La maison V

La maison V en astrologie traditionnelle est dite maison de l'amour, des enfants, des plaisirs, du jeu, des dons, des spéculations et on y ajoute aussi toute une notion de théâtralisation de la vie en l'appelant maison des ornements.

Nous revoilà devant un grand mystère. Qu'elle énergie rassemble tout cela? A quelle expérience fondammentale de l'existence, toutes ces notions se relient-elles? Qu'est-ce que l'on retire de cette expérience?

Cette maison est en fait la maison qui nous fait expérimenter la l'estime de soi à travers la reconnaissance de notre créativité. L'expérience créative développe en nous un amour propre qui nous rend capable d'aimer, de développer des relations affectives. Quelqu'un sans amour propre ne peut pas aimer quelqu'un d'autre, m^me pas lui-même. Il doit d'abord apprendre à s'aimer. La création, la créativité est l'experience de la vie la plus importante pour apprendre à s'aimer soi-même puis à aimer les autres. Lorsque cette maison est importante dans un thème, c'est que l'expérience de l'apprentissage de la reconnaissance de soi, de l'amour de soi à travers sa créativité, l'expression de ses potentiels qui est une expérience fondamentale dans cette vie là.

Imaginez un monde où nous ne pourrions pas créer. Rien. Aucune création ne serait possible. On pourrait dormir, manger, œuvrer... mais il n'y aurait aucune créativité ni création. Comment nous aimerions-nous dans un tel monde? Fort peu je crains. Quelle estime de nous-mêmes aurions-nous ? Très basse il me semble. Quelle joie de vivre exprimerions-nous? Elle serait quasi nulle, certainement.

Un monde sans créativité, sans création, est un monde de robots où les individus n'ont aucune estime d'eux-mêmes. Les grandes dictatures ont toujours eu conscience de cela. Pour maîtriser les individus, elles ont pourchassé, emprisonné et massacré les artistes, les intellectuels, les enseignants et tout ceux qui avaient une capacité créative ou d'éveil de la création forte. Le fantasme des dictatures était de créer un monde sans création, sans maison V, où tout le monde serait heureux en exécutant sa tâche comme une fourmi.

Lorsque l'on expérimente la création, la créativité, on développe ses dons naturels. Le besoin de créer pousse à expérimenter nos dons, les travailler, les affiner. Quand ils émergent et que l'on est soi-même surpris par ses propres créations on développe un amour propre, c'est dire un amour de soi. Créer quelque chose donne de la joie. La créativité et la création sont source de joie et de plaisir. Cette source joie et de plaisir est intarissable puisque qu'elle ne dépend de personne d'autre que de soi et de sa créativité. C'est en cela que la maison V est associée traditionnellement aux joies, plaisirs et autres spéculations jouissives qu'elles soient financières ou affectives. La spéculation est un acte créatif qui nous charge d'adrénaline et procure de grandes jouissances.

Quand la joie et le plaisir sont des choses que l'on apprend à se procurer par soi-même, on peut alors s'aimer soi-même. On crée alors un égo (une consceince de soi) positif qui s'estime, s'aime lui-même à travers sa capacité de faire jaillir une lumière joyeuse de ses créations. Un égo positif comme celui-là n'a besoin de personne. Il ne demande à personne de lui procurer la joie et le plaisir de vivre, il les crée. Dans cette auto satisfaction, l'être joue de lui-même et théâtralise sa propre existence. Chez un créatif comme Dali, cela devient un excès de théâtralisation de lui-même, mais nous avons tous en nous cela. Rappellez vous cette publicité d'une ménagère qui arrive fièrement avec son plat en criant : "C'est moi qui l'ai fait!" La conscience de notre créativité développe une estime de soi qui s'exprime dans une forme théâtrale. C'est en celà que la maison V était aussi appelée maison des ornements, ou des ambassades et ambassadeurs, car elle développe cette théâtralisation.

Un être qui a developpé sa creativite et a appris à s'aimer va maintenant développer une aptitude à aimer les autres. Il peut reconnaître le créateur en lui et en l'autre et s'investir dans une relation affective. C'est en cela que la maison V devient la maison de l'amour, elle nous montre quelle est notre estime de nous-même et comment nous pouvons nous investir affectivement. Une personne ayant une estime de soi bousculée s'investira affectivement avec ce même déséquilibre, alors qu'une personne ayant une estime de soi forte développera une assurance forte dans ses affections. Quand on ne se sent pas digne, quand nous n'avons pas la reconnaissance de nous-mêmes, nous n'acceptons pas de recevoir de l'amour. Il faut s'aimer pour être aimer.

En tant que maison des créations, la maison V est aussi la maison des enfants qui sont une des plus importantes et impliquantes créations que l'être humain puisse réaliser. Dans cette maison, ce n'est pas tous le rapport avec les enfants qu'il faut considérer, mais la manière dont nous les imaginons être nos créations. Avec le Scorpion dans cette maison par exemple, nous craindrons d'être déposséder de nos enfants et aurons des réflexes paranoïaques vis à vis de tout ce qui pourraient s'approprier cette création géniale pour laquelle nous avons un attachement parfois excessif.

Pour finir sur cette maison, voici ce qu'elle représente dans le cycle de vie de l'être humain en croissance. L'expérience de la maison V se développe après celle du foyer qui nous apporte notre sécurité intérieur.

Notre environnement sécurisé, nous pouvons développer notre créativité sans être sans cesse préoccupé par notre survie qui est maintenant assurée par ce que nous avons construit dans notre foyer. On s’ouvre alors à notre créativité intérieure et on utilise notre énergie à produire de la beauté, de la joie et des plaisirs et plus seulement à assurer sa survie dans le groupe. On développe ces talents dans des moments que l’on se consacre à soi-même, sans aucun but pour les autres, mais dans le plaisir de se développer soi-même et de jouir de la découverte de nos talents. Cette ouverture nouvelle à la vie nous fait découvrir, expérience après expérience ce que l’on aime, ce qui nous donne le sentiment d’être plus que ce que nous sommes, que ce soit la petite voisine d’en face, ou la création d’un collier de perles dont le résultat nous donne le sentiment d’être plus que nous-mêmes.

Articles connexes :
Pour comprendre la dynamique qui consiste à faire l'apprentissage de s'aimer soi-même lisez cet excellent article de Marie-Lore Staudt. Vous y découvrirez toute la dynamique de la maison V : comment trouver son équilibre et son bonheur

La maison V dans les signes du zodiaque

    Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

    Commentaire

    La maison V — 62 commentaires

    1. Pourquoi est-ce que les periodes en maison 5 sont si joyeuse et facile est-ce parce que on retrouve une confiance en soi naturelle qu’il n’y a pas dans les autres maison et que l’on s’aime tellement pendant ces périodes là que l’on a envie d’exprimer sa personne avec un réel plaisir ? et aussi le fait que les choses auquelle ont réagissait mal auparavant ne nous déstabilise plus tellement on se sent bien dans notre peaux . est- ce que ça fait cela aussi au gens qui sont marqué par cette maison ou ça fait autre chose de beaucoup moins accentué que ces traits là ? (aussi j’ai remarqué que les remise en question ne sont pas du tout d’actualité en 5 ce qui pose problème car on est heureux en surface mais on change pas les choses en profondeurs donc il n’y a pas de réel changement dans cette maison pas comme en 8 ( transformations) ou en 12( compréhension de sa nature divine dans l’art de la manifestation ) justement . )

      • Bonjour Dany,
        Vous exprimez une observation personnelle. Je comprends dans ce que vous dites que quand des transits stimule la maison V natale, il y a une période euphorique. Cela me semble cohérent. Ce n’est pas parce que vous vous sentez bien dans un domaine que vous êtes dans la superficialité. Les expériences ont toutes leur sens et concourent à une construction globale. N’émettez pas de jugement sur les expériences, essayez de les accepter pour ce qu’elles apportent.

    2. Je trouve votre interprétation de la maison V vraiment bien exprimée, finement analysée.J’ai atterri de fil en aiguille sur votre site car cette nuit j’ai fait un rêve extrêmement fort, très « métaphysique », qui m’a troublée (comment l’interpréter ? Toujours la grande question…). Je ne voudrais pas avir l’air de m’étaler, mais l’une des images de ce rêve était : après avoir contemplé avec ravissement la pleine lune depuis la fenêtre de ma chambre, je voyais soudain la lune se « démultiplier » au moment où elle était voilée par un nuage : il y avait soudain deux lunes, puis trois… Mais en fait je me rendais compte peu après qu’il ne s’agissait pas de « nouvelles lunes », mais des planètes de notre système solaire qui s’étaient considérablement rapprochées de la terre, au point de devenir vingt fois grosses comme la lune à l’oeil nu. C’était magnifique et féérique. Et j’avais le sentiment qu’un événement très important était en train de se passer, une sorte d’ « apocalypse » (au sens étymologique de « révélation »). J’ai focalisé alors sur l’une des planètes, qui a particulièrement retenu mon attention : dans mon rêve je l’appelais avec insistance « Uranus », alors qu’en fait elle ressemblait physiquement à Jupiter. Je la distinguais très nettement. Peu de temps après, j’ai fait une rencontre avec des extra-terrestres……. Bref, je vous passe la suite, c’était complètement fou, ce rêve !! Le fait est que j’y a réfléchi toute la journée, faisant différente recherches. Jusqu’à ce que j’aie l’idée de consulter les éphémérides pour voir où était actuellement Uranus dans le ciel. Je vous le donne en mille : pile en opposition mon Uranus natal en Balance (je viens d’avoir 42 ans)… Pure coïncidence ? Je vous précise quand même que je traverse une phase de crise assez grave dans ma vie, que mon Uranus natal se trouve en opposition à un Mars en Bélier en Maison V (maître de mon ascendant scorpion…) et en carré à un soleil en Cancer… Bref, explosif ! D’autant plus que j’ai la Lune, maître de mon signe solaire, en Verseau conjoint à Jupiter… Donc je crains d’abuser, mais votre article m’a fait un tel effet de sérieux et de sensibilité dans l’interprétation, que je suis vraiment tentée de vous demander ce que vous en pensez en tant qu’astrologue !! Je veux bien continuer à échanger par mail, si vous le préférez, quitte à vous régler une consultation si vos tarifs sont accessibles à ma bourse actuellement… Sérieux, je fais souvent des rêves très symboliques, « jungiens », mais il y avait quand même longtemps que je n’avais pas été autant troublée par l’un d’entre eux. Merci.

        • Je vous remercie. Ca va assez dans le sens de ce que je croyais avoir compris, même si je suis beaucoup plus novice que vous en astrologie. Quant à ce rêve, oui, étrange : je vous recontacterai prochainement suite à votre mail. Merci encore d’avoir pris la peine de me répondre.

    3. Bonjour,

      Dans mon thème natal, j’ai la lune noire en maison V et en Cancer. Pouvez-vous me dire ce que ça peut signifier? Merci!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *