La maison X

Traditionnellement, la maison X en astrologie est dite maison des honneurs, de la carrière professionnelle, de l'ascension sociale... C'est une définition assez claire et accessible pour une fois. Mais peut être un peu réductrice.

La maison X est donc traditionnellement celle de la carrière professionnelle. La carrière professionnelle est un moment de l'existence, mais pas toute l'existence.  Le thème d'un individu est actif tout au long de sa vie, comme un gène. L'expérience des maisons astrologiques existe à tous les âges de la vie. Alors on peut se demander ce que signifie cette maison lorsque que nous sommes sans carrière: enfant, au chômage ou à la retraite?

En fait, la maison X représente plus largement notre statut naturel dans la société.
La maison X montre la place qui nous sera le plus naturellement reconnue dans l'existence, le statut que l'on occupera avec le plus d'aisance. Comme la carrière professionnelle se base fortement sur le statut, la place que l'on occupe, on a associé les deux.
La préoccupation de l'avenir professionnel est, avec la vie amoureuse, la préoccupation principale des êtres humains. On a donc focalisé la compréhension de la maison X sur le plan de la carrière professionnelle, en ignorant l'incohérence que cela crée pour les moments de la vie où cette carrière n'existe pas ou plus.
Alors qu'en fait, à tout moment de la vie, nous occupons une place, nous avons un statut, nous sommes reconnus et identifiés pour la place que nous pouvons occuper dans le monde, ce qui est le sens profond de la maison X.

En tant qu'enfant, on a un statut d'enfant. Il se peut qu'on est été reconnu à notre place ou non, que notre statut ait été facilité ou non. Il y a des enfants adoptés, d'autres illégitimes, d'autres que l'on prend pour des têtes de turcs, d'autre que tout le monde adule, d'autres qu'on prend pour des adultes trop tôt, d'autre qu'on couve trop longtemps... Il y a des enfants roi, des enfants martyrs, des tyrans... Tout cela détermine le statut de l'enfant bien au-delà de la sphère du foyer.

Le statut symbolisé par l'expérience de la maison X, c'est vraiment l'écho que la société fait à notre être. Cela nous donne une place, cela commence dès le plus jeune âge et cela se poursuit toute la vie. La négligence, la malveillance ou au contraire, l'attention et la bienveillance portées à notre attention dès le plus jeune âge par la société, sont l'écho naturel du monde à notre identité statutaire, à ce que représente notre maison X.

Un maitresse d'école qui encourage, éveille ou brime et casse, sont des échos de la vie à notre position et place sociale. Elle nous considère ou non à notre place et le signifie.

J'ai la maison X en Bélier, signe de l'initiative, du besoin de faire l'expérience de sa propre existence par son action personnelle et individuelle. Quand je regarde en arrière, je constate que j'ai toujours dû prendre l'initiative pour avoir une place. La place que j'occupe doit venir de mon initiative. Si j'attends qu'on me trouve une place, qu'on me donne un statut, cela ne marche pas, je ne suis pas reconnu à ma place. Et cela fonctionne ainsi depuis le plus loin que je me souvienne. Sur le plan professionnel, cela s'est traduit par le fait que je ne me suis jamais installé dans les charentaises d'un autre. J'ai toujours occupé un poste que j'ai créé ou dont on attendait que je le crée. Quand j'accepte cet état, cela fonctionne, quand je résiste à cette constante et que j'attends qu'on me reconnaisse à ma place, cela ne fonctionne pas.

La maison X n'est donc pas limitée à l'environnement du travail ou de la carrière. Elle indique dans une globalité la manière dont nous prenons notre place dans la société et la reconnaissance de notre place par la société.

Quand on utilise l'énergie de notre maison X on est très naturellement reconnu à notre place, on est légitime dans ce que nous sommes. Quand on se refuse à utiliser cette énergie, on galère sur le plan de notre reconnaissance et les carrières professionnelles sont pleines de difficultés.

La raison pour laquelle on se refuse souvent à utiliser, ou à se positionner sur l'énergie de la maison X est qu'elle est en rapport avec notre lignée masculine, la transmission du père et des ascendants masculins. Or on a souvent un contentieux avec le masculin et le paternel qui fait que l'on ne veut surtout pas s'identifier à ce qu'il est ou était. Il y a toujours un lien étroit entre l'énergie transmise par le père, et l'énergie de notre maison X.
Tant qu'on ne règle pas son contentieux avec la transmission du père, on ne peut guère s'épanouir dans la carrière, on ne peut pas prendre sa place et on n'accepte pas notre statut naturel.

La maison X est la maison du père, comme la maison IV (celle du foyer) est celle de la mère. Le rôle du père est d'ouvrir l'enfant au potentiel qui peut le mettre en lumière dans la société, de lui donner le "GO" pour aller explorer le monde. Le père c'est celui des deux parents qui encourage l'enfant à l'éloignement du foyer, à l'émancipation, à la sortie du cocon familial.
Cet éloignement ne peut se faire qu'en ayant foi dans le fait que notre être recevra un bon écho dans le monde extérieur. Le père, par sa dynamique d'accompagnement hors du nid, s'il est bienveillant, fera tout pour transmettre et stimuler une image positive du statut de l'enfant, de la place qui est la sienne. Soit par son propre exemple, soit en éveillant la confiance en soi à son enfant.

De nombreux astrologues considèrent que la maison X est la maison de la mère. C'est pour moi une abération, une grosse confusion et une grosse erreur de l'astrologie moderne qui est probablement une dérive de la psychanalyse sur l'astrologie.
La mère donne une place à l'enfant dans l'intériorité du foyer ce qui influera sur son sentiment de sécurité intérieur. Cette place qui sécurise un être dans ses bases relève de la maison IV. Le rôle maternel est fondamental. Mais il ne relève pas de la maison X.
Les deux maisons (IV le foyer, X, le statut, la place que l'on occupe dans la société) sont intimement liées, d'où probablement la confusion. Les rôles masculin et féminin sont nettement distincts dans la construction d'un être.

De la mère l'enfant reçoit la sécurité intérieur, de son son père la confiance dans sa capacité d'avoir sa place à l'extérieur. La mère porte l'enfant dans son ventre, le père coupe le cordon.
Le sentiment de sécurité intérieur est en astrologie lié à la maison IV.
La confiance dans notre statut et place dans le monde extérieur est liée en astrologie à la maison X.

La maison X dans les signes du zodiaque

    Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

    Commentaire

    La maison X — 56 commentaires

    1. Une fois de plus, je trouve dans vos analyses le « bout de ficelle » à tirer pour dévider une notion que je ne trouvais pas ailleurs! 🙂 Vous avez souvent de ces éclairages un poil (ficelle, poil décidément?)différent qui font que je saisis mieux un point de mon thème sur lequel je butais avec des interprétations plus traditionnelles.
      Pour ce qui est de la X et la IV j’y ai un axe de signes intercepté, ça complique les choses…Lion en X, Verseau en IV, les cuspides étant du coup en Cancer et Capricorne. Que de souvenirs d’enfance remontent avec votre éclairage, élève douée mais dans sa bulle, dans sa bulle parce que douée donc s’ennuyant, la jouant cancer ou vierge, plus effacée et finalement gardant son lion sous le boisseau, ne l’utilisant que pour être populaire, avoir un éclat de surface sans réellement exploiter son potentiel…Un père en fin de carrière, un « chef » aimé de ses subordonnées mais déjà retiré un peu du combat, vivant au boulot comme à la maison, pépère. Comme dans une matrice cancer, d’ailleurs, puisque travaillant sous terre (contrôle aérien, base militaire enterrée). Peut-on exploiter ses interceptions au fait?

      • Essayez de sortir des mots pour comprendre le fond. On dit des signes interceptés des tas de choses péjoratives. En fait de quoi s’agit-il ? Si un signe est intercepté, cela signifie qu’il n’est pas sur la pointe d’une maison. La pointe des maisons est le pointe ou l’expérience de cette maison est la plus forte et la plus sensible. Donc on y a une occasion de ressentir fortement le signe qui s’y trouve. Lorsqu’un signe est intercepté, cela signifie qu’il n’y a pas d’intensité d’expérience sur ce signe. On le vit dans la continuité de l’expérience d’une maison. Ce que vous dite de votre père évoque bien cela pour vous. Il est Cancer pépère dans son positionnement de père / d’homme mais il a certainement aussi une capacité moins marqué mais présente à faire valoir son autorité. Ca vous parle ?

    2. Vous avez raison : cette maison ne représente pas que la carrière professionnelle, c’est plus large que ça. Par contre, il paraîtrait plutôt que la maison 10 est la maison de la mère et la maison 4 celle du père.

      • Merci, pour votre commentaire. En ce qui concerne son association à l’énergie père/mère, la maison X est celle de la sortie du foyer, de l’extériorisation sociale de l’individu ce qui s’accorde plus avec l’énergie masculine que féminine.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *