Dark side of the soul

On m’a demandé il y a quelques semaines un article sur la Lune Noire. Je l’ai préparé, fini même je crois, mais je ne l’ai pas mis en ligne. Aller savoir…

Je reviens de vacances au Maroc, et j’ai eu la chance de vivre un moment de vie intense qui m’a permis de me rendre compte de la signification de cette Lune Noire. Mon vieil article ne présente plus aucun intérêt maintenant. C’est du blabla à côté de ce que j’ai pu comprendre de la Lune Noire dans l’expérience que j’ai vécue. Souvent les livres font de l’astrologie un savoir de savant. Il est rare de ressentir dans les mots la sueur du vécu. Or sans le vécu, sans la vibration du réel, les mots ne transmettent rien. Je vais essayer de le transmettre du mieux que je le pourrais.

On dit que la Lune Noire exerce une fascination inconsciente, qu’elle peut nous relier à notre partie sombre sans que l’on en soit conscient. Je n’avais rien compris à ces mots. J’avais identifié des tas de parties sombres dans ma vie, mais la Lune Noire a ceci de particulier qu’elle nous ait totalement impossible à identifier par le raisonnement. On ne voit rien de notre attirance pour elle, pour cette partie sombre de nous même, et c’est là tout le pouvoir de la fascination. C’est ce que j’ai découvert. Voici l’histoire.

Pendant les vacances, mon amie et moi débriefions chaque soir sur les grands moments de la journée. Soir après soir nos visions se superposaient dans une harmonie de vue grandissante. Mais un soir, nos points de vue se sont mis à diverger complètement. Je voyais dans un acte de la bienveillance, alors que mon amie y voyait une manipulation qui visait, en plus, à la déstabiliser elle. Alors, erreur de jugement de ma part ou paranoïa de la sienne ? Une telle divergence avec un tel impact, c’était assez grave dans un couple. J’étais profondément saisi. Au bout d’un temps de discussion j’ai compris que j’étais dans l’erreur la plus totale. A cet instant précis, c’est la puissance de l’amour qui m’a guidé vers une vraie compréhension. Accepter un égarement aussi profond est très dur pour l’ego. Il ne s’agit pas d’une petite erreur de jugement due à un manque d’information, à une fatigue ou à je ne sais quoi d’autre. Il s’agit de reconnaître son aveuglement total et en même temps une espèce de fascination qui nous éloigne de tout bon sens. On agit alors comme le papillon qui, fasciné par la lumière d’une lampe vient s’y brûler les ailes. Un comportement aussi absurde ridicule et grotesque est difficile à s’avouer quand on se croit adulte et responsable.

Et bien la Lune Noire c’est cela. C’est une personne, une cause, une situation dans laquelle on perd notre capacité de jugement, aveuglé par une fascination. De ce fait, nos valeurs sur ce point deviennent fausses et on agit et réagit de manière infernale pour les autres. Dans mon thème, la Lune Noire est en maison VIII – lieu de l’occultisme et du magnétisme – et en Verseau - signe de la vie communautaire. Mes fausses valeurs à moi, étaient d’accorder ma solidarité (valeur du Verseau) sans discernement pour les personnes qui présentaient des perceptions occultes ou des pouvoirs magnétiques forts. Mon libre arbitre se soumettait à leur jugement. Je pouvais me faire manipuler avec aisance. La Lune Noire de mon thème étant en aspect de conflit (carré) avec les Nœuds lunaires qui représentent le chemin de l’évolution, l’intégration de cette Lune Noire de manière consciente était un passage important de mon évolution. Pourquoi aujourd’hui? Je n’en sais rien. Ce que je sais, c’est que comme Saint-Michel terrassant le dragon, c’est la force de l’amour que j’avais dans le cœur qui m’a ouvert les yeux sur cet égarement profond.

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

Dark side of the soul — 29 commentaires

  1. Bonjour,
    Merci pour ce texte et votre témoignage. Utilisant moi-même la Lune Noire dans les interprétations depuis fort longtemps, je suis d’accord sur le fait qu’il ne faut pas rester uniquement sur la littérature à son sujet, et que l’expérience personnelle de l’astrologue peut apporter des éclairages, mais il ne s’agit quand même que de « votre » propre expérience. Il serait, à mon sens, un peu réducteur, de se cantonner à cette seule approche de la Lune Noire.
    Vous parlez de fascination à propos de la Lune Noire. C’est vrai mais d’où vient-elle cette fascination ? Il est intéressant de revenir à la source : qu’est-ce que la Lune Noire ? En tant que second foyer de l’orbite lunaire, la Lune Noire est « ce lieu où la terre n’est pas ». C’est pourquoi le premier mot qu’on attribue à la Lune Noire, c’est « l’absence ». Et c’est précisément cette « présence de l’absence », comme le disait Jean Carteret, qui crée la fascination, souvent mêlée de crainte d’ailleurs.
    On parlera même de « vertige », au sens propre, face à ce vide, quand le sol se dérobe sous nos pieds et que l’attirance est irrépressible. On est attiré par le vide. La Lune Noire dans un thème crée une sorte de trou noir aspirant, qui attire et repousse à la fois, et son expression est différente selon chacun, bien entendu.
    En consultation, je n’ai jamais vu une personne indifférente à sa présence, même si, techniquement parlant, elle n’est pas réellement valorisée.
    On ne peut pas passer à côté non plus de la valeur mythologique rapportée à ce symbole : Lilith, ou le « NON ! » primordial. S’interroger avec le consultant sur ce « NON » : quels sont ces « NON » acceptés ou refoulés, à qui, à quoi, dit-il ou dit-elle « NON » ? Bien sûr la symbolique de la Maison où se trouve la Lune Noire sera primordiale pour construire un scénario. On y trouvera nos refus fondamentaux. Et oui, j’en suis d’accord, ils sont inconscients. Et comme tout contenu inconscient, il se manifestera par projection et nous parlera de tout ce qui se refuse à nous dans la vie.
    Inconscients de nos propres refus, la vie nous met en face de refus qui semblent venir de l’extérieur. En maison VIII par exemple, on va se demander qui oppose un refus à notre désir, quels sont ces désirs qui se voient rejetés systématiquement ? En tant que maison des ressources du couple (maison dérivée de la maison VII) : où se joue une forme de stérilité du couple ? On y trouvera aussi nos désirs/refus autour de la mort / abandon de soi-même. Là où l’on espère et attend l’échange dans le couple nous nous heurtons au silence, voire au mutisme, de l’autre.
    Dans ses transits, elle va agir comme une sorte de tourbillon qui nous entraîne au fond. Une fois pris dans ce tourbillon, pour survivre nous n’avons pas d’autre choix que d’accepter, de se laisser aller au fond, de profiter de cette période pour faire une prise de conscience et de remonter plus riche que jamais.
    En tant qu’astrologue, nous ne devons pas nous laisser aller à cette fascination mais au contraire aider nos consultants à décoder les leurs. Ce n’est que mon avis.
    Amicalement.

    • Bonjour Fred,
      Merci pour votre commentaire. Vous apportez un éclairage très intéressant. Je suis ravi de votre contribution. Je suis curieux de savoir, dans le fatras des calculs de Lune Noire, celle que vous utilisez. Avez-vous un site où vous exprimer ? Votre écriture est simple et compréhensible et il me plairait de vous lire plus.

      • Merci Tristan pour votre sympathique réponse.
        Pour être franc, j’ai peut-être tort, mais je ne m’encombre pas de considération théoriques à propos de ces 3 positions de la Lune Noire. Au début j’utilisais la position moyenne, à présent j’utilise la position « vraie », mais c’est un peu au feeling, en fait.
        Je sais que certains astrologues sont très pointilleux sur ce point, ce n’est pas mon cas. Je trouve que ça fonctionne bien comme ça.
        Concernant votre autre question, non je n’ai pas de site ni de blog. Il m’arrive de tomber sur des sujets qui me donnent envie de partager mon vécu et mon expérience.
        Il faudrait peut-être que je fasse cet effort mais je ne sais pas si j’aurais la constance nécessaire pour alimenter régulièrement le site.
        Merci en tous les cas pour votre gentil commentaire. Je dois dire que c’est précisément ce qui m’a donné envie d’intervenir : je trouve votre approche et votre langage simples et fluides, et de l’humilité aussi, ce qui n’est pas si fréquent dans ce domaine !
        C’est ce que je cherche à développer avec les personnes : leur parler simplement d’eux-même, ils viennent pour ça, avec des mots simples. Ce n’est pas si facile à faire tant le langage astrologique peut être compliqué.
        Ayant découvert votre site très récemment, je ne manquerai pas par contre d’y mettre quelques mots à l’occasion.
        Amicalement
        Fred

        • Bonjour Fred,
          Je me réjouis de vous lire dans votre démarche, vos questionnement, votre approche, votre mesure dans les choses. Nous abordons l’astrologie semblablement je pense. En tout cas dans une intention et attention d’une proche sensibilité concernant l’humain et le savoir et la position de l’astrologue. Je reste toujours très circonspects sur le besoin d’exactitude absolue des astrologues. Je marque plusieurs positions possibles et j’observe comment cela résonne ou pas avec la personne.
          Si vous voulez écrire de temps en temps sur des sujets, je serais ravi d’héberger vos écrits en votre nom sur ce site. A discuter par mail si vous voulez bien (tristan.balguerie @ gmail.com)

  2. Bonjour , très intéressant comme article .J’ai ce point en maison 1 tout ce qui concerne l’apparence physique le sentiment d’etre bien dans son apparence physique pour plaire me fascine mais pourtant des souffrances lié à cela des incompréhension surtout car des experiences font que je me voit à la hauteur tandis que d’autres me dévalorise et je finis par en souffrir et à ne plus rien y comprendre en ayant des pensées du genre  » mais cette personne là que je trouve trop obèse ou trop laide passe mieux mais pourtant c pas l’impression que j’ai eu quand t’elle personne me valorisait et après me disant ah mais une autre personne ma dévalorisé sur mon image physique et ainsi de suite ne sachant pas prendre de recule par rapport a mon image ( celle qui concerne le physique qu’on renvoit pas le statut ) et finissant par en souffrir car la confiance en soi en prend un coups ne sachant plus sur quoi me basé pour cerner comment je suis et surtout de se sentir rassuré et sùr par sa personne physique et son image renvoyé aux autres et à soi meme . Est-ce cela une lune noire en maison 1 ??

    • Oui, cela le raconte bien. On ne peut pas réduire la Lune Noire en I à ce que vous raconter, mais on peut tout à fait associer le manque de discernement et le flou que vous exprimez dans votre relation à votre corps avec la Lune Noire en maison I.

  3. bonjour Tristan, justement je comptais prendre une vos consultation.
    ‘On dit que la Lune Noire exerce une fascination inconsciente, qu’elle peut nous relier à notre partie sombre sans que l’on en soit conscient. Je n’avais rien compris à ces mots. ‘ Et bien moi aussi je n’avais rien compris.
    Finalement suite a mon commentaire, le message troublant de cette lune noire était simple; je dois me soumettre a ce que la vie m’offre sans résistance et arréter de me sousmettre à toute emotions, pensées, croyances qui sont uniquement dans ma tête.
    Sinon, oui dysphasie et hsp pour répondre a votre question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *