La maison VIII

La maison VIII est traditionnellement appelée maison des transformations, de la mort, des bouleversements, de l'onirisme, de l'occultisme, des héritages, de la sexualité et d'autres petites choses comme cela.

Tous ces éléments mélangés peuvent donner le tournis une fois encore. L'astrologie est très riche. Elle contient une logique qui dépasse nos limites socio-culturelles. Pour en comprendre le sens, il faut en chercher l'essence de ces éléments en dépassant notre morale et nos raisonnements premiers. Il est plus complexe de saisir le sens profond de la maison VIII parce qu'elle touche à une forme de vie immatérielle. Il faut à la fois comprendre ce qu'elle apporte et développe comme expérience, et comprendre dans quel contexte elle propose cette expérience.

Pour nous aider à la comprendre, on peut se rappeler que la maison VIII est opposée à la maison II. La maison II représente une énergie de matérialisation, de concrétisation dans la matière. En maison II, on enracine son existence dans la matière, on s'intègre dans le matériel, on concentre son énergie, on la densifie, on la concrétise, comme une concrétion de calcaire arrive à former un solide à partir de gouttes d'eau qui semblaient pourtant si fluide et transparentes.

La maison VIII est une maison opposée à cette énergie matérielle. Elle représente une part immatérielle de nous-mêmes, une manifestation dématérialisée de notre essence, ou encore, une expérience de dématérialisation.

C'est en ce sens qu'elle est la maison de la mort. La mort est la dématérialisation de l'individu. Ce n'est pas un néant, ce n'est fondamentalement pas une fin, c'est une transformation d'un état solide, concret, matériel, vers une essence immatérielle. La maison VIII est placée un peu après la moitié du chemin des 12 maisons et non à la fin. La mort qu'elle représente n'est pas la fin du cycle. On retrouve cela dans les Tarots de Marseille. L'arcane de la mort, la carte numéro 13 est aussi placée un peu après la moitié du parcours des 22 cartes.

Il est important de se poser quelques instants sur cette réflexion, car l'incompréhension de cette maison vient du fait que l'on considère la mort comme une fin. De ce fait on n'accepte pas son sens premier qui est le changement d'état, la transformation par le passage à un état de conscience moins matériel.

Dans l'évolution d'un être humain, dans le petit parcours initiatique que représente une vie sur la Terre, traverser l'expérience de la dématérialisation, correspond à la prise de conscience que l'énergie matérielle n'est que le matériau de la vie sur terre, mais n'est pas tout. C'est une phase essentielle du développement de la conscience. Et cette étape est celle qui correspond à la maison VIII.

L'essence profonde de la maison VIII est en fait l'expérience de l'évolution de l'être par une transformation de son énergie qui tend vers une forme moins dense, moins matérielle. La maison VIII nous mlet au contact d'une forme d'énergie non matérielle ou nous demande de nous ouvrir aux énergies non matérielles pour évoluer avec une perception plus fine, plus intuitives et plus réelle de la vie.

On retrouve cette notion de dématérialisation ou de contact avec des énergies non matérielles dans l'onirisme et l'occultisme de la maison VIII. L'un comme l'autre sont des expériences dans lesquelles nous nous manifestons ou entrons en contact avec des formes de vie non matérielles. Les rêves, le spiritisme et dans toutes les formes de manifestation de l'existence à caractère paranormal se rattachent à l'expérience d'un contact avec une essence immatérielle.

La maison VIII est la maison des bouleversements et des transformations parce que pour évoluer vers une énergie plus fine, une part de notre ancienne forme dense devra se déconstruire, se disloquer ou se dissoudre comme un morceau de sucre dans un verre d'eau. Et nous, êtres humains incarnés avons du mal à accepter de perdre de la densité. Qu'il s'agisse de notre corps qui devient plus réceptif à des énergie comme l'intuition ou à nos environnement matériel qui se transforme, nous voyons difficilement qu'il s'agit d'un changement d'état et nous pleurons la perte de l'état d'origine. Mais les transformations, mêmes les plus brutales ou totales, ont toujours pour but de nous libérer d'une gangue devenues trop étroite, comme la peau d'un serpent qui mue.

La maison VIII est aussi la maison de la sexualité parce que fondamentalement, la sexualité est l'expérience qui nous fait ressentir une forme d'énergie immatérielle de nous-mêmes et de l'autre. Ce nirvana du plaisir que les psychanalystes ont appelé la "petite mort" est une expérience unique où nous entrons en contact avec une autre forme d'existence, non matérielle, qui nous fait ressentir puissamment la vie. L'orgasme est différent d'une réaction de chimie organique. Il s'agit d'une expérience ressentie sur un plan d'énergie différent. C'est une expérience maison VIII parce qu'elle nous met en contact, ou libère, une forme d'énergie non matérielle que nous pouvons ressentir et partager.

Venant juste après la maison VII, la maison VIII nous invite au partage avec les autres, mais cette fois sur un plan subtile.

La maison VIII est aussi la maison des héritages car les héritages sont une forme de transformation de l'énergie. Un bien qui appartenait à un autre nous revient par un processus de transformation et de mort.
En maison VIII  on rencontre l’énergie des autres, une énergie qui peut à la fois nous nourrir comme pour des héritages, comme nous vampiriser si on attend trop que les autres nous nourrissent de leur propres énergies.

Ce qui est important en maison VIII c'est de s'éveiller à notre capacité de ressentir et de vivre sur un plan non matériel. Si on tente de rester dans le matériel sans développer une autre capacité sensorielle, on risque de rentrer dans un cercle de déstabilisation où l'énergie des autres va venir nous toucher fortement pour nous forcer à la transformation. On est dans cette maison très sensible à l'énergie des autres et on ne peut se défendre de celle-ci avec des boucliers de bois ou de fer. Il est important de s'ouvrir à une réceptivité de l'énergie qui nous entoure pour trouver notre équilibre entre le plan physique et le plan énergétique.

Bien gérées, les énergies de la maison VIII développe une acuité extra sensorielle forte, une capacité de faire bouger les choses par l'énergie. Dans le dénie et le refus de cette sensation, la maison VIII développera une forte dépendance à l'énergie, l'argent, le pouvoir des autres.

La maison VII dans les signes du zodiaque

    Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

    Commentaire

    La maison VIII — 59 commentaires

    1. Bonjour,

      je traverse un transit de pluton en capricorne en huitième maison, saturne se trouvant en douzième maison et angulaire à mon ascendant. Je suis astrologue. Il m’est plus facile d’interpréter une carte du ciel quand il ne s’agit pas de la mienne, qu’en pensez-vous ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *