La maison XI

Traditionnellement la maison XI représente les amis, les relations amicales, les projets collectifs, et les soutiens que l'on peut trouver dans la vie.

La maison XI est une maison qui nous parle des relations que l'on vit sur un plan impersonnel. Ce qu'on entend par "impersonnel" signifie que dans l'expérience de la maison XI, on ne met pas en avant une part très personnelle de soi, mais on met plutôt en avant sa participation à la collectivité, au social, aux associations, à l'humanitaire, aux projets que l'on porte avec un certain détachement personnel parce qu'on pense qu'ils doivent exister et se concrétiser pour le bien commun. De manière plus triviale, cela peut être aussi notre participation active dans des réseaux d'amis dans lesquels on a accepte de laisser une partie de notre individualité au placard pour vivre l'expérience collective.

Il est important de comprendre que la maison XI porte en elle ces deux facettes:
- les expériences humanistes d'abnégation de soi, d'amour universel, d'amour inconditionnel dans lesquels on renonce à son égo et à la revendication d'une reconnaissance personnelle pour engager son être dans l'intérêt collectif.
- les expériences de groupes, les réseaux d'amis, les clubs, les associations, confréries... dans lesquels on trouve un soutien, une convivialité, une acceptation et une adhésion.

Les deux peuvent se mêler d'ailleurs. On peut se consacrer à une cause commune dans un club ou une association dans laquelle on intervient comme bénévole et trouver dans cette structure matière à développer un réseau d'amis et de soutien.

On décrit souvent la maison XI comme la maison de l'amour avec un grand "A", de l'amour universel, de l'amour inconditionnel, de l'amour désintéressé. C'est exact. Lorsque l'expérience de la maison XI est vécue dans ses valeurs les plus élevées, elle incline l'individu à faire abstraction de lui-même, de son égo, des besoins de revendication personnelle (qui sont plutôt les besoins de la maison V, la maison opposée à la XI) pour vivre une expérience dans laquelle le but collectif prime sur le but individuel. Dans ce sens, la maison XI est celle de l'Amour avec un grand "À" parce qu'elle est le lieu d'expérience de vie impersonnelle dans lesquelles on sait faire abstraction de ces désirs au profit du besoin collectif.

La maison XI nous parle des relations que l'on vit sur un plan impersonnel comme celles des réseaux d'amis. En ce sens elle est appelée "maison des amis". Les amis de la maison XI ne sont pas comme "notre meilleur ami" avec lequel on a une relation presque fraternelle. Ici il faut comprendre le mot "amis", comme "relations amicales", comme le type de relation que l'on peut établir avec un réseau, un groupe de personnes auquel on appartient, avec lequel on participe à des activités (vacances, soirées, manifestation sportives, groupe culturel, choral, confréries...) et dans lequel on joue le rôle d'un élément parmi les autres.

Les amis que l'on cultive sur Facebook illustrent jusqu'à la caricature le principe d'amitié et de réseau d'amis de la maison XI. Nous n'avons pas forcément (voir pas du tout) une relation très personnelle avec chacun d'eux, mais on est en relation avec chacun d'eux, on est prêt dans une certaine mesure à participer à des événements  qui nous lient à ce groupe, à recevoir des infos, à en communiquer, à être relié. On se sent soutenu et par cette communauté que l'on suit et qui nous suit.

Ainsi la maison XI peut signifier les grandes causes humanitaires auxquelles on consacre une partie de sa vie, mais aussi, les réseaux de toute sorte dans lesquels on est présent. Le principe commun au deux étant la notion de "relation impersonnelle". Le côté impersonnel des causes humanitaires est lié à la nature généreuse de notre investissement, tandis que le côté impersonnel de nos réseaux d'amis, club... est plus lié à la nature relationnel que l'on développe dans les groupes

Les relations de groupes développent des relations impersonnelles. Il n'est pas attendu dans un groupe que l'on s'investisse avec des considérations trop personnelles. Cela déstabiliserait les codes du groupe. Nous avons tous en mémoire une histoire de pétage de plomb avec quelqu'un qui, tout d'un coup déballe son vécu personnel là où on ne l'attendait pas. Cela jète un froid. Le niveau de la relation de groupe refuse de laisser entrer une intimité trop forte dans la relation. Le groupe apporte la convivialité et la protection agréable du collectif mais n'a pas d'espace pour qu'un individu s'y épanche trop.

Les groupes, les réseaux, les clubs, les associations... ne sont pas faits pour gérer les états d'âme individuels les plus profonds. Au contraire, ils ont tendance à lisser, étouffer, masquer les expressions trop individuelles. Le film "les petits mouchoirs" illustre cette expérience de réseau d'amis dans lequel chacun utilise le collectif à titre personnel sans réellement s'intéresser à l'individu, jusqu'à en ignorer la souffrance. Ce film montre la part d'ombre de la maison XI. En positif la maison XI nous aide à transcender notre individualité, en négatif elle nous rend dépendant de l'appartenance au groupe au point d'en oublier les valeurs du coeur, de l'amour, de la sensibilité devant l'individu.

La maison XI est aussi la maison des projets car les projets, pour exister ont besoin d'un soutien communautaire. Pour développer de grands projets ont a besoin de soutien de toute part. Aucun projet d'envergure ne peut se développer sans le soutien de la communauté. Si on est trop centré sur soi, trop exigeant sur la qualité de nos relations, si on n'attend de la vie trop de gratifications ou de reconnaissances personnelles, si on n'attend trop d'un projet qu'il nous glorifie, on n'arrivera pas à fédérer autour de soi le réseau d'amis, de connaissances, la communauté prête à soutenir nos projets et on ne saura pas développer de grands projets. En revanche, une personnalité moins égo centrée pourra plus facilement développer des projets et obtenir un soutien populaire, des financements, des soutiens communautaires...

La maison XI est aussi la maison qui traite de la popularité d'un individu. Notre popularité est liée directement à la manière dont on s'investi dans la communauté humaine. Si, lorsque l'on aborde un groupe, une communauté, on éprouve un besoin de se mettre en avant, d'être gratifié, d'être reconnu, d'être distingué et mis en avant, on finit par agacer et on se fait rejeter par les autres. Notre popularité sera alors assez faible.
Si au contraire, on a une tendance à écouter les autres, à être bon public, à ne pas réagir trop brusquement à tout ce qui nous déplait ou dérange, à aimer être au milieu des autres, à ne pas se faire remarquer, à apporter ce qui convient le mieux à tout le monde au bon moment avec sa bonne humeur, son bon humour... alors on sera admis facilement au sein des réseaux et des groupes. Une telle personne sera populaire, elle aura plein d'amis, sera invitée partout facilement.

La maison XI est donc la maison qui contient l'expérience de notre identité publique. Elle ne montre plus ce que notre créativité et nos talents pourraient développer, mais ceux que nous sommes prêts à vivre en communauté, en don de soi ou en simple partage amical. Elle est la dernière maison avant l'heure du bilan, la dernière grande expérience d'une vie humaine accomplie avant de faire le bilan de son expérience en apprenant à se regarder soi-même dans la maison XII.

La maison XI dans les signes du zodiaque

    Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

    Commentaire

    La maison XI — 26 commentaires

    1. Bonjour, c’est toujours passionnant et super riche toutes ces explications (maisons, signes, nœuds lunaires…)! Sur la maison XI, je bloque complètement sur le sens à donner à un Soleil qui y côtoie un Pluton et un Nœud Sud (et ds le signe de la Vierge). Tout ces éléments me semblent en contradiction les uns avec les autres. Et c’est vrai que je constate que dans ma vie, cet équilibre décrit ici pour la maison XI n’est pas simple à trouver, n’est pas fluide du tout, malgré l’envie sincère je crois. Une déroute précisément ces temps-ci d’ailleurs, alors que le Nœud Nord est en Vierge je crois. Peut-être plus précisément ces temps-ci d’ailleurs, Peut-être un peu trop précis comme question, mais je tente quand même.

    2. Très interessant cette description Tristan 🙂 Je suis d’autant plus interpellé, que mon Nœud Nord est précisément dans cette maison 11 en Capricorne ( donc rapport à la carrière et en plus trigone part de fortune ). Une position difficile  » à accepter »pour une personnalité à l’égo  » très développé » comme la mienne ( mais ça vient, je commence à lâcher prise ) moi qui ne rêvais que de notoriété publique du a ma création ( comme tu le sais la bd, je suis publié, mais aussi mon sens de la comédie théâtrale, et de l’écriture ), je découvre qu’au contraire, mon chemin est visiblement destiné à l’accomplissement dans le collectif,de manière impersonnelle ( argh… que j’ai du mal ^^) et que visiblement la spiritualité et l’aide à des projets humanitaires est très prégnante dans mon thème.( Neptune en Sagittaire en 9, Mars et Jupiter en 12 en Verseau ) Peut-être que mon  » illumination » récente »de devenir plus tard conteur résonne avec ce chemin Nord  » collectif et plus universel », tout en faisant appel à mes dons ( humour,enseignement, oralité, écriture, et gout pour la connaissance spirituelle ). 🙂

    3. En fait comme vous savez nous sommes tous unique et nous faisons bien que ce que nous aimons faire.Il faut s écouter .L astrologie nous aide a comprendre pourquoi nous agissons ainsi et pourquoi nous changeons en cours de route mais notre moteur c est l amour de faire si il n y a plus cet amour il faut arrêter c est que quelque chose s est passé en nous ça ne marchera plus il faut passer a autre chose qui se trouve aussi dans le thème pour moi c est bon j ai trouvé. je vais faire du chant et de la danse j abandonne la réflexion et le travail mental .vous m avez aidée je vous dis a plus tard quand je passerai a Paris je suis Niçoise .c était un plaisir

      • Plaisir partagé ! L’astrologie n’est pas tout, nous ne sommes pas notre thème, alors savoir s’en distancer est une belle décision que j’aime voir prise. Bonne route du chant et de la danse, vous avez raison d’écouter votre coeur. Et merci pour ce au revoir.

    4. Encore une maison qui m interpelle,en Lion le soleil et la 11 je l ai vécue avec beaucoup de plaisir dans un premier temps j étais très sollicitée puis je me suis rendue compte que j étais la reine des pommes j ai pris du recule et je m occupe a present uniquement des gens que j aime où que j apprécie vraiment je trie . C la Vierge ça? Tant mieux car j aime trop la vie pour me consacrer a plein temps aux autres je vous l ai écrit j ai changé. grâce a vos analyses je respire mieux.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *