La maison IV

—La maison IV en astrologie est dite maison du foyer, notre foyer physique, celui de notre enfance et aussi celui que l'on construit dans sa vie. On l'appelle aussi le fond du ciel.
L'appellation n'est pas gratuite. En fait cette maison correspond, d'un point de vue physique, à la direction opposée à notre point de naissance sur la Terre. Si on naît à Paris, le point opposé est quelque part du côté de la Nouvelle Zélande. Donc le fond du ciel ou maison IV montre la direction de ce point opposé, direction qui traverse la Terre de part en part, passe par son centre et ressort au point le plus éloigné de nous sur la Terre. Cette direction, si on la suivait, serait celle qui nous fait traverser la plus grande masse terrestre. Le monde physique n'est pas si éloigné que l'on croit de l'astrologie.

La réalité matérielle est toujours intéressante à connaître pour bien comprendre l'énergie astrologique. La maison IV est donc celle qui nous relie le plus profondément à la réalité matérielle de la vie, à la Terre qui est notre premier foyer dans cette expérience de vie que nous traversons. En tant que maison du foyer, la maison IV porte en elle l'énergie de notre sécurité physique. Cette sécurité physique, on la construit avec l'aide de notre famille depuis l'enfance. Nous nous établissons et prenons notre place dans le foyer de notre naissance, où nous recherchons la sécurité et la protection qui sont essentielles à notre développement serein.

Dans notre foyer nous plantons les racines de notre sécurité sur lesquelles on va se reposer pour réaliser notre épanouissement personnel. Nous occupons notre première place à l’intérieur d’un microcosme social, au milieu des autres, de ce premier groupe d’humains qui constitue notre foyer d’enfance. On nous donne (ou pas) dans cet espace notre première espace : un lit, une chambre qui constituent notre espace sécurisé dans le foyer.

Notre sentiment d'être en sécurité avec notre famille humaine dans cette expérience terrestre, d'avoir une place sécurisante, commence par cette expérience du foyer dès l'enfance. Si l'expérience a été douce et sécurisante, on nourrira un sentiment d'assurance en soi, de confiance dans la vie. Si l'expérience a été traumatique, on gardera les traces d'une inquiétude sourde quand à notre survie dans le monde des humains sur la Terre.

La maison IV est fondamentale. En tant que maison de foyer, elle révèle notre sentiment de sécurité ou d'insécurité intérieur. On vivra ces effets dans le foyer que l'on construit aussi bien que quelque part au fond de nous, dans le sentiment que l'on se sent bien, posé, en sécurité, ou au contraire inquiet, craintif. Ces deux sentiments que j'ai opposés pour l'exemple ne sont pas les seuls que l'on peut développer. On peut développer toute la gamme des sentiments humains dans cette expérience du foyer et de la sécurité intérieure. Certains pour ce sentir en sécurité et bien à l'intérieur d'eux ont besoin de créer. Peut-être qu'ils ont un peu de Lion dans leur maison IV. D'autre ont besoin que tout soit harmonieux dans leur foyer, ils y détestent les conflits et le désordre. Peut-être ont-ils un peu de Balance dans la maison IV. D'autre préfère jouer à avoir plusieurs maisons. Peut-être ont-ils un peu de Gémeaux... La gamme des possibilités est infinie

Ce qu'il faut retenir, c'est que ce que nous faisons (ou pas) dans notre foyer est toujours lié à un sentiment de sécurité intérieure, et en astrologie, c'est la maison IV qui nous raconte ce qui s'y passe. En tant que maison du foyer, la maison IV est aussi celle de la mère.  Il y a beaucoup d'astrologues qui la considère comme la maison du père. Je ne crois pas que cela soit juste. Cette maison est associée au sentiment les plus profondément enfouis en nous qui nous relient à la relation de la première personne qui nous a offert un écrin protecteur. Tant que les hommes ne porteront pas de bébé dans leur ventre, ni n'allaiteront, et aussi maternel soit-ils, je pensent que c'est l'énergie de la mère qui avant tout imprimeront chez l'enfant l'image de son son premier sentiment de sécurité ou d'insécurité intérieure...

Pourquoi la maison IV est-elle considérée comme la maison de la fin de vie?

La maison IV dans les signes du zodiaque

    Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

    Commentaire

    La maison IV — 26 commentaires

    1. Bonjour!

      Un grand merci pour votre éclairage. Si la maison 4 peut-être rapproché de la métaphore maternelle, alors, est-ce que la maison 10 peut être assimilée à la métaphore paternelle?

      Merci d’avance pour votre réponse.
      Bonne journée,
      Violaine

    2. Bonsoir j ai la maison 4 en scorpion. Ca me fait un peu peur. Puis je avoir une vie de famille heureuse avec cette maison 4 scorpion avec neptune en maison 4. Ou suis je condamnee a une vie de famille malheureuse? Je precise que j ai uranus et pluton et jupiter bien bien aspecte a mon neptune maison 4?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *