnelles de notre part n’est utile pour avancer. On oublie que même enfant on a dû crier pour obtenir à manger et que la bienveillance maternelle a été aussi stimulée par notre désir de vivre. On vit dans l’illusion qu’on nous a pris en charge sans que l’on n’ait eu à en faire la demande, et on s’imagine que la vie nous prend en charge de la même manière.

2 – Comment on agit du fait de cette croyance.

Là où on a le Cancer, on vit les choses avec insouciance. On rechigne à imaginer vivre quelque chose de différent, de plus mature. On vit sur nos souvenirs et on s’imagine que faire évoluer notre état demanderait des efforts contre nature puisque, naturellement, « la vie anticipe nos attentes ». On vit d’une manière que l’on souhaite complètement naturelle et spontanée. On se satisfait de vivre de ce que l’on a, ou ce que l’on a eu, et quand les choses ne se manifestent plus, on se réfugie dans le souvenir des bonnes expériences qu’on a eues. Dans ce secteur plus que tout autre, on néglige d’exprimer un besoin de croissance et on se contente de souvenirs heureux et d’actions légères.

3 – Ce que l’on reçoit du fait de ces agissements.

Là où on a le Cancer, petit à petit, on se rend compte que l’on n’arrive pas à résoudre certaines difficultés. Tout stagne. On s’encroûte sur nos souvenirs d’expériences agréables et nos souvenirs d’enfance où tout était naturel. On rêve que les choses réapparaissent aussi « magiquement » qu’elles sont apparues autrefois. Mais rien ne revient avec la même spontanéité et plus on avance en âge, plus on s’éloigne de ce sentiment d’être relié à quelque chose de naturel qui nous nourrissait avant et semblait fonctionner tout seul et sans effort. Là où on a le Cancer, on a l’impression de vieillir sans grandir. La facilité des débuts s’émousse avec le temps, la spontanéité perd de ses effets, et cette perte d’efficacité n’est pas remplacée par un changement apportant d’autres satisfactions. On a juste le sentiment de perdre fraîcheur et jeunesse, et on finit par vivre sur des souvenirs d’une vie agréable qui le devient de moins en moins à mesure qu’on grandit.

4 – Comment on résiste tant bien que mal.

Convaincu que les choses s’arrangeront « spontanément », on attend patiemment que cela vienne tout seul. On continue à se réfugier dans une attitude un peu lascive et attentiste ou à surfer sur toutes les facilités qu’il nous reste encore, pour vivre le plaisir immédiat sans penser au lendemain. On préfère compter, d’une manière qui frise maintenant le surnaturel, sur une bienveillance de la vie qui comprendra nos besoins et y répondra. On aimerait que cela puisse se produire sans que l’on ait à investir notre être pour cela, comme si la vie dans un élan de générosité surnaturel, devait nous prendre en charge, comme un bébé, pour résoudre nos difficultés et réaliser nos dépassements d’adulte.

5 – Comment la vie l’aide à évoluer.

Dans cet état d’attente rien ne change dans notre manière de fonctionner, ni dans les résultats que l’on obtient. Notre conscience d’adulte grandissante nous rend de plus en plus insupportables les conséquences de notre attitude infantile. Nos désirs d’adultes ont maintenant des exigences de croissance et on ne se satisfait plus de cette insouciance. Mais on croit, là où se trouve le Cancer, que si l’on ambitionne de changer par nous-mêmes les choses, cela va être pénible. On croit que cela va nous imposer une rigueur contre-nature pour avancer. Alors l’entreprise du changement nous semble au dessus de nos forces. On laisse tomber et on finit par se laisser engluer dans un état infantile qui nous déborde, nous limite et ne nous rend plus heureux.

A fonctionner comme un bébé qui se laisse nourrir par la vie, on finit par se sentir aussi limité et peu développé que lui. Ce que nous obtenons ne colle plus du tout avec nos envies d’adulte, ni nos désirs de construire quelque chose qui prenne une autre dimension.

6 – Ce que le processus crée.

Là où se trouve le Cancer, on finit par comprendre que le processus de la vie ne permet pas que se manifeste ce que l’on n’a pas ambitionné d’exister. On comprend qu’il est important de mettre en place nos ambitions d’adulte. Là où se trouve le Cancer, on avait rejeté toute ambition de croissance vers un état plus élevé avec la croyance que cette croissance exigerait de nous rigueur et efforts. On comprend que l’on s’est égaré. On découvre alors, petit à petit, que notre sentiment d’être englué ne tenait pas à un dysfonctionnement ou à une érosion de notre capital jeunesse ou chance, mais à une limite que l’on s’était mise tout seul et que l’on n’envisageait pas de pouvoir dépasser sans peine et sans lourdeur.

Là où se trouve le Cancer, on finit par comprendre que nous pouvons avoir des ambitions et désirer croître. On commence à formuler nos désirs de croissance. A partir du moment où ce blocage saute dans nos esprits, que l’on pose nos ambitions et que l’on y croit sans plus projeter la peur des efforts et des dépassements, on se rend compte qu’il existe des solutions naturelles, que les actions peuvent être menées dans la joie et la douceur. On découvre que l’on peut placer sa confiance en la vie, en la Terre, nos amis, notre entourage, pour nourrir et accompagner notre croissance vers notre état d’adulte.

Le Cancer vient de réaliser le processus de CONFIANCE dans le SOUTIEN de la VIE.

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Le Cancer — 91 commentaires

  1. Bonsoir,

    C’est avec un réel plaisir que je lis chacun de vos écrits.
    Si vous voulez bien calculer la place du cancer dans mon thème, voici mes infos : Je suis née le 5 novembre 1963 à 1 heure 20 du matin à Saint Pourçain sur Sioule (03).
    Je vous en remercie par avance

  2. J’ai découvert votre site il y a peu de temps et je trouve vos analyses très fines et très saines… Je suis épatée !
    Si vous avez le temps pour le calcul de la place du cancer dans mon thème : je suis née le 5 janvier 1958 à Tulle ( limousin) à 6h00 du matin . Merciiii.!!

  3. Bonsoir,
    Si je comprend bien : si je ne fais rien la vie ne va pas me pondre une solution. Mais en me voyant agir, elle apporte son soutien dans mon action.? C’est difficile de se débarrasser de ce sentiment incroyable que la vie nous aime et nous soutient.. et en même temps dès que ça va mal, il y a une sorte de victimisation, qu’on es abandonné, pas aidé ; alors puisque les éléments sont contre nous on peut rien faire.
    Merci en tout cas de vos articles qui montrent une finesse d’analyse de toutes ces énergies.

    • Mais pourquoi voulez-vous vous débarrasser du sentiment que la vie vous aide et vous soutien. C’est le plus beau des sentiment. Et si vous le vivez en conscience et dans la joie vous vous situez à la fin du processus, vous êtes complètement dans la confiance. Quand cela va mal, c’est que vous avez décroché de ce sentiment ou que vous attendez que la vie choisisse à votre place. Gardez la confiance et choisissez votre expérience.

  4. Rebonjour !

    Merci pour votre réponse rapide !

    La dernière phrase me parle beaucoup : confiance soutien et vie !
    Ce qui est encore flou c’est la place dans la société, quelle place prendre avec un MX en Cancer ? Avec un soleil carré saturne et ascendant opposé saturne et ce même saturne en M6 que j’ai lu aussi… c’est agréable de pouvoir lire ce qu il se passe dans notre thème mais la confiance manque et la place reste flou…
    M’enfin merci pour l’éclairage

    Accordez vous autant d’importance à la lune qu au soleil ? Je trouve toujours frustrant quand j entend dire que la lune est moins imoortante chez les hommes quel betise !
    J ai aussi lu votre article de la lune en Scorpion que j ai conjonction à Pluton le tout en M3, la confiance, les souvenirs, les traumas qui entravent l inutition, pleins de petites choses à dénouer

  5. Bonjour,
    Je suis ascendant Cancer mais j’ai toujours eu du mal a saisir ce signe tant je m’en sens très éloigné… à la différence du signe de mon Soleil, le Sagittaire, dont les caractéristiques résonnent en moi comme des évidences. Par ailleurs, mon entourage me perçoit et me décrit comme enthousiaste, optimiste, ouverte sur le monde, extravertie, (trop) idéaliste, souvent excessive… et en plus j’adore voyager et rencontrer plein de monde, et une vie tranquille au foyer avec des enfants me fait horreur !
    Est-il possible que la forte valorisation du Sagittaire (5 planètes : Soleil, Uranus, Jupiter, Mercure et Neptune) efface ou inhibe mon ascendant cancer ?

    • Bonjour Célia,
      Oui, ce que vous dites est une évidence. La force du Sagittaire chez vous réduit l’impact du Cancer dans l’ascendant, d’autant pluis s’il n’ya pas d’astre ou peu d’astre dedans. Ceci dit, c’est votre ascendant et c’est par cette énergie que votre présence au monde se manifeste. Le côté enthousiaste n’est pas que Sagittaire, le Sagittaire est une énergie de quête qui est parfois obstinée et peu chaleureuse ni ouverte aux autres. Vous manifestez dans vos commentaires plus de chaleur humaine et de capacité de vous relier qui font penser au Cancer, entre autre.

  6. Bon moi je suis toujours dans l’exploration de cette maison 9, car mon Soleil a beau y tomber en lion accompagné de mercure, la maison démarre en Cancer…

    L’attraction des voyages a toujours et très tôt été présente, et l’amour des autres cultures, de l’étranger n’en parlons pas. MAIS, ah oui il y a un mais, cet élan a souvent été freiné et par l’influence des autres (ma mère surtout), et par mes propres peurs des conséquences, ou en tout cas mon manque d’action vis à vis de cet élan… Pensant que si cela doit être la vie me l’amènerai sur un plateau d’argent !
    J’ai tout de même, fais beaucoup de déplacement et j’ai trouvé une nourriture satisfaisante déjà en france et europe. Mais enfin, il y a profondément en moi, l’envie de connaitre, de se rapprocher des origines de l’homme,les peuples autochtones et la vie sauvage, la forêt. L’influence du Cancer, qui me rend sensible à l’essence des choses,au passé, aux origines me pousse à chercher cette connaissance qui s’étend assez largement au monde, à l’humain, et ses cultures. Mais surtout à ses origines. Une grande quête alors ! Je ne me lasse pas d’explorer tout cela, je commence à comprendre nombre de choses. Merci pour ce partage important sur l’astrologie, qui l’éclaire d’un angle nouveau.

  7. bonjour Tristan
    je suis Cancer ( maison 7) asc sagittaire et j’ai trouvé très pertinent votre processus et bien ajusté à mon chemin de vie relationnel ; j’ai lu trop vite peut être mais le Cancer c’est aussi la vision creatrice et imaginative de la Lune indissociable du Cancer …c’est donc aller des vessies que l’on prend pour des lanternes et à la stérilité de l’action qui en découle à la Vision féconde créatrice une fois que le processus est accompli et dans la maison dans laquelle on a le Cancer

  8. Intéressant, je regarde ce signe car il est à la cuspide de ma X, laquelle contient le lion intercepté et se termine en vierge. Pas évident à comprendre, le jeu des 3 signes dans une même maison…

    • Allez voir les deux textes sur les Noeuds lunaires qui vous concernent, vous verrez, vous vous retrouverez.
      Noeud Nord en Cancer, Noeud Sud en Capricorne
      Noeud Nord en maisons XII, Noeud Sud en maison VI.

  9. Bonsoir, mes maisons 5 et 6 sont en cancer (la 6 débute en 25 du Cancer)…et je dois dire que votre analyse dit beaucoup sur ce qui se passe dans ces secteurs de ma vie. C’est vraiment bien vu, et m’éclaire beaucoup..j’imagine qu’il faut aussi regarder où se trouve la lune, comme maitre du Cancer pour avoir d’autres informations. Pour ma part elle est en poisson.
    merci beaucoup. Cordialement.

  10. Je vous cite :  » Là où on a le Cancer, on a l’impression de vieillir sans grandir. La facilité des débuts s’émousse avec le temps, la spontanéité perd de ses effets, et cette perte d’efficacité n’est pas remplacée par un changement apportant d’autres satisfactions. On a juste le sentiment de perdre fraicheur et jeunesse et on finit par vivre sur des souvenirs d’une vie agréable qui le devient de moins en moins à mesure qu’on grandit »

    Et je me dis : Quelle bienveillance !

    Vous l’aurez compris, c’est ironique.

    Je ne suis ni astrologue ni passionnée par cela. Je tombe par hasard sur votre site car je cherchais des infos sur la dernière pleine lune. Pour m’amuser je suis allée voir ce que vous racontiez sur le signe du Cancer (puisque c’est le mien) et je dois dire que j’ai trouvé très désagréable votre façon de le dépeindre. C’est d’un sinistre ! À un point que ça en devient presque comique…

    N’oubliez pas de ne pas trop vous prendre au sérieux quand même. Hein ?

      • Ah bon je pensais que vous parliez du signe du Cancer. Pourriez vous donc m’expliquer la nuance avec « signe applicable aux maisons » ?
        En effet à la fin vous êtes un peu plus optimiste. Heureusement sinon il y avait vraiment de quoi se …
        Bref, en tout cas je suis Cancer et je ne me reconnais pas dans l’océan d’impasses que vous décrivez et (je me répète) je trouve votre lecture très négative. Désolée si mon message précédent était un peu … énervé 🙂

        • Ces textes évoquent les signes dans leurs aspects doubles de croyances et de révélations du processus. Chaque signe comme chaque energie présente une dualité. Ceci est inhérent au principe de l’incarnation. En signe Solaire on peut vivre plus ou moins chacune des phases du processus. accentué phases

  11. Cancer depuis ma naissance Non sans blague !!!!(16 juillet 1950 )je n’ai toujours pas trouver le chemin de la délivrance de mes angoisses qui me laissent ce gout amère dans la stagnation , cette impression inconfortable de répéter toujours les mêmes erreurs !!
    C’est quand même RASSURANT de lire votre article, et de se redonner du courage …
    avance Joël

  12. Bonjour !
    Très agréable de tomber sur ce site qui approche l’astrologie avec cette spontanéité, dans un ressenti qui semble même assez personnel ! Je suis cancer, et novice mais fasciné par l’astrologie, quoi je n’ai jamais creusé au dela de mes ressentis spontanés et les quelques discussions desquelles j’avais retirés quelques fondements ayant servis de base. Je trouve votre point de vue touchant de vérité, et le moment auquel je tombe sur cette description étrangement propice à ma compréhension de celui ci.
    La confiance, est si dure à accorder en profondeur, dans cette facilité apparente, les complexités ne font que s’accumuler pour tout le reste, je perd un peu pied par fois, un peu l’envie aussi, comment toucher les choses en leur essence ? pour les voir et les reconnaitre, pour les aimer peut être, et leur accorder avec simplicité tout le plaisir de la confiance?…
    Des questions que ça m’évoque. Je n’attend pas particulièrement de réponse, merci de me redonner du grain a moudre, de décrire avec authenticité ce que vous évoque ces cercles d’énergies avec lesquels nous évoluons.

  13. J’ai beaucoup ri…
    Ce qui est amusant c’est de découvrir au fil de la lecture que « oui » c’est tout à fait cela le processus. Mais aussi, que lorsqu’on le connait déjà, on ne sait que trop pertinemment l’impossibilité de le modifier. Car la vie est belle et bien cyclique. Et comme on ne peut aller plus vite que la musique, il est préférable d’apprendre à en apprécier la symphonie.
    Mes amitiés

  14. Description très juste ! J’y ai mon MC et il est vrai que j’avais tendance à me laisser porter par le courant à propos de mon accomplissement personnel.

    Ayant dans mon thème l’axe capricorne/cancer dominant (à cause des nombreuses oppositions), j’ai l’impression que je dois faire une sorte de chassé-croisé en donnant plus de fraicheur et de spontanéité sur certains points et faire preuve de plus de maturité et de responsabilités sur d’autres.

  15. Bonjour Tristan,
    Je découvre votre site grâce à mademoiselle bien être et suis ravie de voir qu’il y a un tirage au sort pour le thème du cancer. Ma vie a été chaotique et vraiment pour un cancer ce n’est absolument pas rassurant. J’espère avoir le plaisir de comprendre à travers mon thème. Je suis née le 7 juillet 1968 sur l’île de Madagascar.
    Bon dimanche!
    Fabienne

  16. Bonjour,
    Je suis une native du 20 Juillet 1966, aussi souhaiterais-je une étude gratuite pour connaître mes perspectives d’avenir ensoleillé!

    merci d’avance,

    Christine.

  17. Bonjour,

    je suis née le 18/04/72 à 12h à sainte maure de touraine (37)…et j’aimerai bien en savoir plus sur le positionnement du cancer dans mon thème…est-ce possible que vous m’en dressiez quelques lignes ? Je crois que j’ai la lune et que c’est la maison XII…je rencontre beaucoup de cancers en ce moment, et j’ai forcément quelque chose à en comprendre pour évoluer. merci d’avance

  18. Bonsoir Tristan, je suis cancer du 17 juillet et vis des événements familiales pénibles. Je désire savoir comment aider à ma fille de se retrouver avec son petit garçon et à ma tante 91 ans de ne pas souffrir suite à sa fracture hanche et fémur. Je revis tellement nos heureux moments et souhaite en avoir d’autres à participer dans la joue et bonheur! Je rêve et imagine plus de douceur …. Merci pour vos lignes. Josette

  19. Bonjour Tristan, c’est toujours avec beaucoup de bonheur que j’accueille vos newsletter.
    Ce mois de juillet est mon mois de naissance aussi je souhaite participer à votre tirage au sort.
    Cette année écoulée, ma vie en plein mouvement m’a poussé à aller au bout de moi même, et de grandes décisions professionnelles doivent être prises ces prochains jours. Ce thème serait sans aucun doute bienvenue!

    Merci pour vos articles

  20. Bonjour Tristan,

    J’espère que vous pourrez m’aider à trouver ma voie professionelle en regardant mon thème car pour l’instant mon métier c’est d’être maman mais mes enfants grandissent….
    Je suis née le 25 juin 1973 à 12h50 à Liège en Belgique.
    Je vous souhaite le meilleur,
    Sylviane

  21. BOnsoir à tous
    je viens de voir l’interprétation du signe alors que je suit tes articles depuis quelque temps maintenant et je te remercie car en se moment je suis en plein grandissement…ça s’entend…et j’ai rigolé en te lisant car tu as éclairé un état que je comprenais pas vraiment c’est bientot mon anniversaire je veux bien jouer 02/07/1967

  22. Description intéressante qui touche sans doute beaucoup de natifs du signe pourtant j’ai beaucoup de mal à m’y reconnaitre. J’ai peut-être transcendé toutes ces croyances avec efficacité grâce à la présence des signes de feu dans mon thème (ascendant lion, mars en lion, lune en bélier) qui font de moi un cancer actif et réactif avec une imagination débordante et une puissante volonté qui me permet d’atteindre mes objectifs et de tracer ma propre route. (Au passage, merci Tristan pour vos publications régulières qui m’aident à comprendre les astres de manière claire, simple et agréable). 😉

  23. je me suis dit que j’allais venir relire ce texte parce qu’hier j’ai eu une cancer pur jus, mais alors pur jus et j’ai tout de suite tilté avec ton article et ce que cela m’avait apporté, je lui ai dit que je lui ferais parvenir
    j’ai bien fait de le relire, je me suis vu écrire à quelqu’un (du signe du capricorne qui a bien du se demander ce que j’entendais par là) qu’il fallait que je grandisse en 2015 ( et pourtant je promets que j’ai l’impression de m’y employer mais on a des réflexes bien ancrées)

  24. Etant Sagittaire ascendant Lion, ce fut pour moi aussi un processus difficile à comprendre mais je l’ai vu à l’oeuvre dans mon entourage, mon petit frère étant natif du signe. Je viens de découvrir que mon père aujourd’hui disparu était probablement ascendant cancer (cela a dû oeuvrer dans la première partie de sa vie surtout?) mais il l’avait bien caché car se manifestait tel qu’il paraissait à mes yeux surtout le côté soleil en scorpion…
    Bref vous m’aidez beaucoup car j’ai à peu près la même répartition des maisons que vous dans mon thème, c’est bien pratique 🙂 Donc cancer en XII, par contre j’ai également Saturne positionné à la fin de XII à 3 ° de l’ascendant qui est en lion, je ne sais pas comment l’interpréter?

  25. je me reconnaitrais avant ,j’ai dû aller vers mon ascendant gémeaux ,à 60 ans il serait temps . Avec un signe d’eau et un signe d’air je m’envole le plus dur étant de m’ancrer. C’est ainsi que je découvre une dimension ou l’univers me semble plus « racoleur » que le cocon dans lequel je me complaisais .Celà demande des efforts mais la vie ne me donne pas d’autre choix que d’avancer

  26. Bonjour Tristan,

    J’ai au moins le soleil et mars en Cancer.

    Voilà un éclairage sur le chemin cancérien pour moi inédit et qui colle malheureusement très bien à un enlisement personnel assez « incroyable » et à un sentiment d’impuissance à l’idée d’entreprendre toute action qu’on sait pourtant bénéfique…

    J’ai découvert votre site en me demandant s’il existait déjà des enquêtes/sondages en matière d’astrologie, type d’investigation qu’il me plairait de mener et de diffuser un jour…

    Bonne continuation à vous,
    Alexandra

  27. oh là là….. que dire du Cancer placé chez moi en Maison VII… habité par Saturne et le Noeud Nord…
    chaque approche citée ci-dessus m’interpelle……..
    merci Tristan pour tes présences toujours si pertinentes au fil du temps

  28. Bonjour,

    J’ai moi aussi le cancer en maison XII, de plus ascendant cancer.

    Je me reconnais dans le fait de laisser les choses se résoudre d’elles mêmes ce qui m’a amené à un certain immobilisme, et surtout à un manque de conscience de « la gravité » de certains éléments que je n’ai pas pris en considération, et qui ont des conséquences aujourd’hui ; je pense que le cancer a un grand manque de maturité émotionnelle (mais peut être qu’il ne s’agit que de moi – à confirmer par d’autres éventuellement -).

    En maison XII cela n’aide pas à la mise en lumière,le cancer en XII ne comprend rien à ce qui lui arrive (mon vécu), mais en même temps, quand la conscience et la maturité s’ouvrent, il y a une réelle profondeur dans ce signe ; après des moments difficiles, quand les émotions se purifient, je pense qu’il y a un « accès » à des réalités autres,qu’en fait, mais seulement après dégagements des émotions bloquantes, le laisser faire apporte les solutions, et là, ce n’est plus de l’immobilisme, mais une vraie confiance en la vie et au fait que tout se résout naturellement.

    C’est en tout cas ce que j’en retire de mes 60 ans de vie.

    Cordialement

    • Ce que vous décrivez dans l’accès à une autre forme de conscience n’est pas lié au Cancer. Nous pouvons tous accéder à une forme de transcendance. Nos signes nous proposent des chemins différents pour aller au même endroit. Merci pour votre beau et sincère témoignage.

  29. Oh Tristan, je te trouve bien dur avec ce pauvre signe du cancer même s’il y a une part de vérité dans ton interprétation.
    J’ai vécu avec le signe du cancer dans ma famille (mère, fille, nièce) et c’est aussi mon ascendant.
    Le refuge dans lequel peut se réfugier le signe vient de sa grande vulnérabilité, enfantine , il est vrai, mais intuitive et télépathe parfois.
    le besoin de fusion se retrouve dans d’autres signes d’eau en particulier chez le poisson même si cela s’exprime autrement.
    L’imagination, la fraîcheur et la spontanéité du signe sont de grandes qualités, qui doivent être travaillées sans doute pour une meilleure conscience de soi et de l’autre.
    Allez vive les cancers , leur croissance est lente mais leur maturité est plus importante qu’il n’y paraît! Le vert paradis des amours enfantines est peut être le paradis tout court.

      • merci pour ta réponse, ça m’oblige à rentrer mieux dans ton texte et merci encore pour ton site, l’esprit avec lequel tu travailles et les échanges

  30. Il est parfois dur de lire la vérité ! et pourtant ….je me retrouve complètement dans cette description du cancer et je le vis en ce moment…j’attends que le vie m’apporte une solution sans vraiment m’impliquer et m’engager …je reste confiante mais passive. J’accepte de vivre avec moins et d’etre du coup face à des problématiques d’argent …car faire un pas vers mon etre adulte et désirant me parait une montagne…c’est profondément un effort de prendre sa place d’adulte….
    j’entends la conseil de poser ses intentions et ambitions par écrit ..cela va aider.
    je rajouterai aussi au cancer une très belle sensibilité et imagination que je découvre de plus en plus chez moi et qui me nourrit et qui permet de poser des actes créatifs sans attendre de l’extérieur !
    Merci Tristan.

  31. Bonjour, j’apprécie beaucoup votre vision du signe du cancer et j’aimerais beaucoup savoir mon thème!
    Je suis née le 3 juillet 1997 a 17h20.
    Je vous remercie !

  32. Bonjour,
    Très originale la manière de présenter ce signe. J’ai apprécié cette façon imagée, métaphorique.. D’où ma curiosité de lire plus sur mon thème, si possible.
    Je suis bien évidement Cancer 🙂
    Date :15/07/1983
    Heure : ça doit être entre 7h-8h du matin (je ne sais pas exactement).
    Lieu: Tunis

    Bonne approche
    Bonne continuation

    Merci
    Petits pas

  33. Bonjour,
    Je serais ravie de recevoir mon thème si c’est possible.

    Je suis née le 12 juillet 1961 à Creil (Oise) à 0 h 10 du matin.
    Je crois être ascendant bélier. Mélange d’eau et de feu, c’est bien compliqué pour moi.

    Merci
    Domi

  34. bonsoir, site très intéressant que je découvre. Ma première lecture porte sur le signe du cancer qui est mon signe de naissance. Je me retrouve dans quelques aspects mais pas vraiment du haut de mes 30 ans ou la vie m’a fait beaucoup avancer et évoluer… je trouve honnêtement vos dire assez tristes et pessimistes…
    A se dire que ce signe est lojn d’être un cadeau…
    On ne me l’avais jamais proposé ainsi…

    Néanmoins votre phrase final me parle : »Le Cancer vient de réaliser le processus de CONFIANCE dans le SOUTIEN de la VIE. »

    Belle soirée à vous…

    • Bonjour Talapaka,
      Merci de votre commentaire. Ce que j’écris sur les signes n’est pas nécessairement ce qu’une personne ayant le Soleil dans le signe vivra toute sa vie. Dans tous les signes il y a un processus en action. Le fait que vous soyez Cancer de naissance ne dit pas quelle phase du processus vous vivez le plus ou le mieux ou le plus souvent. Cela reste votre expérience de vie unique. Je relirais ce texte pour voir s’il n’y a pas une surdose de pessimisme en tout cas :-). Merci de votre commentaire

      • Bonjour, merci de votre réponse, je comprends mieux ainsi,
        belle journée a vous et bravo pour le site très enrichissant et explicatif a souhaite 🙂

        Talapaka

    • oui je rejoins complétement talapaka, j’étais assez…heu…comment… comme ça 🙁 en lisant mon signe. Je me reconnais aussi dans certain aspect, mais c’était un peu poussé à l’extrême pour moi… Mais le mot de la fin correspond bien à mon évolution aussi. Merci

  35. Bonjour,

    vos écrits sont loquaces et pour ainsi dire intéressants. Pourtant je ne comprends pas beaucoup de choses en ce qui me concerne, et plus particulièrement sur mon noeud nord en cancer qui se trouve en maison 2. Est-ce pour ça qu’à 30 ANS passés, je n’ai ni enfants, ni maison propre, ni possessions ?
    Merci

    • Bonjour Hélène,
      On pourrait le dire, mais ce serait un peu présomptueux. 30 ans, ce n’est pas très âgé pour tirer un bilan de sa vie ;-). Détendez-vous. Votre chemin de vie vous y invite (NS en Capricorne). Je vais bientôt écrire sur ces noeuds lunaires. Peut-être que cela vous aidera. Sinon une consultation pourra aussi vous aider. En tout cas, détendez-vous et ne mettez pas de but trop forts. Cela ne peut que vous crisper et vous éloigner de vous.

  36. Bonjour,

    Votre site est vraiment super, j’ai fouillé pas mal de contenus web sur l’astrologie, et à chaque fois, quelque chose me dérangeait dans les explications, elles me semblaient trop tranchées, voire absurdes. Je voulais vraiment qu’on m’explique le fond des choses, en terme d’énergies, au lieu de me dire par exemple : Vénus en gémeaux = inconstance. Et ce que je lis sur votre site n’a rien à voir ! C’est exactement ce que je cherchais, merci beaucoup pour ce contenu.
    J’ai juste une question, un peu bête : comment déterminer dans quel domaine (maison) est active l’énergie d’un signe astrologique ? Au départ, je me disais qu’il faut prendre la cupside d’une maison et voir dans quel signe elle est placée : par exemple, cupside de la maison 3 en poissons, donc mon énergie « poissons » correspond au domaine de la maison 3.
    Mais j’ai remarqué qu’aucune cupside ne commence en cancer dans mon thème alors que deux commencent dans les gémeaux. Est-ce que cela veut tout simplement dire que l’énergie du cancer n’influence aucun domaine de ma vie ?

    Merci.

    • C’est une excellente question Mina.
      Non cela ne signifie pas qu’aucune énergie Cancer n’existe dans votre thème, mais cela signifie que le Cancer et le Capricorne sont des énergies que vous reliez moins nettement à une expéreince de votre vie que d’autres.
      Une maison est le plus marquée par l’énergie du signe qui se trouve sur la cuspide, mais l’expérience que l’on vit dans cette maison se poursuit dans le processus du signe suivant.
      Un exemple que je connais bien et vit souvent est le mien. J’ai la maison IV dans la Balance et dans le Scorpion. J’ai besoin d’harmonie et d’équilibre dans mon foyer et je suis capable de faire beaucoup de concessions pour que tout le monde soit bien… (trés balance). En même temps j’ai beaucoup de difficulté à accepté les changement, perte dépossession dans mon foyer. Pour moi, faire des travaux, déménager est extrêmement pénible et difficile. J’ai l’impression, quand mon foyer est perturbé, qu’on m’arrache un bras. Ca c’est l’énergie du Scorpion qui se poursuit dans cette maison. J’ai du mal à accepter les transformations de mon foyer. Ce n’est pas l’énergie principale, sinon cela aurait signifié que je suis sans cesse bousculé par une destruction reconstruction de mon foyer (cela m’est arrivé souvent mais pas au point d’en être la caractéristique principale), mais c’est la suite logique de mon expérience dans cette maison. Un trop fort besoin d’équilibre qui rend difficile l’acceptation des changements et transformations.
      Les signes se suivent avec une logique parfaite. Cherchez la logique qui enchaine le Gémeaux au Cancer, le Sagittaire au Capricorne, et vous trouverez ce qui caractérise votre expérience de vie (Maison) où ces signes s’enchaînent.

  37. Bonjour,
    A la lecture de vos écrits j’ai été particulièrement touchée par le thème de la Balance. En effet, je suis une Gémeaux ascendant Balance avec la lune en Balance, Mars en Gémeaux, Mercure et Vénus en Cancer et Saturne en Balance. Je ressens avec l’âge davantage d’intensité et de profondeur dans ce que je vis mais aussi beaucoup plus de confusion et d’altération quand je me trouve entourée, en société même si j’éprouve le besoin d’être entourée, c’est même vitale. Je suis cependant plus à l’aise dans mon cercle familial qu’au travail où le sentiment qui me gagne devient celui qui m’oblige à m’effacer quand je me sens menacée… Permettez-moi de vous témoigner ma difficulté dans cette période charnière de ma vie, je vais sur mes 31 ans et ce malaise en moi grandit tandis que j’essaie de le compendre pour pouvoir trouver mon équilibre et ceci sans ressentir cette menace. J’aurais besoin de vos conseils et je pense que comprendre ma lune noire en Scorpion et en maison 1 pourrait m’y aider. Merci

    • Bonjour Céline,
      Merci de votre témoignage. Je serais ravi de vous aider. L’état de menace que vous pouvait ressentir pourrait venir de la Lune noire en Scorpion dans votre maison I. Pourquoi pas. Astrologiquement on pourrait dire que votre personnalité (Maison I) est affectée par un manque de discernement, par un manque de visibilité et de clarté (Lune Noire) sur ce qui vous agresse et votre peur d’être agressée (Scorpion). Cela donne un peu le sentiment d’une menace fantôme.
      Lisez le processus du Scorpion. Je pense que cela vous aidera. Et si avez besoin d’un accompagnement, vous pouvez me contacter pour prendre rendez-vous. A bientôt.

  38. Moi c’est le contraire, j’ai la maison X en cancer. La cuspide est opposée à Jupiter en IV en capricorne. Si je comprends bien la notion de processus du cancer, cela veut-il dire que je n’ai pas d’ambition professionnelle, que je me limite dans ce domaine par peur que cela me demande trop d’effort alors que je pourrais juste réussir en me laissant porter par la vie?

    • Bonjour Maryline, oui c’est pas mal vu. Mais c’est un peu caricatural. Il n’est pas juste de dire que vous n’avez pas d’ambition professionnelle. Ceci correspond à une phase du processus du Cancer, pas à son aboutissement. Vous pourriez dire, ma place dans la vie, mon statut, mon positionnement professionnel est celui d’une personne qui exprime sa confiance dans la vie, sa spontanéité et qui est reconnue pour une certaine forme de douceur dans sa manière de se positionner. Cultivez vos atouts sans vous jugez.
      Cocteau disait : « Ce qu’on te reproche, cultive-le, c’est toi! »
      Merci de votre témoignage et a bientôt.

  39. Waouh ! je suis très bouleversée de ce que je viens de lire….c’est tellement ce que j’ai vécu et que je vis encore car je commence à comprendre qu’il n’y a pas de difficultés venant de l’extérieur mais simplement un tas de peurs intérieures que petit à petit je dépoussière pour y découvrir quelque chose de simple. Je sors d’un long tunnel de 2ans ou la noirceur de ma colère (peines et peurs) a fini par s’estomper et je retrouve la lumière depuis peu.
    Ma lune est en cancer dans la maison IV et en face dans la maison X il y a une grosse planète qui s’appelle saturne. On m’ a dit bcp de choses à ce sujet, qui m’ont causé plus de douleurs que d’envie d’avancer. Je ne connais pas grand choses à l’astrologie mais ce que tu écris est tellement compréhensible et « non violent ». Merci. Vraiment très heureuse de te lire.

    • Merci Alice,
      Oui on parle souvent d’une manière violente et inapproprié des gens en astrologie. Cela vient pour moi d’un manque de compassion et d’une forme de jugement qui sont peu utiles pour l’accompagnement.
      Saturne en x vous demande de devenir intègre et responsable dans votre positionnement professionnel. Ce n’est pas une calamité, c’est un défi passionnant !
      A bientôt
      Tristan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*