La Lune en astrologie

La LuneLa Lune, c'est le don des émotions. En astrologie le Soleil et la Lune sont considérés comme les astres les plus importants. J’ai longtemps eu du mal à comprendre pourquoi. Comment un astre, simple satellite de la Terre pouvait-il être placé au même rang que le Soleil, l’étoile qui irradie tout notre système et dont la lumière se voit à des millions d’années lumière. C’est que mon point de vue était trop universel et que j’oubliais que l’astrologie voit le monde depuis la terre, depuis notre expérience d’incarnation sur la Terre.

La Lune a toute son importance de notre point de vue d’humains incarnés sur la Terre car elle nous permet de traduire ce que nous vivons en émotions. Sans ce passage par les émotions, nous serions des robots et nous ne pourrions pas développer notre identité, ni utiliser notre libre arbitre. Le souvenir d’une phrase lue dans le livre « Le secret » et entendue plusieurs fois de la bouche de Neale Donald Walsh, me montre combien en fait, la Lune est bien le complément du Soleil du point de vu de ce que nous expérimentons dans notre vie terrestre. Cette phrase dit « les émotions sont le langage de l’âme ». On peut traduire dans le jargon astrologique cette phrase en disant que la Lune, transmet en émotions à notre âme, le Soleil, les expériences que nous vivons sur la Terre. Ce que l’âme reçoit, ressent, expérimente, c’est la Lune à travers le filtre de ses émotions qui le lui communique. Les autres formes d’énergie, exprimées par les autres astres sont des attributs, des outils, des qualités, des forces qui développent nos qualités et attirent à nous des expériences. Mais c’est à travers la Lune, les émotions, qui font de nous des êtres à part entière en train de vivre une expérience unique, que nous transmettons l’expérience de notre vie à la partie la plus élevée de notre être.

Quand un bébé a faim, son corps souffre et il réclame à manger. Si on lui tend de la viande alors qu’il n’est encore qu’un nourrisson, il refusera d’abord ce met dont sa sensualité pure reconnaît la nature putride. C’est un rejet naturel sans émotions. Si la mère insiste pour qu’il se nourrisse ainsi, la douleur de la faim finira par lui faire accepter ce met pour calmer sa douleur. Suivant son inclination, le bébé développera toutes sortes d’émotions profondes liées à son expérience personnelle : une émotion de tristesse de ne pas avoir été entendu par sa mère, le dégoût d’avoir du accepter une nourriture contre nature, l’émotion de la colère d’avoir été contraint, l’émotion du plaisir d’avoir satisfait le désir de sa mère et de s’être finalement sentit protégé par son amour... Nos premières émotions fortes sont certainement liées à la relation que nous développons tout nourrisson avec notre mère. La lune, maitresse des émotions, est donc aussi la planète qui symbolise notre prime enfance et notre mère car c'est par elle que passe nos premières émotions.

En tant que satellite de la Terre, la Lune prépare la venue sur Terre. En faisant naître les émotions elle prépare l’individu à recevoir l’expérience de la Vie dans un corps qui va devenir l’organe géant de ces émotions.

La Lune dans les maisons astrologiques

    La Lune dans les signes du zodiaque

    Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

    Commentaire

    La Lune en astrologie — 25 commentaires

      • Merci Laurence,
        Votre commentaire me touche. Je sens bien ce chaos et la conscience de ne pas me laisser prendre dedans est une vigilance de tous les instants. Je chute parfois mais reviens à moi. Merci de votre présence.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *