Ivrogne ou médium?

Réponse à Emmanuelle

« Est ce que dans un thème natal tu es capable de voir des capacités de clairvoyance ou de médiumnité? »

On peut voir des choses marquées dans un thème qui font penser que la personne née sous cette configuration peut développer clairvoyance et médiumnité. En étudiant les thèmes de plusieurs voyants ou médiums on trouvera des similitudes. Il s'agit de position de points du ciel (planètes, signe, maison…) qui vont nous permettre de saisir un fonctionnement plutôt intuitif, une grande ouverture à des perceptions extra-sensorielles… Mais rien ne permet d’affirmer que la personne les utilisera, qu’elle voudra les utiliser, ni qu’elle saura les maîtriser en clairvoyance ou en médiumnité.

Rien ne permet d’affirmer qu’elle aura l’envie ou les moyens de développer ce potentiel. L’astrologie ne sert pas à dire aux gens vous êtes comme ceci ou comme cela, mais à dire, vous avez toutes les clés dans vos mains pour ouvrir telles ou telles portes, et faite gaffe à celle là, c’est la porte des toilettes…

Il existe aussi tout un tas d’autres facteurs que l’astrologie. Un astrologue franco-américain, Dane Rudhyar disait que, le même jour à la même heure et dans la même ville, un homme et un âne sont nés ! Ce que l’on sait à coup sûr, c’est que l’âne ne deviendra pas voyant ! Et bien c’est un peu la même choses entre les humains.

Un thème peut se lire à différents degrés de conscience et d’évolution, du mollusque au surhomme. Difficile de dire comme cela, sans une connaissance même superficielle de la personne, si elle peut être clairvoyante ou médium, ni à quelle degré elle élèvera ses qualités.

Les ivrognes qui pètent un câble et parlent à on ne sait qui dans la rue, sont peut-être assaillis par des perceptions extra-sensorielles ? L’ivrognerie, comme la voyance, a un rapport étroit avec Neptune. L’énergie de Neptune, c’est la dissolution. Cette action de dissolution permet de cesser de tout séparer pour faciliter les perceptions qui dépassent les sens. Quand Neptune agit, les barrières se dissolvent, il y a donc perception de ce qui est au delà de soi, du corps. Donc quand un individu né avec une position de Neptune très forte dans son thème, il a le choix d’utiliser ce potentiel pour se dissoudre dans le 12° ou le choix d’utiliser ces perceptions pour dissoudre les barrières du corps et écouter des intuitions plus profondes.

Maintenant, je pense qu’un bon astrologue doit aussi utiliser son intuition pour percevoir qui il a en face de lui et distinguer l’ivrogne du médium sans pour autant leur faire passer un alcootest. Mais ce n’est plus seulement de l’astrologie au sens technique de cette connaissance, c’est le métier qui rentre et il n’y a pas vraiment de recette pour cela. C’est tout le problème des astrologues. Ils sont à la fois analytiques et perceptifs et ils ont parfois du mal à distinguer ce qu’ils savent de ce qu’ils perçoivent.

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Ivrogne ou médium? — 5 commentaires

  1. Tout est leurre tout est rêve tout est autre qui ne parait, j ai lu ça quelque part. Avec un Neptune fort, pas de grands pas précipités en avant sans gilet par balles. S il est bien aspecté alors, c est la pensée magique qui n appartient qu’a soi-même . Encore faut–il bien choisir ses pensées Pour qu elles nous soient profitable. De plus un tres bon Neptune bien canalisé nous permet d évincer tous les manipulateurs tres attirés par ces natures mystiques. Un bon Saturne sert aussi de garde fou . la tête sur les épaules et les pieds sur terre.
    Bonne maitrise !!!!

  2. J’ai tiqué sur « …un homme et un âne sont nés ! Ce que l’on sait à coup sûr, c’est que l’âne ne deviendra pas voyant ! Et bien c’est un peu la même choses entre les humains. »
    Les animaux sont très intuitifs, réceptifs etc, généralement plus que la majorité des êtres humains.
    Pris au second degré, comme l’invite la préposition « entre », cela suggère que le voyant est intelligent, enfin plus que le non-voyant.
    Il faut savoir que la voyance, même si elle se perçoit dans la tête, n’est en aucune façon reliée à l’intelligence mais aux émotions. Un voyant est une personne qui peut transcrire en image les émotions (les siennes, celles des autres) et pour reprendre votre image de boisson, du Champomy n’est pas un champagne, c’est juste un ersatz de vin. (sans vouloir offusquer qui que ce soit)

    D’accord avec le commentaire de Elsa.

    De plus, bon nombre de voyants, médiums sont submergés par ce qu’ils voient ou entendent ou ressentent et ne contrôlent rien. Ils ont juste le choix de ne pouvoir rien y faire.

  3. Bonsoir,
    Encore un article plein de bon sens!
    Juste un petit bémol:
    Je cite:
    « Donc quand un individu né avec une position de Neptune très forte dans son thème, il a le choix d’utiliser ce potentiel … »
    Oui, mais en a t’il les « capacités »?
    On peut faire de choix tout au long de notre vie, d’ailleurs, c’est généralement le cas, mais ces derniers sont ils en adéquation avec le dommaine du « possible »?
    C’est un autre débat, mais je m’insurge contre le fait de tout ramener à cette notion de « choix », qui n’est pas vérifiable à mon sens, c’est un cliché trop souvent mis en avant et qui n’engage personne à rien, une sorte de « fourre tout » en quelque sorte.
    Un enfant qui se fait abuser, par exemple, aura peut être dans son thème des caractéristiques « neptuniennes », ou maison XII, ou aspects impliquant Neptune ou le maitre de XII, que sais je encore, mais cet enfant victime était il face à un véritable « choix » au moment ou il a croisé le chemin d’un manipulateur ou autre pervers?
    Cela peut être vrai aussi pour un adulte, qui par exemple se suicide pour X raisons, je ne sais pas certaine que cet acte soit le résultat d’un « choix » délibéré, il s’agit souvent d’un passage à l’acte quand la ou les pressions psychologiques ne sont plus maitrisables.
    Et bien souvent, ces choses là, ça ne prévient pas, ça arrive, c’est tout…
    Ceci n’engage que moi, et je suis bien consciente que je sors du sujet initial.
    Mais la pratique de l’astro, c’est aussi reconnaitre qu’on ne peut pas tout expliquer ni étiqueter comme ça, tout s’imbrique, et c’est ça aussi sa richesse, quand on est juste face à l’ Humain…et ses méandres neptuniens, ou pas…
    Elsa

  4. Bien, suite à cet article de fond -et même des grandes profondeurs avec Neptune- je n’ai qu’un mot:
    à vot’ santé… c’est « d’actualité » en ce premier janvier!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *