La Nouvelle Lune du 26 avril 2017

nouvelle-lune-du-26-avril-2017 C'est la Nouvelle Lune aujourd'hui. Un nouveau cycle commence dans l'énergie tranquille du Taureau. J'ai eu peu de temps aujourd'hui alors ce billet arrive un peu tard et actualité oblige, il commentera dans sa deuxième partie à sa manière le résultat des élections.

  1. L'énergie de la conceptualisation et des idées retrouve un peu de souffle pour cette Nouvelle Lune. Cela redonne une certaine souplesse qui manquait à nos esprits ces derniers temps. On peut se sentir plus à l'aise, reprendre un peu de recul sur les événements de la vie et avoir une meilleure ou une plus grande motivation pour les jeux de l'esprit, les travaux intellectuels, les réflexions... Il y a un peu plus de détachement sur la volonté et les émotions. Ce n'est qu'un balbutiement de cette énergie qui revient petit à petit et tempère un peu les échauffements d'esprits. Cela nous donne plus de goût pour dialoguer, rencontrer les contraires, être curieux, s'ouvrir... Cela donne un souffle par rapport à ces dernières semaines où cette énergie manquait vraiment. Le désir est porté sur les choses plus légères et cela nous met dans une disposition un peu moins grave qui peut allèger certaines tensions. Explications
  2. Ce même désir de légèreté peut engendrer des tensions intérieures. On peut ressentir que nos envies sont un peu dispersées. Cette dispersion peut nous faire perdre une forme de clarté dans notre discernement et engendrer de la confusion émotionnelle. Cette tension  ressemble plus à une agitation intérieure qu'à quelque chose que l'on pourrait saisir en l'identifiant clairement. Elle fait partie de notre climat ambiant. La légèreté retrouvée peut nous donner le sentiment de perdre un peu le cap de la boussole dans la conduite de notre vie. Cela passera dans quelques jours. Explications
  3. Un moyen efficace de retrouver une certaine sérénité peut être de nous mettre en contact avec la nature, la matière, la Terre, les choses concrètes. Dans cette agitation, si nos impulsions et nos désirs nous embarquent un peu n'importe où, retrouvons le calme et prenons un moment pour ne rien faire, ou faire des choses simples et naturelles qui apportent un sentiment de paix (vous entendez la petite musique pour les fameuses saucisses talala la la la... Et bien c'est cela le truc pour retrouver un peu de sérénité dans nos têtes). Ces énergies paisibles nous aideront à retrouver le discernement. Explications
  4. L'énergie de la volonté est toujours fortement soutenue et domine cette période. Elle est concentrée sur le besoin d'affirmer son existence et une individualité par une volonté d'indépendance en rupture. Ce besoin d'émancipation s'allie avec l'énergie de la quête de la gouvernance et de l'autorité d'une manière harmonieuse du point de vue astrologique. Cette énergie est exactement celle que reflète l'élection présidentielle française en cours. On va la détailler. L'énergie qui est la plus forte dans cette élection est celle de l'indépendance, de l'émancipation revendiquée dans une forme de dualité et de rupture avec le reste, le système, l'Europe, les riches, les anciens, les partis, tous ce qui n'est pas soi et son énergie d'indépendance et d'émancipation. Tous les candidats ce sont définis autour de ces thèmes. Même F. Fillon pour qui le programme était classiquement de droite et européen, a été poussé par l'actualité à se mettre en rupture et à affirmer son indépendance par rapport à son propre parti politique pour maintenir sa candidature. Donc tous les candidats et mouvements sentent et incarnent cette volonté. Explications
  5. Ce qui est singulier, c'est que cette énergie d'indépendance et d'émancipation, de libération, dont on aurait pu croire qu'elle soulèverait des mouvements de révolte, est dans un rapport harmonieux avec l'autorité et la quête de la gouvernance. Il n'y a pas de rapport conflictuel entre cette recherche d'émancipation et la recherche de l'autorité. Dans un autre contexte de rapport d'énergie tendue entre ces deux forces nous serions dans un climat d'insurrection, de révolte populaire, de quasi révolution avec des tensions violentes et des conflits contre l'autorité qui se durcirait contre la poussée d'émancipation. Mais ce n'est pas le cas. Le rapport est harmonieux entre ces énergies, si bien que cela profite aux candidats qui accordent de manière harmonieuse leur énergie de responsabilité individuelle avec leur énergie d'indépendance. C'est une drôle de "révolution" par l'autorité assumée ou soutenue par l'autorité. C'est une de ces composantes qui a profité à Mélenchon et qui a boosté la fin de sa campagne. Quand il a cessé d'adopter un ton de lutte et de colère pour entrer dans une posture de gouvernant assumée, son score a grimpé vite. Si on regarde Benoît Hamon, c'est la raison astrologique de son échec. Il avait bien un programme en rupture mais qu'il n'assumait pas seul en pleine autorité puisqu'il gardait un lien de subordination avec l'autorité de son parti, le PS qui, lui, ne soutenait pas son programme. Il n'y avait pas d'harmonie entre son énergie d'émancipation et l'autorité à laquelle il se référait. Il n'était pas en phase avec l'énergie du moment. On peut ne pas être en phase avec l'énergie du moment, cela nous la rend plus inconfortable. Ce qui aurait pu lui donner de la force aurait été d'assumer une position d'autorité vis à vis du PS en imposant la sienne tout de suite. Il n'a pas montré cette autorité au contraire de Fillion qui a imposé la sienne aux Républicains sans faiblir. Explications
  6. Macron incarne cette énergie de volonté d'indépendance qui est adoubée par l'autorité et la gouvernance actuelle. (NB : Ceci n'est pas un jugement de valeur sur la personne et son programme, ni une promotion du personnage. J'observe du point de vue astrologique son positionnement et l'accord avec l'énergie ambiante). Chez lui c'est la plus haute autorité de l'état qui l'adoube. Il est le fils spirituel du président de la République et "en même temps" le candidat des marchés et de l'Europe, et "en même temps" il surfe sur le désir d'émancipation. Tout ce qu'il lui fallait pour réussir sa campagne était de revendiquer une certaine forme d'indépendance, de renouveau et d'émancipation, le reste il l'avait déjà. Nous ne sommes pas autour de cette élection dans un climat insurrectionnel contre l'autorité et la gouvernance. Et du coup le positionnement d'Emmanuel Macron qui promet à la France de devenir une start up mais sans entrer en conflit avec l'autorité, ni la gouvernance, est celui qui reçoit le plus de voix. Un candidat en face de lui qui se positionnerait trop sur une énergie de lutte contre l'autorité aurait moins de soutien dans l'équilibre des énergies du moment. Cette élection n'a pas la configuration pour un renversement de l'autorité, ni des autorités en place.
    Si on analyse la position de Marine Le Pen dans ce même climat, on voit qu'elle a une position d'autorité pleinement assumée en ayant pris la direction de son parti et de la ligne de son parti. Mais "en même temps" :-), elle est en rupture avec son père, elle a toujours ce "non" soutien de l'autorité paternelle. Elle est, dans la mythologie de son parti et de son histoire, celle qui a tué son père, là ou Emmanuel Macron, lui, est symboliquement le candidat qui a épousé sa mère. Entre les deux, l'énergie du moment est plus en faveur de Macron que de Le Pen. Macron s'oppose aux petits et il l'assume pour préserver ses liens à la gouvernance autoritaire tout en promettant de libérer tout le monde. C'est une drôle d'équation, mais il surfe sur une énergie qui est fluide pour lui.

J'ai compris cela ce matin en commençant ce texte dans le métro et cela m'a sauté aux yeux. Ce qu'il était important de voir à travers cette analyse, c'est que l'astrologie et les énergies qu'elle décrit sont a-politiques, a-morales. Il ne faut pas chercher à savoir si telle ou telle configuration est bonne ou mauvaise, ni chercher à en connaître l'issue sur ce plan là en termes de ce sera "bien" ou "mal". L'astrologie n'en sait rien. Il y a à tout instant une forme d'énergie qui nous pousse à expérimenter quelque chose. De Le Pen à Mélenchon en passant par Hamon, Fillon et Macron et les six autres candidats, tous surfent sur cette énergie, consciemment ou pas. S'ils sont en phase avec l'énergie du moment, elle les porte. Sinon ils sont à contre courant. Et ceci n'est pas un jugement de valeur sur ce qu'ils ont comme réelle intentions, ni sur la qualité de ces dernières. Nous tous individuellement, nous sommes sensibles aussi à cette énergie ambiante. Sans savoir pourquoi, cette année nous serions rebutés par un candidat "révolutionnaire" qui semblerait être trop en rupture avec l'autorité. Pourquoi ? Parce que l'énergie de la gouvernance, Saturne, est en harmonie avec l'énergie de l'émancipation, Uranus. Cette année cela nous donne soit un révolutionnaire intègre qui assume sa responsabilité et son autorité jusqu'au bout, soit un révolutionnaire de façade qui a l'appui et le soutien des autorités, soit un révolté de la justice qui impose son autorité à son parti, soit une femme autoritaire qui promet de libérer la France... Ce sont là des faces différentes de la même énergie.

La seule différence entre ces formes d'énergie se trouve dans  "La Conscience" de chacun avec un grand "C". C'est la seule chose qui compte vraiment. Et l'astrologie est incapable de dire quoi que ce soit sur la qualité de la Conscience individuelle ou collective. Elle ne peut que décrire ces énergies consciences qui ont toujours une dualité, font partie de la dualité et qui peuvent s'exprimer de milles manières différentes, allant de la face la plus lumineuse à celle la plus sombre avec les mêmes aspects, carré, trigone, sextillion... Quelque soit l'énergie du moment, ce qui fera la différence, sera l'énergie de notre Conscience. Est-ce que nous voulons l'élever ou pas ? C'est la question.

Ce qui fonctionne pour l'énergie du moment fonctionne aussi pour notre thème de naissance. J'ai eu cette semaine au téléphone une personne qui me demandait, terrorisée, si elle était condamnée par son thème de naissance à un mauvais karma. Elle le croyait ou le craignait sincèrement parce qu'on lui avait que ce serait ainsi. Cela ne l'est pas. Nous ne sommes pas notre thème de naissance. Nous sommes des Consciences qui choisissons de faire des expériences.

Bon vote pour le deuxième tour ! Très belle quinzaine à tous et à toutes, et à très bientôt pour la Pleine Lune du 10 mai 2017 !

Exercez votre discernement. Ne prenez pas ce qui est écrit comme parole d'évangile. Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce que vous lisez. Avant de commenter cette page, vous êtes invité(e) à prendre connaissance de la ligne éditoriale dans les mentions légales.

Commentaire

La Nouvelle Lune du 26 avril 2017 — 18 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*